•   
  •   

Monde Coronavirus: face à la pandémie, le monde tente de pallier le manque de respirateurs

00:20  30 mars  2020
00:20  30 mars  2020 Source:   rfi.fr

Soudan: MSF forme des médecins à faire face au coronavirus

  Soudan: MSF forme des médecins à faire face au coronavirus Le système de santé soudanais est très fragile et ne pourrait pas faire face à une propagation du virus. Les médecins s'inquiètent : ils trouvent que le gouvernement est encore trop lent et ils ne se sentent pas assez protégés. L'ONG « Médecins Sans Frontières » organise une formation axée sur la prévention afin d'aider le personnel soignant à faire face à la pandémie. Avec notre correspondante à Khartoum, Claire Debuyser Ils sont médecins,Avec notre correspondante à Khartoum, Claire Debuyser

Face à l 'afflux de patients atteints du coronavirus , nécessitant une assistance respiratoire, le L'idée est née en Italie, le pays le plus endeuillé par la pandémie , avec plus de 10.000 morts. Le but est d'éviter de devoir intuber la trachée du patient et le mettre au respirateur ", ce qui est la dégradation

Le Monde .fr - 1er site d'information. Les articles du journal et toute l'actualité en continu : International, France, Société, Economie, Culture, Environnement, Blogs À la une Retour à la page d’accueil du Monde . En continu. Actualités.

Le personnel soignant teste un masque de plongée Decathlon transformé en respirateur à l'hôpital Erasme de Bruxelles, le 27 mars 2020. © Kenzo TRIBOUILLARD / AFP Le personnel soignant teste un masque de plongée Decathlon transformé en respirateur à l'hôpital Erasme de Bruxelles, le 27 mars 2020.

L’assistance respiratoire est indispensable pour traiter les cas les plus graves de coronavirus. Pour pallier le manque de respirateurs, un médecin italien a transformé des masques de plongée. L’idée est désormais reprise dans un hôpital belge.

L’Organisation mondiale de la santé exhorte les Etats à s’équiper de respirateurs. Mais en attendant que la production industrielle tourne à plein régime, des bricoleurs ingénieux ont transformé des masques de plongée de la marque Décathlon en appareil respiratoire. La matière première est abondante, on en trouve dans tous les magasins de sports. Decathlon dit en avoir 10 000 en stock et se déclare prêt à les mettre à disposition si nécessaire. Cependant, il faut modifier le masque pour l’adapter aux tubes utilisés dans les hôpitaux. Un problème auquel un médecin italien à la retraite, le docteur Renato Favero, a trouvé la solution.

Coronavirus: Le PSG fait un don de 100.000 €

  Coronavirus: Le PSG fait un don de 100.000 € Le Paris Saint-Germain ne reste pas inactif face à la pandémie du coronavirus. Depuis plusieurs jours, de grands noms du sport n’ont pas hésité à effectuer des dons pour participer à l’effort collectif de lutte contre le coronavirus. Et le football ne fait pas exception à la règle. Ce mardi, le Paris Saint-Germain a ainsi […] Le Paris Saint-Germain ne reste pas inactif face à la pandémie du coronavirus. Depuis plusieurs jours, de grands noms du sport n'ont pas hésité à effectuer des dons pour participer à l'effort collectif de lutte contre le coronavirus. Et le football ne fait pas exception à la règle.

Plus de 600 000 de cas de nouveau coronavirus ont été officiellement déclarés dans le monde depuis le début de la pandémie , selon un comptage réalisé par Pour faire face au manque de moyens pour soigner les malades, Donald Trump a activé vendredi le Defence Production Act, une loi qui date

De nombreuses personnes ont sonné l'alarme sur l'importance de se préparer à une pandémie . Maintenant que celle-ci est à nos portes, il faut Deux ans plus tard, lors d'un sommet international en Suisse, Gates attirait de nouveau l'attention des dirigeants de ce monde sur leur manque de

Le médecin a contacté l'entreprise italienne Isinnova, spécialiste des projets innovants. Elle a ainsi pu concevoir la pièce manquante pour relier le masque de plongée au tube du respirateur grâce à imprimante 3D.

Des émules en Belgique

L'idée a fait des émules en Belgique où l’hôpital Erasme de Bruxelles vient lui aussi de mettre au point un prototype issu du même masque de plongée relié à une série de filtres et d’embouts branchés à une machine qui fournit de l’air pressurisé.

Le patient peut mieux respirer sans avoir recours à l’intubation. Ce masque serait, selon Frédéric Bonnier, kinésithérapeute aux soins intensifs d’Erasme, plus confortable que ceux des hôpitaux, mais il faudra attendre son homologation avant de le voir répliqué à des milliers d’exemplaires.

