•   
  •   

Monde Coronavirus : Wuhan, la vie après le confinement

22:30  07 avril  2020
22:30  07 avril  2020 Source:   20minutes.fr

En Biélorussie, le président refuse le confinement et recommande vodka, sauna et hockey

  En Biélorussie, le président refuse le confinement et recommande vodka, sauna et hockey Alexandre Loukachenko, président de la Biélorussie, rejette la « psychose » du coronavirus. Il refuse de mettre l’économie à l’arrêt et dans le pays, quasiment rien n’a changé.Qualifiant le virus de « psychose », celui qui dirige le pays depuis 26 ans ne s’est pas arrêté là et a vanté les mérites de la vodka, des saunas, du hockey et du travail dans les champs.

Le foyer de la pandémie de coronavirus reprend doucement vie, après deux mois de confinement

Coronavirus: Wuhan, la vie après le confinement © 20 Minutes Coronavirus: Wuhan, la vie après le confinement CONFINEMENT - Le foyer de la pandémie de coronavirus reprend doucement vie, après deux mois de confinement

Deux mois après s’être confinée, Wuhan, point de départ de la pandémie de coronavirus, semble reprendre son souffle doucement. Le 23 janvier, après l’apparition du virus et la multiplication du nombre de cas, les autorités chinoises avaient décidé de placer cette ville de 11 millions d’habitants, située au centre de la Chine, sous une « bulle » d’isolement. Les transports ferroviaires et aériens ont d’abord été suspendus, avant une interdiction aux habitants de l’agglomération de sortir de chez eux et de quitter la ville.

Coronavirus/Chine: Quatre décès à Wuhan, où le confinement reste conseillé

  Coronavirus/Chine: Quatre décès à Wuhan, où le confinement reste conseillé Coronavirus/Chine: Quatre décès à Wuhan, où le confinement reste conseillé © Reuters/ALY SONG CORONAVIRUS/CHINE: QUATRE DÉCÈS À WUHAN, OÙ LE CONFINEMENT RESTE CONSEILLÉ WUHAN, Chine/PEKIN (Reuters) - Le plus haut représentant de la ville de Wuhan, berceau de l'épidémie de coronavirus qui y est apparue en décembre dernier, a prévenu les habitants qu'ils devaient adopter des mesures de protection renforcées et éviter les déplacements non-essentiels, alors que la Chine craint une nouvelle vague d'infections.

Après 75 jours, les autorités ont enfin levé le bouclage et les dernières restrictions de sortie à 00 h heure locale. Cette décision, signe d’une sortie de crise sanitaire pour la Chine, intervient alors que pour la première fois depuis deux mois, le ministère chinois de la santé fait état de zéro nouveau décès lié au Covid-19 dans le pays.

Depuis plusieurs jours déjà, certains commerces et transports ont rouvert et les habitants sortent, plus timidement qu’avant, dans les rues. Mais si la ville semble reprendre vie, les traces de l’épidémie sont encore présentes. Le 4 avril, pour la première fois depuis deux mois, les habitants de Wuhan ont pu rendre hommage aux personnes mortes du coronavirus. Sur les 3.500 cas mortels recensés par le gouvernement chinois, la ville en compte 2.535.

Un déconfinement sans tests massifs provoquerait une deuxième vague, selon l’Inserm .
La levée du confinement ne pourra avoir lieu avant fin mai voire juin, laisse entendre l’étude qui estime entre 1% et 6% la part de population infectée au 5 avril. « La levée du confinement sans stratégie de sortie entraînerait une deuxième vague écrasant largement le système de santé », selon le résumé de l’étude, mise en ligne dimanche et révélée lundi par Le Monde.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!