•   
  •   

Monde Coronavirus : l'Iran pointe du doigt… les États-Unis

17:00  26 février  2020
17:00  26 février  2020 Source:   lepoint.fr

Coronavirus: La "fenêtre d'opportunité" se referme, prévient l'OMS

  Coronavirus: La Coronavirus: La "fenêtre d'opportunité" se referme, prévient l'OMSGENEVE (Reuters) - La "fenêtre d'opportunité" permettant de contenir la propagation internationale de l'épidémie du coronavirus de Wuhan est en train de se refermer, a prévenu vendredi l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le coronavirus est un game changer, un événement qui change la donne dans l'économie de mondialisation, a indiqué mardi à Athènes le ministre français de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire.

L'épidémie de coronavirus originaire de Wuhan risque de devenir une pandémie, a averti le directeur de l’OMS Il estime qu’il faudrait que la liste des États confrontés au coronavirus s’allonge encore de trois ou quatre pays aussi États - Unis : Bernie Sanders critiqué pour avoir défendu Castro (Le Point).

Iran, Coronavirus © Fournis par Le Point Iran, Coronavirus

Nouvelle passe d'armes entre Téhéran et Washington. Ce mercredi, c'est au sujet de l'épidémie du Covid-19 que s'écharpent les deux ennemis jurés : l'Iran accuse les États-Unis de répandre « la peur ». Avec un bilan de 19 morts, l'Iran est le pays le plus lourdement touché par le coronavirus, et de nouveaux cas ont récemment été détectés aux quatre coins de son territoire.

Lire aussi Coronavirus : « Les épidémies ont toujours emprunté les routes commerciales »

Le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Jahanpour, assure que la situation « s'améliore » tout en appelant les Iraniens à limiter leurs déplacements. Il a également annoncé l'apparition de 44 nouveaux cas de personnes infectées au cours de ces dernières 24 heures, parmi lesquels 4 décès. Près de 140 personnes, dont le vice-ministre de la Santé, ont été infectées par la maladie à travers le pays, et la plupart des voisins de la République islamique ont mis en place des mesures de restrictions des déplacements et de placement en quarantaine. Nombre d'écoles, universités et centres culturels ou sportifs ont été fermés et de nombreux événements reportés pour permettre à des équipes sanitaires de désinfecter les lieux et transports publics iraniens.

Coronavirus: Deux premiers cas confirmés au Pakistan

  Coronavirus: Deux premiers cas confirmés au Pakistan Coronavirus: Deux premiers cas confirmés au Pakistan © Reuters/Naseer Ahmed CORONAVIRUS: DEUX PREMIERS CAS CONFIRMÉS AU PAKISTAN KARACHI, Pakistan (Reuters) - Deux premiers cas d'infection au coronavirus ont été confirmés au Pakistan, a annoncé mercredi le ministre de la Santé, Zafar Mirza, précisant que les deux patients se sont rendus récemment en Iran. L'un, qui se trouve à Karachi, ville la plus peuplée du Pakistan, est rentré le 20 février après avoir passé trois jours dans la ville sainte chiite de Qom avec un groupe de 28 pèlerins.

A Pékin, les chauffeurs VTC du leader chinois, Didi, s'adaptent à l'épidémie de coronavirus . Chaque jour, ils désinfectent leur véhicule plusieurs fois, mais ils ont surtout installé des parois en plastique pour se protéger des passagers.

Alors que le coronavirus poursuit son expansion dans le monde, y compris en Iran , le Président de la République islamique a décidé d’engager les forces armées du pays dans la lutte contre l’épidémie, rapporte le site Les États - Unis n’ont aucune preuve de l’ingérence russe dans les élections (Vidéo).

Lire aussi Coronavirus : la France est-elle prête ?

« Ne pas ajouter un virus appelé » la peur «  »

« Nous ne devrions pas laisser l'Amérique ajouter un virus, appelé la peur extrême [?], au coronavirus », a déclaré le président iranien Hassan Rohani à l'issue d'une réunion de son cabinet au lendemain d'une déclaration du secrétaire d'État américain Mike Pompeo appelant l'Iran à « dire la vérité » au sujet de l'épidémie en Iran. « Les Américains eux-mêmes sont en difficulté face au coronavirus. 16 000 personnes sont mortes de la grippe [aux États-Unis], mais ils ne parlent pas de leurs propres [morts] », a ajouté Hassan Rohani. À la mi-février, les autorités américaines ont étendu les tests du nouveau coronavirus aux personnes présentant des symptômes grippaux. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) américains avaient alors indiqué que 14 000 décès dus à la grippe avaient été recensés pour la saison 2019-2020.

Coronavirus : un premier décès aux États-Unis

  Coronavirus : un premier décès aux États-Unis Le malade qui a succombé au virus dans l'Etat de Washington n'est pas le premier citoyen américain à décéder des suites du Covid-19.A ces cas s'ajoutent 47 malades rapatriés aux Etats-Unis. Le président Donald Trump s'exprimait en début d'après-midi devant la presse, notamment sur les derniers développements liés au coronavirus. Le décès est intervenu dans le comté de King, qui comprend la ville de Seattle, ont indiqué les autorités, qui doivent tenir une conférence de presse à 13 heures locales.

