•   
  •   

Monde Coronavirus: Macron visite une usine de masques près d'Angers

16:20  31 mars  2020
16:20  31 mars  2020 Source:   lepoint.fr

Coronavirus : Le Puy du Fou achète 500.000 masques en Chine et les achemine en France

  Coronavirus : Le Puy du Fou achète 500.000 masques en Chine et les achemine en France Le parc à thème vendéen a décidé de faire « jouer ses relations » au profit des hôpitaux français © Puy du Fou Le stock de masques se trouve actuellement à Shangaï. EPIDEMIE - Le parc à thème vendéen a décidé de faire « jouer ses relations » au profit des hôpitaux français Constatant le besoin croissant de masques chirurgicaux en France, le Puy du Fou (Vendée) a décidé de faire « jouer ses relations » en Chine.

Emmanuel Macron visite mardi matin l’ usine de masques de la PME Kolmi-Hopen en périphérie d ’ Angers (Maine-et-Loire), le plus gros des quatre producteurs français, a annoncé l’Elysée, en pleine polémique sur le manque de masques face au coronavirus .

En pleine polémique sur l'insuffisance de masques en France, Emmanuel Macron visite ce mardi une usine qui en produit près d ' Angers (Maine-et-Loire). La hausse de la production dans les quatre entreprises françaises de masques va permettre de porter la production nationale de 15 millions à 40

Masque sur le visage, charlotte sur la tête et en blouse de protection, Emmanuel Macron a entamé une visite mardi de l'usine de masques de la PME...

Masque sur le visage, charlotte sur la tête et en blouse de protection, Emmanuel Macron a entamé une visite mardi de l'usine de masques de la PME Kolmi-Hopen en périphérie d'Angers (Maine-et-Loire), en pleine polémique sur le manque de ce matériel face au coronavirus.

Le président, arrivé vers midi sur le site du plus gros des quatre producteurs français de masques, a enfilé des vêtements de protection, masque, blouse, charlotte et surchaussures, pour visiter la salle blanche de production de l'usine.

Coronavirus : Macron en visite dans un centre d'accueil de SDF à Paris

  Coronavirus : Macron en visite dans un centre d'accueil de SDF à Paris Emmanuel Macron est arrivé lundi après-midi dans un ancien hôtel de Paris réquisitionné pour accueillir des personnes sans domicile fixe. © ERIC DESSONS/JDD/SIPA Emmanuel Macron est arrivé lundi après-midi dans un ancien hôtel de Paris réquisitionné pour accueillir des personnes sans domicile fixe (SDF) durant la crise du coronavirus, a constaté une journaliste de l'AFP.

Voilà l'objectif du déplacement d 'Emmanuel Macron à Angers . Le chef de l'Etat est attendu dans la matinée, mardi 31 mars, dans les locaux de l' usine de Le coronavirus a désormais causé la mort de plus de 3000 personnes à l'hôpital, selon le bilan donné par le ministère de la Santé, lundi 30 mars.

Emmanuel Macron visite mardi matin l’ usine de masques de la PME Kolmi-Hopen en périphérie d ’ Angers (Maine-et-Loire), le plus gros des quatre Cette usine de masques FFP2 et chirurgicaux, située à Saint-Barthélémy d’Anjou, tourne désormais 24 heures sur 24 pour accroître sa production

Il a ensuite enlevé ce matériel de protection pour échanger avec quelques salariés en respectant les règles de distanciation, avant une déclaration prévue à la presse.

Le chef de l'Etat veut "montrer la mobilisation exceptionnelle de notre industrie pour faire face aux besoins liés à la crise du Covid-19", selon l'Elysée.

Cette usine située à Saint-Barthélémy d'Anjou, tourne désormais 24 heures sur 24 pour accroître sa production après avoir recruté 35 CDD. Elle produit chaque jour 270.000 masques FFP2 (soit près de 2 millions par semaine) et 450.000 masques chirurgicaux (3 millions par semaine). Tous les éléments, de l'élastique au masque, sont fabriqués en France.

La hausse de la production dans les quatre entreprises françaises de masques va permettre de porter la production nationale de 15 millions à 40 millions de masques par mois courant avril. Mais les besoins pour le personnel soignant et les Ehpad sont évalués à 40 millions par semaine, a souligné l'Elysée.

Coronavirus : Le Barça offre 30.000 masques

  Coronavirus : Le Barça offre 30.000 masques Le FC Barcelone a annoncé samedi qu'il livrerait 30 000 masques au ministère de la Santé du gouvernement catalan dans la lutte contre le coronavirus. © Fournis par Football 365 Serie A Coronavirus Ce matériel a été offert par la société chinoise Taiping Life Insurance, l'un des sponsors du club depuis février dernier. Ce sont des masques à usage quotidien à destination de personnel non médical. Ils ont été fabriqués en Chine et sont déjà arrivés à Barcelone. Le club catalan, comme pratiquement tous les clubs d'Espagne, essaie d'aider à stopper la pandémie de toutes les manières possibles.

