•   
  •   

Monde En Irak, le coronavirus porte le coup de grâce au tourisme religieux

13:05  27 février  2020
13:05  27 février  2020 Source:   lepoint.fr

L'Irak annonce un premier cas de coronavirus, un citoyen iranien (officiel)

  L'Irak annonce un premier cas de coronavirus, un citoyen iranien (officiel) L'Irak a annoncé lundi son premier cas de contamination au nouveau coronavirus, un étudiant iranien en religion dans la ville sainte chiite de Najaf, alors que le pays a déjà interdit les voyages entre l'Irak et son grand voisin iranien.Cet homme, âgé d'une vingtaine d'années selon une source médicale, est le premier cas officiellement annoncé en Irak, un pays au système de santé totalement délabré qui accueille sur son sol de nombreux pèlerins et étudiants en religion venus d'Iran.

Une employée du centre de recherche biologique Vector à Tchita, Russie (image d'illustration). Ce même jour, le secrétariat du vice-premier ministre de la Fédération de Russie Tatiana Golikova a fait savoir que tous les étrangers se trouvant en Russie qui développeraient une infection au coronavirus

L' Irak a annoncé lundi son premier cas de contamination au nouveau coronavirus , un étudiant en religion iranien dans la ville sainte chiite de Najaf, alors que le pays a déjà interdit les voyages entre l' Irak et son grand voisin iranien. Quelque 1.500 contaminations hors de Chine.

  En Irak, le coronavirus porte le coup de grâce au tourisme religieux © Fournis par Le Point

Après des mois de manifestations émaillées de violences et les sanctions américaines contre l'Iran, le tourisme dans les villes saintes chiites d'Irak était déjà à l'agonie. Les premiers cas de coronavirus ont porté le coup de grâce, assurent hôteliers et commerçants.

A Kerbala, ville sacrée pour les musulmans chiites au sud de Bagdad, les portes de verre des imposantes façades sont scellées par des cadenas au bout de grosses chaînes métalliques, autant d'établissements forcés de mettre la clé sous la porte.

Plus personne ne s'arrache les chapelets, images religieuses et autres souvenirs de pèlerinage et les masques sur les visages sont plus nombreux que turbans et longs voiles noirs.

Coronavirus: Le salon automobile de Genève annulé

  Coronavirus: Le salon automobile de Genève annulé Coronavirus: Le salon automobile de Genève annulé © Reuters/DENIS BALIBOUSE CORONAVIRUS: LE SALON AUTOMOBILE DE GENÈVE ANNULÉ FRANCFORT (Reuters) - L'organisateur du salon automobile de Genève, Palexpo, a prévenu les constructeurs automobiles que l'événement, qui devait débuter le 5 mars, était annulé, ont indiqué vendredi à Reuters trois sources proches du dossier. Une porte-parole de Palexpo n'a pas souhaité commenter. Cette décision fait suite à l'annonce du gouvernement suisse d'interdire au moins jusqu'au 15 mars les manifestations de plus de 1.

Le Quai d’Orsay déconseille désormais aux voyageurs de se rendre en Lombardie et en Vénétie. Agences et compagnies de transport ont d’ores et déjà pris leurs dispositions.

l'auteur abuse d'un grand nombre de messages vides de sens, ou bien le sens du texte est difficile à comprendre ("flood") L'utilisateur peut lancer la procédure de recouvrement de son compte / de déblocage de l'accès, en écrivant une lettre à l'adresse électronique suivante: La lettre doit contenir

Quant au mausolée de l'imam Hussein, petit-fils du prophète de l'islam Mahomet, son entrée est bloquée deux fois par jour le temps que des employés en tenue spéciale aspergent les lieux de désinfectant.

"On ne vend plus rien parce que les pèlerins d'Iran et du Golfe ne viennent plus", dit à l'AFP Haidar qui propose chapelets et poignées de terre de Kerbala. "Maintenant, en plus, on a le coronavirus."

Le premier des cinq cas de COVID-19 annoncés en Irak a été enregistré à Najaf, l'autre ville sainte chiite au sud de Bagdad: un étudiant en religion iranien qui revenait de vacances dans son pays.

Les quatre autres cas ont été aussi contractés en Iran, où il y a eu 19 décès dus à la maladie.

L'Irak a aussitôt fermé la frontière avec l'Iran et interdit l'entrée des Iraniens dans le pays.

Coronavirus : le Salon mondial du Tourisme de Paris annulé

  Coronavirus : le Salon mondial du Tourisme de Paris annulé Quelques heures après l'annonce de l'annulation du salon du livre, le salon mondial du Tourisme de Paris est à son tour annulé. Prévu du 12 au 15 mars, l’événement devait accueillir un peu plus de 100.000 personnes. Une décision prise pour "respecter les recommandations et précautions des autorités au nom de la santé et de la sécurité du public".Le gouvernement avait annoncé samedi que tous les "rassemblements de plus de 5.000 personnes en milieu confiné" seraient "annulés", ainsi que ceux se tenant "en milieu ouvert quand ils conduisent à des mélanges avec des populations issues de zones où le virus circule possiblement".