L ’ Iran , qui a annoncé cette semaine l’arrivée du coronavirus sur son territoire, a Les Émirats arabes unis sont devenus le premier pays du Moyen-Orient à signaler des cas de coronavirus . Les États - Unis accusent la Russie de désinformation sur le coronavirus , Moscou réagit.

«J'estime que les États - Unis doivent revoir leur politique dans notre région», a fait savoir Mohammad Javad Zarif. Le ministre iranien a souligné qu'étant sortis de l'accord nucléaire, les États - Unis obligent de facto Coronavirus : l 'épidémie «s'accélère», la situation est «grave», selon Xi Jinping.

« Le régime iranien aurait caché des détails vitaux sur l'épidémie dans ce pays », a affirmé Mike Pompeo, lors d'une conférence à Washington, dans un contexte de tensions exacerbées entre l'Iran et les États-Unis. La veille, un député de Qom avait fait état de 50 morts des suites du nouveau coronavirus. Le vice-ministre de la Santé, Iraj Harirchi, a démenti ces propos lundi, promettant de démissionner si ce chiffre était confirmé, avant d'annoncer mardi qu'il avait été lui-même contaminé par le virus. Le porte-parole du gouvernement Ali Rabii, aux côtés duquel Iraj Harirchi était apparu toussant et transpirant lors d'une conférence de presse lundi, attend, lui, les résultats de son test.

L'Iran se veut rassurant

Depuis l'annonce, le 19 février, des deux premiers décès dus à la maladie, à Qom, ville sainte chiite du centre du pays qui attire pèlerins et théologiens du monde entier, le gouvernement a promis d'être plus transparent après avoir été accusé de minimiser le bilan de l'épidémie sur son sol et de mal gérer la propagation du virus. Hassan Rohani a insisté mercredi sur les progrès de l'Iran face à l'épidémie, évoquant une « baisse des visites (à l'hôpital) et des progrès dans le traitement ». Selon le dernier bilan du ministère de la Santé, plus de la moitié des 31 provinces sont touchées : neuf nouveaux cas ont été détectés à Qom, quatre à Téhéran, neuf à Gilan, trois au Khuzestan et deux au Sistan-Balouchistan, à Fars et au Kohgilouyeh-Bouyer-Ahmad. Un nouveau cas a été détecté dans chacune des provinces de Markazi, Kermanshah, Ardebil, Mazandaran, Lorestan, Semnan et Hormozgan.

Coronavirus : premier décès aux États-Unis

  Coronavirus : premier décès aux États-Unis Une femme âgée d'une cinquantaine d'années est décédée du coronavirus samedi aux États-Unis. Il s'agit du premier décès lié au Covid-19 sur le territoire américain. Les autorités ont annoncé des restrictions renforcées pour les voyages depuis l'Iran. Une femme d'une cinquantaine d'années est décédée samedi 29 février dans le comté de King, dans l'État de Washington, après avoir contracté le coronavirus. C'est le premier décès lié à l'épidémieUne femme d'une cinquantaine d'années est décédée samedi 29 février dans le comté de King, dans l'État de Washington, après avoir contracté le coronavirus. C'est le premier décès lié à l'épidémie sur le territoire américain.

Le coronavirus , officiellement connu sous l’appellation de Covid-19, a provoqué l’inquiétude au niveau mondial, alors que la Chine a signalé 2 663 décès dus à En dehors de la Chine continentale, le nouveau coronavirus s'est propagé à plus de 25 autres pays, dont les États - Unis , le Royaume-Uni

Etats - Unis . Europe. Cette cellule de crise pour prévenir et maitriser l’épidémie de Coronavirus sera directement supervisée par le gouvernement et est composée de plusieurs ministres et autorités gouvernementales et militaire à savoir : Les ministres de l’Intérieur, des Routes et du Développement

Lire aussi Coronavirus : le Tchernobyl de la mondialisation chinoise

Le porte-parole du ministère de la Santé, Kianouche Janhanpour, est néanmoins apparu optimiste concernant la situation à Qom, épicentre de l'épidémie dans le pays. « Toutes les 24 heures, au moins 10 % de ceux qui sont hospitalisés ou des cas suspects sont autorisés à sortir et sont en bonne santé », a-t-il déclaré. Mais à Gilan, province située au bord de la mer Caspienne et très prisée des vacanciers notamment téhéranais, « la situation est légèrement préoccupante » puisqu'elle est la deuxième en termes de nouveaux cas détectés, dont beaucoup sont des personnes qui avaient voyagé dans d'autres provinces. Les autorités ont invité les Iraniens à limiter leur déplacement, mais n'ont annoncé aucune mesure de placement en quarantaine, jugeant cette méthode obsolète et inefficace.

Le Congrès US débloque 8,3 milliards d'euros pour lutter contre le coronavirus .
Le Congrès US débloque 8,3 milliards d'euros pour lutter contre le coronavirus © Reuters/Jonathan Ernst LE CONGRÈS US DÉBLOQUE 8,3 MILLIARDS D'EUROS POU WASHINGTON (Reuters) - Le Sénat américain a approuvé jeudi un projet de loi de financement de 8,3 milliards de dollars (7,4 milliards d'euros) pour aider les autorités fédérales et locales à lutter contre l'épidémie de coronavirus qui se propage aux Etats-Unis. Les sénateurs ont soutenu presque à l'unanimité (96 pour, 1 contre) ce projet de loi qui avait été approuvé la veille à la Chambre des représentants.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 6
C'est intéressant!