Emmanuel Macron visite dans la matinée du mardi 31 mars l' usine de masques de la PME Kolmi-Hopen en périphérie d ' Angers , dans le Maine-et-Loire. Cette visite sur le site du plus gros des quatre producteurs français se déroule en pleine polémique sur le manque de masques face au coronavirus .

En pleine polémique sur l'insuffisance de masques en France au moment où le nombre de morts du coronavirus dépasse les 3.000, le président Emmanuel Macron visite mardi matin une usine qui en produit près d ' Angers (Maine-et-Loire). Plus de 3.000 décès en hôpital, plus de 5.000 malades en

  Coronavirus: Macron visite une usine de masques près d'Angers © Fournis par Le Point

Pour répondre aux besoins, la France a commandé un milliard de masques et organise un "pont aérien" avec la Chine, dont la première livraison de 8,5 millions de masques est arrivée lundi. Une seconde livraison de Chine de 12 millions de masques est attendue mercredi, a précisé la présidence.

L'exécutif rappelle avoir également mobilisé le stock stratégique (117 millions de masques chirurgicaux adultes) et réquisitionné les quatre producteurs nationaux afin qu'ils ne vendent pas à l'étranger.

Une fabrication de masques alternatifs, en tissu, a également été lancée, à hauteur d'un demi-million par mois, qui peuvent être utilisés par certaines professions en contact avec le public, comme les caissières ou les policiers, précise l'Élysée.

La doctrine d'Emmanuel Macron et de son gouvernement concernant les masques reste pour l'instant qu'il faut réserver les masques en priorité au personnel soignant et aux personnels des Ehpad mais qu'il est inutile de les généraliser à l'ensemble de la population.

Macron répond aux critiques : « Celles et ceux qui cherchent déjà à faire des procès sont irresponsables »

  Macron répond aux critiques : « Celles et ceux qui cherchent déjà à faire des procès sont irresponsables » Critiqué vertement par Jean-Luc Mélenchon (LFI) et Marine Le Pen (RN) sur la gestion de la crise du coronavirus, le chef de l’Etat a temporisé, assurant que « le temps de la transparence complète viendra ».Depuis l’usine de masques de la PME Kolmi-Hopen en périphérie d’Angers (Maine-et-Loire), le chef de l’Etat a également fustigé les critiques en impréparation, qualifiant « d’irresponsables » ceux « qui cherchent déjà à faire des procès alors que nous n’avons pas gagné la guerre ».

Les annonces de Macron pour faire face au coronavirus . Ce 12 mars à 20h, le président de la République française prenait la parole, pour informer les Français des décisions prises par l'exécutif pour endiguer la propagation du coronavirus dans le pays.

La hausse de la production dans les quatre entreprises françaises de masques va permettre de porter la production nationale de 15 millions à 40 millions de masques par Emmanuel Macron visite mardi matin l’ usine de masques de la PME Kolmi-Hopen en périphérie d ’ Angers (Maine-et-Loire), le plus

De nombreuses professions en contact avec le public, comme les agents de caisse, les forces de l'ordre, les pompiers, le personnel pénitentiaire mais aussi les ouvriers réclament des masques, certains syndicats appelant à exercer un droit de retrait faute de protection adéquate.

Le chef de l'Etat a multiplié les déplacements récemment pour se montrer sur le terrain face aux acteurs qui luttent contre l'épidémie. Il s'est rendu à l'institut Pasteur auprès des chercheurs, dans un hôtel réquisitionné pour les SDF. Mercredi dernier, il a visité l'hôpital de campagne installé près de Mulhouse pour soulager les hôpitaux débordés par la flambée de l'épidémie dans le Grand Est.

31/03/2020 13:14:57 -          Saint-Barthélemy-d'Anjou (France) (AFP) -          © 2020 AFP

Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Comment l’exécutif a fait volte-face sur le port du masque chez les non-soignants .
Face à la pénurie, le gouvernement a d’abord affirmé que le port du masque était « inutile » pour le grand public, avant de progressivement changer de discours, jusqu’à « l’encourager ». Et bientôt le rendre obligatoire ?En réalité, le revirement semblait à l’œuvre depuis plusieurs jours. En visite dans une usine de masques dans le Maine-et-Loire mardi 31 mars, Emmanuel Macron avait indiqué entendre l’inquiétude des professions particulièrement exposées au virus, car plus en contact avec le public. Il s’agit par exemple des caissières ou des transporteurs.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!