•   
  •   

Monde Coronavirus en Italie : le mystère de Mattia, le «patient 1», reste entier

03:05  24 février  2020
03:05  24 février  2020 Source:   msn.com

Coronavirus en Italie : plus de 130 cas, le carnaval de Venise annulé

  Coronavirus en Italie : plus de 130 cas, le carnaval de Venise annulé Plusieurs villes ont été mises en quarantaine pour tenter de contenir l’épidémie.Selon le décompte ces cas sont au nombre de 89 en Lombardie, 25 en Vénétie, 9 en Emilie Romagne, 6 dans le Piémont auxquels s’ajoutent 3 dans la région de Rome, qui sont des cas où le virus a été contracté hors d’Italie.

Le patient 1 pour la Lombardie est un homme de 38 ans, Mattia , cadre de la multinationale américaine Unilever qui a Des panneaux lumineux annoncent: « Coronavirus , la population est invitée à rester chez elle, par mesure de précaution ». A Milan, où se poursuivent les défilés de la Fashion Week, le

L’ Italie a été le premier pays d’Europe à instaurer des mises en quarantaine de villes en isolant onze communes : ni l’entrée ni la sortie de ces zones ne sont autorisées, sauf dérogation. Le Premier ministre italien a aussi annoncé la fermeture des entreprises et des établissements scolaires de ces

Les autorités ne comprennent pas comment cet habitant de Codogno qui a contaminé plusieurs personnes a pu contracter le virus.

Comment Mattia, 38 ans, a-t-il contracté le coronavirus ? Cet habitant de Codogno, employé de la multinationale américaine Unilever dans la commune voisine, Casalpusterlengo, est celui par qui l’épidémie s’est soudainement propagée dans toute la région lombarde.

Il a contaminé un ami avec lequel il joue au foot, trois habitués d’un bar local qu’il fréquente, mais aussi des médecins et des patients de l’hôpital de Codogno où il a été admis jusqu’à samedi. Le cas de ce «patient 1», comme l’appellent les autorités sanitaires, reste un mystère.

Coronavirus en Italie : le «patient 0» est-il un agriculteur de 60 ans ?

  Coronavirus en Italie : le «patient 0» est-il un agriculteur de 60 ans ? Des vérifications sont en cours pour savoir si cet homme de la province de la Vénétie est à l’origine de l’épidémie en Italie. © LP/Philippe de Poulpiquet Le Parisien Le mystère demeure autour du « patient 0 », à l’origine des contaminations au coronavirus en Italie, où plus de 200 personnes ont déjà été touchées. Pour rappel, le patient 0 désigne la première personne à avoir été contaminée par un agent pathogène lors d’une épidémie.« Il est très important de pouvoir l’identifier, c’est pourquoi nous avons mis en place un cordon sanitaire très solide.

Les cas de coronavirus en Italie se multiplient : 89 en Lombardie et 43 dans quatre autres régions dimanche 23 février au matin, selon la protection civile Les habitants sont priés d’observer une auto-quarantaine. Des premiers points de contrôle des zones de confinement sont toutefois mis en place

En Italie , le nombre de cas de contamination au coronavirus ne cesse d'augmenter, et avec lui l'inquiétude des habitants. Les autorités ont également pu identifier le patient 1 pour la région, prénommé Mattia . Âgé de 38 ans, ce cadre de la multinationale américaine Unilever travaille à

VIDÉO. Coronavirus en Italie : «On tente de rester calme, mais on a peur»

Il est désormais exclu qu’il ait été contaminé par l’un de ses amis revenu de Chine en janvier. «Sur la base des tests effectués, ce dernier n’a pas développé les anticorps», a indiqué le ministre adjoint italien de la Santé, Pierpaolo Sileri. Reste donc à trouver le «patient zéro», celui ou celle par qui tout a commencé. Plusieurs hypothèses sont étudiées par les autorités qui n’ont, pour l’instant, pas souhaité en donner les détails.

Connu comme sportif aguerri, Mattia et son épouse, Valentina, enceinte de 8 mois qu’il a malheureusement contaminée, sont tout deux des membres actifs du club de course à pied local, le Gruppo Podistico Codogno 82, et de grands fans de marathon. Lui se trouve désormais en soins intensifs dans un établissement médical de Pavie, et elle a été transférée dans un hôpital de Milan.

Coronavirus: premier mort en Espagne .
La responsable régionale de la Santé Ana Barceló Chico a déclaré qu'un homme porteur du coronavirus était décédé dans un hôpital de Valence. © Reuters L'Espagne a annoncé mardi un premier mort dû à l'épidémie provoquée par le nouveau coronavirus, un homme décédé en février dont l'autopsie a révélé qu'il était porteur du virus, ont annoncé les autorités de la région de Valence (est)."C'est un patient décédé le 13 février dernier" dans un hôpital de Valence et dont les analyses post-mortem se sont révélées "positives", a expliqué à la presse la responsable régionale de la Santé Ana Barceló Chico.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 10
C'est intéressant!