•   
  •   

Monde En Israël, arrestations dans les quartiers ultra-orthodoxes

14:30  03 avril  2020
14:30  03 avril  2020 Source:   msn.com

L'armée va se déployer en Israël pour faire respecter le confinement

  L'armée va se déployer en Israël pour faire respecter le confinement L'armée va se déployer en Israël pour faire respecter le confinement © Reuters/RONEN ZVULUN L'ARMÉE VA SE DÉPLOYER EN ISRAËL POUR TEL AVIV (Reuters) - L'armée israélienne va se déployer pour aider la police à faire respecter les mesures de confinement partiel prises dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus, a annoncé vendredi l'état-major. Quelque 500 soldats des Forces de défense israéliennes renforceront à compter de dimanche les patrouilles de police et les barrages mis en place pour réduire les déplacements et éviter les rassemblements.

Les autorités d' Israël accusent des religieux rigoristes d'être à l'origine d'une vague de contaminations de Covid-19, notamment dans la ville Bnei Brak. Plusieurs arrestations ont eu lieu ces derniers jours. Des policiers en combinaison intégrale blanche arrêtant des juifs ultra - orthodoxes suspectés

Un policier israélien arrête un juif ultra - orthodoxe lors d'une patrouille à Jérusalem, le 31 mars 2020. Jérusalem (AFP) - Masques, gants, matraques et hélicoptères: la police israélienne multiplie les rondes dans et au-dessus des quartiers juifs ultra - orthodoxes , devenus des incubateurs à nouveau

La communauté rigoriste est accusée de ne pas respecter le confinement. Plusieurs quartiers sont considérés comme des foyers de contamination.

  En Israël, arrestations dans les quartiers ultra-orthodoxes © Fournis par Euronews

Les autorités d'Israël accusent des religieux rigoristes d'être à l'origine d'une vague de contaminations de Covid-19, notamment dans la ville Bnei Brak. Plusieurs arrestations ont eu lieu ces derniers jours.

Des policiers en combinaison intégrale blanche arrêtant des juifs ultra-orthodoxes suspectés de ne pas respecter les règles sanitaires. Ces mêmes hommes en blanc inspectant des centres religieux pour vérifier que les distances de sécurité sont respectées. Voici les scènes vécues par les habitants de Bnei Brak, près de Tel-Aviv, considérée comme un foyer de nouveau coronavirus.

Coronavirus: Netanyahu ordonne le confinement du principal foyer d'infection en Israël

  Coronavirus: Netanyahu ordonne le confinement du principal foyer d'infection en Israël En Israël, le Premier ministre Benyamin Netanyahu a annoncé le confinement de la ville où le taux de contamination est le plus élevé : Bnei Brak, une banlieue de Tel Aviv majoritairement peuplée d’ultra-orthodoxes, des juifs respectant scrupuleusement les règles religieuses. De notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil A Bnei Brak, la propagation du virus est rapide. Dans la seule nuit de mardi à mercredi, le nombre de cas détectés a augmenté de plus de 25 %, et même si elle partage des frontières avec le reste de l’agglomération de Tel Aviv, la ville peut être entièrement confinée.

Un policier israélien arrête un juif ultra - orthodoxe lors d'une patrouille à Jérusalem, le 31 mars 2020 / AFP. Masques, gants, matraques et hélicoptères: la police israélienne multiplie les rondes dans et au-dessus des quartiers juifs ultra - orthodoxes , devenus des incubateurs à nouveau coronavirus car

Des centaines de manifestants juifs ultra - orthodoxes ont protesté dans la ville israélienne de Bnei Brak contre l’ arrestation d’un étudiant qui avait tenté d'échapper au service militaire. Au moins 19 personnes ont été arrêtées, selon The Times of Israel .

Près de 40 % des résidents de cette ville à majorité ultra-orthodoxe pourraient être porteurs du virus, d'après un assureur privé cité par le Financial Times.

AFP © Fournis par Euronews AFP

Selon les médias israéliens, la moitié des malades du territoire israélien sont des ultra-orthodoxes, alors qu'il ne représentent 10 % de la population. La cause, selon l'aveu de plusieurs rabbins : les fidèles de ce courant rigoriste du judaïsme refusent de respecter les règles strictes de confinement imposées par l’État hébreux.

Une mise en quarantaine de Bnei Brak à l'étude

Dernier exemple en date, il y a quelques jours : des centaines de fidèles se sont massés aux funérailles d'un rabbin. Le ministre israélien de la Santé, l'ultra-orthodoxe Yaakov Litzman - lui-même testé positif au Covd-19 - a proposé au Premier ministre Netanyahou de mettre la ville en quarantaine.

Coronavirus en Israël: taux record de contaminations dans les quartiers ultra-orthodoxes

  Coronavirus en Israël: taux record de contaminations dans les quartiers ultra-orthodoxes En Israël, les quartiers juifs ultra-orthodoxes provoquent l'inquiétude en enregistrant des taux records de contamination. Après le blocus de Bnei Brak, le gouvernement israélien envisage d'appliquer cette mesure dans d'autres villes. Et le public ne cache pas sa colère à l'égard du ministre de la Santé. De notre correspondant à Jérusalem, L'objectif est le confinement des quartiers ultra-orthodoxes dans les villes israéliennes. Les chiffres le montrent, ils sont devenus des foyers de contagion du coronavirus.

En Israël , le service militaire dure deux ans et huit mois pour les hommes et deux ans pour les femmes. Lire aussi : Tsahal réduit la peine du soldat Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Juif ultra - orthodoxe à Bnei Brak. Selon les révélations de la police, les membres de la communauté A Jérusalem, des membres de la communauté ont tenté d'empêcher les arrestations Lire aussi : Israël : dans l 'armée, les soldats juifs pratiquants seront désormais exemptés des tâches mixtes.

Ce dernier annonçait mercredi, pour calmer les inquiétudes : "Il y a eu un changement très positif parmi les ultra-orthodoxes : ils ont compris le danger de la propagation du coronavirus et écoutent les instructions avec le plein soutien des rabbins".

Il a cependant annoncé que les déplacements seraient limités "au strict minimum" vers et en provenance de Bnei Brak. Plusieurs médias locaux faisaient état ce vendredi matin de barrages de police aux entrées de la ville.

AFP © Fournis par Euronews AFP

Benjamin Netanyahou, comme plusieurs haut-responsables israéliens, ont été placés en quarantaine ce jeudi après avoir été en contact avec le ministre Litzman. Quelque 6 000 infections ont été recensés par les autorités israéliennes, qui ont annoncé une trentaine de décès.

Coronavirus : décès d’Eliahou Bakshi-Doron, ancien grand rabbin d’Israël .
A près de 80 ans, l’ancien leader religieux était hospitalisé depuis plusieurs jours et son état s’est dégradé dans le week-end. © AFP/Menahem Kahana Le Parisien L’ancien grand rabbin d’Israël Eliahou Bakshi-Doron, 79 ans, est décédé dimanche en Israël des suites d’une infection au nouveau coronavirus, a annoncé l’hôpital Shaare Tzedek de Jérusalem.Hospitalisé il y a cinq jours, selon i24News, le défunt souffrait de maladies qui ont entraîné une détérioration de son état de santé après qu’il a été contaminé par le nouveau coronavirus, a indiqué l’hôpital dans un communiqué.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!