•   
  •   

Monde Al-Qaïda dans la péninsule arabique confirme la mort de son chef

01:20  24 février  2020
01:20  24 février  2020 Source:   rfi.fr

Syrie: le premier vol civil en huit ans atterrit à l'aéroport d'Alep

  Syrie: le premier vol civil en huit ans atterrit à l'aéroport d'Alep Un vol civil transportant ministres syriens et journalistes a atterri mercredi à l'aéroport d'Alep, en provenance de Damas, le premier en huit ans de conflit, a rapporté un correspondant de l'AFP à bord de l'avion.Ce vol intervient quelques jours après que les forces gouvernementales ont reconquis tous les secteurs autour d'Alep, sécurisant la deuxième ville du pays en repoussant jihadistes et rebelles qui tiraient des roquettes sur la grande métropole du nord.

Al Qaida a confirmé la mort de Kassim Al-Raïmi, qui était le chef de l’organisation islamiste dans la péninsule arabique (AQPA), a rapporté dimanche 23 février SITE Intelligence Group, un groupe américain spécialisé dans la surveillance des mouvements djihadistes. Le président des Etats-Unis

Pour l’article homonyme, voir Aqap. Al - Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA), qui se fait appeler Ansar al-Charia à partir de 2011 pour ses activités au Yémen, est une organisation terroriste islamiste, d'idéologie salafiste djihadiste

Une affiche de la police yéménite datant de 2010 montre deux photos de Qassem al-Rimi, dont la mort a été confirmée par Aqpa dimanche 23 février 2020. © AFP Une affiche de la police yéménite datant de 2010 montre deux photos de Qassem al-Rimi, dont la mort a été confirmée par Aqpa dimanche 23 février 2020.

Les Américains avaient annoncé début février avoir éliminé au Yémen Qassem al-Rimi, le chef d'al-Qaïda dans la péninsule arabique. Ce dimanche 23 février, Aqpa confirme sa mort et annonce son successeur.

Dans un message audio authentifié par le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE, l'organisation terroriste al-Qaïda dans la péninsule arabique confirme la mort de son chef Qassem al-Rimi. Il est remplacé par Khaled al-Batarfi, un de ses proches.

Mort de Jean Daniel : Macron salue une "conscience" et un "monument du journalisme"

  Mort de Jean Daniel : Macron salue une Le président de la République a rendu hommage sur Twitter à Jean Daniel, le cofondateur du "Nouvel Observateur," décédé mercredi soir à l’âge de 99 ans. "La France perd une conscience, de ces hommes qui font l'Histoire à la seule force de leur plume", a encore écrit le chef de l'État.Monument du journalisme, éclaireur de la gauche, Jean Daniel est mort. La France perd une conscience, de ces hommes qui font l'Histoire à la seule force de leur plume.

La mort du chef yéménite d' Al - Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), tué sur ordre du président américain Donald Trump, soulève la question de son importance au La Maison Blanche a confirmé jeudi "l'élimination" au Yémen de Qassem al-Rimi, un des fondateurs et chef du groupe jihadiste, qui

La Maison Blanche a confirmé , ce jeudi 6 février, avoir éliminé Qassem al-Rimi, chef du groupe al - Qaïda dans la péninsule arabique lors d'une opération Dans ce communiqué, le président américain souligne que la mort d 'al-Rimi « affaiblit davantage l'Aqpa et le mouvement al - Qaïda à

« Khaled Batarfi est apparu dans de nombreuses vidéos d'Aqpa au cours des dernières années. Bien que son rôle n'ait jamais été révélé, il est apparu comme étant l'adjoint de Rimi et le porte-parole du groupe », a ajouté SITE

Le 6 février, la Maison Blanche affirmait avoir éliminé Qassem al-Rimi au Yémen, son pays d'origine et fief d'Aqpa, que les Américains comme la branche la plus dangereuse du mouvement. Aqpa avait revendiqué l'attaque en décembre 2019 de la base aéronavale de Pensacola, en Floride. Trois marins américains et un officier saoudien avaient été tués.

Selon les États-Unis, Qassem al-Rimi avait rejoint al-Qaïda dans les années 1990, travaillant en Afghanistan pour Oussama ben Laden, avant de retourner au Yémen. Aqpa est monté en puissance dans ce pays ravagé par la guerre depuis des années.

Afghanistan : accord historique entre les Etats-Unis et les talibans .
Après 18 ans de guerre suivant le 11-Septembre, Américains et talibans ont signé un préalable à un accord de paix. Les Etats-Unis vont entamer le retrait de leurs troupes.L’accord négocié pendant un an et demi au Qatar a été signé par les principaux négociateurs des deux parties ennemies, Zalmay Khalilzad côté américain et le chef politique des talibans Abdul Ghani Baradar, en présence du chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!