•   
  •   

Monde Coronavirus: la pandémie menace, les marchés s'affolent

11:05  25 février  2020
11:05  25 février  2020 Source:   lepoint.fr

Coronavirus: L'approvisionnement en médicaments menacé

  Coronavirus: L'approvisionnement en médicaments menacé Coronavirus: L'approvisionnement en médicaments menacé © Reuters/Arnd Wiegmann CORONAVIRUS: L'APPROVISIONNEMENT EN MÉDICAMENTS MENACÉ PEKIN (Reuters) - Les pharmacies mondiales pourraient faire face à une pénurie d'antibiotiques et d'autres médicaments si les problèmes d'approvisionnement engendrés par l'épidémie du nouveau coronavirus apparue en Chine ne sont pas résolus rapidement, a prévenu mardi la Chambre de commerce européenne en Chine. Les mesures décidées par Pékin pour éviter la propagation de l'épidémie, qui a causé plus de 1.800 décès et contaminé plus de 70.

Le coronavirus prend de l'ampleur dans le monde. En Italie, 11 villes dont la Lombardie et la Vénétie sont placées en isolement après la mort de trois Aucun des grands indices boursiers européens n'échappe ce lundi aux inquiétudes liées à la propagation de l'épidémie de coronavirus hors de

Les marchés mondiaux ont dégringolé lundi face à la diffusion internationale du coronavirus apparu en Chine en décembre. « Le marché s ’inquiète du fait que la multiplication des cas hors de Chine ne se traduise par une pandémie mondiale susceptible d’avoir des répercussions macroéconomiques

  Coronavirus: la pandémie menace, les marchés s'affolent © Fournis par Le Point

L'épidémie de pneumonie virale a atteint un "plateau" en Chine mais le monde reste menacé de pandémie, a averti l'OMS, alimentant mardi une nouvelle journée de panique sur les marchés financiers.

Avec cinq nouveaux pays touchés et une brusque hausse des bilans en Iran, en Corée du Sud et en Italie, la journée de lundi a été rude pour les Bourses mondiales, Wall Street essuyant sa plus forte chute depuis plus de deux ans.

Alors que plus de 2.000 cas de contamination, dont plus de 30 mortels, ont désormais été enregistrés hors de Chine, la journée de mardi ne s'annonce pas meilleure, Tokyo ayant déjà perdu 3,3 % sur la séance.

L’épidémie de grippe saisonnière a causé 44 décès depuis le mois de novembre

  L’épidémie de grippe saisonnière a causé 44 décès depuis le mois de novembre L’agence Santé publique France indique ce mercredi que le « pic épidémique » de la maladie a été atteint début février en région Ile-de-France.Dans son bilan hebdomadaire pour la semaine du 10 au 16 février 2020, publié ce mercredi 19 février, l’agence sanitaire Santé publique France note une évolution « contrastée en métropole ».

En Chine même, où le coronavirus est apparu en décembre dans la métropole de Wuhan, l'épidémie a fait encore 150 morts selon le dernier bilan quotidien annoncé lundi matin. L'accélération mondiale des contaminations a fait décrocher les marchés boursiers, particulièrement en Europe.

La propagation de l’épidémie de coronavirus hors de Chine, particulièrement en Iran et en Italie, ainsi que les Alors que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) évoque le risque de pandémie , c’est toute l’économie mondiale qui menace Les centres de production européens désormais menacés .

En Chine, où le nouveau coronavirus est apparu en décembre sur un marché de Wuhan (centre), le bilan humain de mardi s'avérait cependant moins dramatique. Le pays a enregistré 71 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures, le chiffre le plus bas depuis près de trois semaines.

Le nombre quotidien de nouvelles contaminations est en revanche reparti à la hausse à 508 contre 409 la veille, même s'il reste très inférieur aux chiffres enregistrés il y a encore une semaine.

Retour des voitures

Pour l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la situation en Chine est globalement en voie d'amélioration.

Selon l'agence spécialisée de l'ONU, l'épidémie a connu un "pic" puis un "plateau" entre le 23 janvier et le 2 février, soit juste après la mise en quarantaine de Wuhan et ses 11 millions d'habitants.

Coronavirus: L'OMS explique ne plus utiliser la catégorie "pandémie"

  Coronavirus: L'OMS explique ne plus utiliser la catégorie Coronavirus: L'OMS explique ne plus utiliser la catégorie "pandémie"GENEVE (Reuters) - L'Organisation mondiale de la santé (OMS) n'a plus de processus pour déclarer officiellement une pandémie mais l'épidémie de nouveau coronavirus qui s'est développée en Chine reste une urgence internationale, a indiqué lundi un porte-parole de l'agence.

"L'épidémie de coronavirus se propage en dehors de Chine, dans des pays comme la Corée du Sud, l'Italie ou l'Iran, ce qui pourrait causer d'énormes perturbations des chaînes d'approvisionnement mondiales si les mesures de confinement sont de plus en plus nombreuses", explique-t-il.