L’irruption du coronavirus en Iran a été rapide et meurtrière. Selon un bilan officiel rapporté lundi par l’agence de presse Iranian Students News Agency (ISNA Premiers cas en Afghanistan, en Irak , au Koweït, à Bahreïn… Le ministère de la santé koweïtien a précisé que trois personnes, revenant de la

Si le nombre de contaminations quotidiennes diminue en Chine, foyer de l’épidémie, elles progressent dans d’autres pays comme l’Italie et la Corée du Sud. Sur les quatorze cas avérés en France d'infection au nouveau coronavirus , un Chinois est mort à Paris, 11 autres patients sont guéris et

Des millions de pèlerins chiites, surtout d'Iran, passent chaque année par Kerbala et Najaf. Ces touristes assurent aux deux cités les plus saintes du chiisme des revenus ayant atteint certaines années jusqu'à cinq milliards de dollars dans un pays où le tourisme autre que religieux n'existe pas.

"Le tourisme est mort"

Après quelques années de prospérité, avec à la clé des centaines de milliers d'emplois, un premier coup d'arrêt a eu lieu en octobre après le début en Irak d'une révolte inédite contre le pouvoir marquée de violences meurtrières.

Depuis, "le tourisme religieux à Kerbala est mort. Aucun touriste ne vient et nos pertes financières atteignent les 100 %", assure, emphatique, Saheb Zaman, numéro deux de la chambre de Commerce de Kerbala.

A Najaf, c'est encore pire. Fait exceptionnel, le mausolée de l'imam Ali, le gendre du prophète Mahomet, a été fermé au public qui d'habitude s'y presse pour embrasser ou caresser les portes, tombes et corans.

Coronavirus: Trois décès et 438 cas supplémentaires en Corée du Sud

  Coronavirus: Trois décès et 438 cas supplémentaires en Corée du Sud Coronavirus: Trois décès et 438 cas supplémentaires en Corée du Sud © Reuters/Kim Hong-Ji CORONAVIRUS: TROIS DÉCÈS ET 438 CAS SUPPLÉMENTAIRES EN CORÉE DU SUD SEOUL (Reuters) - La Corée du Sud a confirmé 438 nouveaux cas de contamination au coronavirus, ce qui porte à 5.766 le nombre de personnes infectées dans le pays, ont indiqué jeudi les autorités sanitaires locales. Il s'agit du plus important foyer de contamination hors de Chine continentale, où l'épidémie est apparue en décembre dernier.

Cela porte à 374 le nombre de personnes touchées par le coronavirus en Italie, parmi lesquels "nous avons enregistré 12 décès et une guérison", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse à Rome. En Corée du Sud, un match de basketball est tenu à huis clos dans la ville d'Incheon, le 26 février.

Le tourisme en Ile- de -France suspendu au coronavirus . Forte chute de la Bourse de Milan, salons professionnels annulés, tourisme menacé: l'épidémie du nouveau coronavirus frappe de plein fouet le nord de l'Italie, poumon de la troisième économie de la zone euro, menaçant un peu plus sa

"Najaf comptait 350 hôtels. Au moins 300 ont fermé et dans ceux restés ouverts, le taux de remplissage va de 5 à 10 %", indique à l'AFP Saëb Abou Ghneim, président de la Ligue des hôtels et restaurants de la ville.

Et si les pertes sont si lourdes, c'est parce que "les Iraniens représentent 85 % des ressources touristiques de Najaf."

Avant octobre, Najaf recevait chaque jour "5.000 visiteurs enregistrés auprès d'agences de voyages" et des milliers d'autres venus seuls, poursuit-il.

"Ils se sont trompés"

Bagdad avait même accepté de supprimer les frais de visa pour les touristes venus d'Iran. Mais toutes les mesures d'incitation n'y ont rien fait.

Les craintes que les tensions entre Téhéran et Washington ne dégénèrent en guerre ouverte en Irak sont passées par là. Mais aussi "les manifestations et les violences, les sanctions américaines contre l'Iran, la dévaluation du rial et alors que le tourisme commençait tout juste à reprendre, il y a eu un Iranien contaminé par le coronavirus à Najaf", se lamente M. Abou Ghneim.

Dans la ville gagnée par la psychose, aux rues désormais désertes, seules les pharmacies ont intensifié leur activité, à coup de ventes de masques et de gels désinfectants.

Près du mausolée de l'imam Ali, les serveurs, eux, attendent désoeuvrés des chalands qui n'arrivent pas, en alpaguant les très rares visiteurs.

"C'est frais, c'est tout frais", lance l'un d'eux à la cantonade, sans pour autant parvenir à remplir une tablée de son restaurant jadis plein.

Pour le dignitaire chiite Fadel al-Bedeiri, "Najaf a placé de grands espoirs dans l'Iran", deuxième exportateur de biens vers l'Irak. Les hommes d'affaires locaux "ont ouvert des hôtels pour les Iraniens et acheté uniquement des produits iraniens.".

"Ils pensaient que les Iraniens seraient toujours là... Ils se sont trompés".

27/02/2020 10:03:11 -          Najaf (Irak) (AFP) -          © 2020 AFP

Douze cas de coronavirus détectés parmi le personnel d'un bateau de croisière sur le Nil .
Douze nouveaux cas de coronavirus ont été détectés en Égypte, a annoncé vendredi un communiqué conjoint du ministère de la Santé et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cela porte à 15 le nombre de cas détectés en Égypte depuis le début de l’épidémie mondiale. De notre correspondant au Caire, C’est à la suite de la communication par l’OMS du cas d’une touriste taïwanaise rentrée d’Égypte que les autorités ont procédé à des analyses de toutes les personnes avec lesquelles elle était entrée en contact lors d’une croisière sur le Nil.Douze membres d’équipages se sont avérés positifs au virus sans avoir développé les symptômes de la maladie.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!