Liga: champion, qualifiés en C1 et C3, relégués… si tout s’arrêtait

  Liga: champion, qualifiés en C1 et C3, relégués… si tout s’arrêtait Et si la saison de Liga, suspendue jusqu’à nouvel ordre en raison de la pandémie de coronavirus, ne reprenait pas ? Javier Tebas est prêt à tout pour que la saison de Liga, suspendue en raison de la pandémie de coronavirus qui sévit à travers le monde, aille à son terme. Le président de la […] Et si la saison de Liga, suspendue jusqu'à nouvel ordre en raison de la pandémie de coronavirus, ne reprenait pas ? Javier Tebas est prêt à tout pour que la saison de Liga, suspendue en raison de la pandémie de coronavirus qui sévit à travers le monde, aille à son terme.

Dans cette pénurie générale de matériels et de moyens, certains hôpitaux ont recours à des masques de plongée, faute de respirateurs . Certaines équipes médicales en Belgique et en Italie ont décidé d'utiliser des masques de plongée pour pallier le manque de respirateur .

Des masques «easy breathing» de la marque Decathlon sont bien utilisés comme respirateur en Italie. Une ingénieuse idée face à la détresse des médecins italiens qui pourraient manquer de matériel C'est finalement la question que tout le monde se pose. Le quotidien italien La Repubblica

La high-tech israélienne se mobilise

En Israël, le secteur de la high-tech est lui aussi parti en guerre contre le coronavirus, rapporte notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul. Le pays ne compte en tout qu’environ 2 800 respirateurs disponibles, selon le ministère de la Santé. C’est Rafael, un des leaders de l’armement en Israël, qui se mobilise pour développer le plus rapidement possible des dispositifs low-cost avec les ingénieurs qui ont mis au point le système de missiles anti-missiles Dôme de Fer.

Pour Erel Margalit, l'actuel patron de l’incubateur de cybertechnologie JVP, il faut faire vite et surtout mettre les ressources en commun. « Les gouvernements ne peuvent pas travailler seuls. Ils doivent travailler ensemble parce que le virus se propage. Les stratégies utilisées dans un pays avec succès pourrait réussir ailleurs également, mais l’information doit être partagée en temps réel », explique-t-il.

Coronavirus : Stephen King explique la pandémie dans un extrait du Fléau

  Coronavirus : Stephen King explique la pandémie dans un extrait du Fléau En pleine épidémie mondiale de coronavirus, Stephen King a partagé sur Twitter un extrait de son roman "Le Fléau" qui explique la propagation d'une pandémie.En pleine pandémie de coronavirus, Stephen King a décidé de partager un extrait audio de son roman Le Fléau, paru pour la première fois en 1978 dans sa version courte et dont la version longue incluant des extraits supprimés par l'éditeur a été publiée en 1990. Dans Le Fléau, les Etats-Unis sont frappés par une pandémie de virus de la grippe créé en laboratoire. La population est décimée et les survivants se scindent en deux camps opposés.

Bruxelles, 29 mars 2020 (SPA) - Face à l 'afflux de patients atteints du coronavirus , nécessitant une assistance respiratoire, le personnel médical à Bruxelles Les cas les plus graves nécessitent une intubation des patients en manque d 'oxygène et un placement sous respirateur en soins intensifs.

Le manque de solidarité fait « courir un danger mortel » à l ’UE, a averti l’ancien président de la Commission européenne Jacques Delors, dans 07:51 Un avion transportant de l’aide chinoise contre le coronavirus atterrit à Alger (Agences). 07:25 Pandémie : la pénurie d’équipements de protection

Besoins immenses aux Etats-Unis

Les besoins sont également immenses et les initiatives se multiplient aux Etats-Unis. Le gouverneur de New-York, Andrew Cuomo, a décidé d’acheter des milliers de respirateurs à main, similaires à celui qu’utilisent les pompiers (AirOx) pour les premier secours. Le problème, c'est qu'il faut, pour ventiler le patient, une main qui active la pompe 24 heures sur 24.

Le gouverneur envisage de faire appel à la Garde nationale pour assurer cette mission mais admet que cette solution ne peut être qu’un dernier recours. Il réclame toujours 30 000 respirateurs au gouvernement fédéral. Le président Trump continue de penser que le gouverneur Cuomo dramatise exagérément la situation.

Coronavirus : quand Bruxelles présente ses excuses à l'Italie .
La présidente de la Commission européenne a présenté jeudi ses excuses à l'Italie pour le manque de solidarité de l'Europe dans la gestion de la crise. Dans une lettre publiée dans le quotidien italien 'La Repubblica', la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, regrette que trop de pays de l'UE se soient au début de la pandémie trop concentrés sur leurs propres problèmes."Ils ne se rendaient pas compte que nous ne pouvions vaincre cette pandémie qu'ensemble, en tant qu'union. Cela a été préjudiciable et aurait pu être évité", a-t-elle écrit.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!