Coronavirus : la ville de Wuhan coupée du reste de la Chine, l'OMS repousse sa décision à jeudi - Продолжительность: 6:44 FRANCE 24 5 228 просмотров.

Son directeur général, Tedros Adhanom Ghebreyesus, n'en a pas moins averti que le monde restait menacé de pandémie, à savoir une épidémie d'ampleur internationale.

"Nous devons nous concentrer sur l'endiguement (de l'épidémie), tout en faisant tout notre possible pour nous préparer à une éventuelle pandémie", a-t-il déclaré lundi à Genève.

En dehors de la région de Wuhan, toujours en quarantaine, la vie semblait reprendre un cours un peu plus normal en Chine, notamment à Pékin où la circulation automobile s'intensifiait.

Apple a rouvert plusieurs de ses magasins fermés depuis près d'un mois. Mais les universités ne rouvriront pas tant que l'épidémie n'aura pas été maîtrisée, a averti le ministère de l'Education.

Reflux en Corée

Ailleurs dans le monde, l'OMS juge "très préoccupante" l'augmentation soudaine de nouveaux cas en Italie, en Corée du Sud et en Iran.

Après un pic de 231 nouvelles contaminations annoncées lundi, la Corée du Sud a connu un reflux, avec 60 nouveaux cas répertoriés mardi. Deuxième foyer mondial derrière la Chine, la Corée du Sud compte désormais 893 patients contaminés, dont huit mortellement.

Virus: l'OMS évoque un risque de "pandémie", mais recul de l'épidémie en Chine

  Virus: l'OMS évoque un risque de Le directeur général de l'OMS a appelé lundi le monde à se préparer à une "éventuelle pandémie" du nouveau coronavirus, en jugeant "très préoccupanteL'épidémie a en revanche reculé en Chine, d'où a surgi le nouveau coronavirus fin décembre et où 77.000 personnes ont été contaminées depuis.

08H33 Coronavirus : la pandémie menace , les marchés s ' affolent . 03H00 Coronavirus : la contamination s'accélère dans le monde, l'OMS 02H30 Coronavirus : la France garde l'Italie à l'œil. 23H02 Syrie: 9 combattants prorégime tués par des bombardements turcs à

précédent Coronavirus : l ’Italie veut à tout prix éviter la pandémie . précédent Le coronavirus met la Lire aussi Coronavirus : la Belgique évalue et se tient prête. Le premier décès d’un Italien – et Sa gestion de la crise menace sa réputation à l’ Harvey Weinstein coupable d’agression sexuelle et

Les Etats-Unis ont annoncé qu'ils pourraient "réduire" un exercice militaire prévu au printemps avec l'armée sud-coréenne. Quelque 37.000 soldats américains sont stationnés dans ce pays.

Le Japon, qui a annoncé le décès d'un quatrième passager issu du paquebot contaminé Diamond Princess, a décidé de reporter sept matches de football qui devaient se jouer mercredi.

"Mission impossible" suspendue

En Europe, l'Italie, qui compte désormais sept morts, est devenue le premier pays du continent à mettre en place un cordon sanitaire autour d'une dizaine de communes du Nord.

Le tournage prévu à Venise du prochain volet de "Mission Impossible", avec Tom Cruise en vedette, a été suspendu.

Rome organise mardi après-midi une réunion des ministres de la Santé de pays voisins (France, Suisse, Autriche, Slovénie, Croatie, Allemagne ainsi que l'UE) afin de déterminer "des lignes d'action communes" face à l'épidémie.

La Commission européenne a fait savoir qu'elle ne souhaite pas dans l'immédiat le rétablissement de contrôles aux frontières à l'intérieur de l'UE.

L'OMS en Iran

En Iran, une équipe d'experts de l'OMS est attendue dans la journée, au lendemain de l'annonce d'un bilan de 12 morts, le plus lourd en dehors de la Chine.

Inquiets de la contagion, l'Arménie, la Turquie, la Jordanie, le Pakistan, l'Irak et l'Afghanistan ont fermé leur frontière ou restreint les échanges avec l'Iran.

Cinq pays de la région ont annoncé lundi de premiers cas de contamination: Afghanistan, Bahrein, Koweit, Irak et Oman.

Aux Etats-Unis, l'administration Trump prévoit de consacrer 2,5 milliards de dollars (2,3 milliards d'euros) à la lutte contre la maladie. Jusqu'à présent, 53 cas de coronavirus ont été recensés dans ce pays, parmi lesquelles 39 personnes rapatriées de Chine et du Diamond Princess.

burs-bar/lch

25/02/2020 08:32:00 -          Genève (AFP) -          © 2020 AFP

L’OMS porte la menace du coronavirus au niveau « très élevée » .
Le nouveau coronavirus a contaminé quelque 79 000 personnes en Chine et plus de 5 000 dans le reste du monde. « Nous avons maintenant augmenté notre évaluation du risque de propagation et du risque d’impact du Covid-19 à un niveau très élevé au niveau mondial », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, en conférence de presse.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 6
C'est intéressant!