•   
  •   

Monde London (Ontario), une femme atteinte de COVID-19 exhorte la province à suspendre le mouvement des personnes âgées en soins de longue durée

23:05  07 avril  2020
23:05  07 avril  2020 Source:   globalnews.ca

309 nouveaux cas de coronavirus signalés en Ontario, total de 4 347 décès et de 132 décès

 309 nouveaux cas de coronavirus signalés en Ontario, total de 4 347 décès et de 132 décès FICHIER - En ce 2 avril 2020, photo d'archive, une infirmière tient un flacon et un coton-tige dans une station de test de dépistage des coronavirus d'un hôpital de Seattle. Un rapport fédéral attendu le lundi 6 avril révèle que trois des quatre hôpitaux américains interrogés traitent déjà des patients atteints de COVID-19 confirmé ou suspecté. (Photo AP / Ted S.

a man wearing glasses and smiling at the camera: Myrna Allen and her father, Wendlin Brotzel. © via Myrna Allen Myrna Allen et son père, Wendlin Brotzel.

Une femme de London, en Ontario, exhorte le gouvernement provincial à suspendre le mouvement des personnes en soins de longue durée dans la mesure du possible pendant la pandémie COVID-19 .

Après environ deux ans sur une liste d'attente, Myrna Allen dit que le ministère de la Santé et des Soins de longue durée a finalement appelé le 19 mars pour dire qu'un lit s'était ouvert à McGarrell Place à Londres pour son père de 91 ans.

À cette époque, l'Ontario avait déjà déclaré l'état d'urgence et annoncé que les écoles resteraient fermées après le congé de mars , et le gouvernement fédéral avait annoncé que la frontière canado-américaine se fermerait bientôt aux voyages non essentiels. .

Coronavirus: Toronto rappelle 200 000 $ de masques de «mauvaise qualité» distribués aux foyers de soins de longue durée

 Coronavirus: Toronto rappelle 200 000 $ de masques de «mauvaise qualité» distribués aux foyers de soins de longue durée © (Photo de Candice Tang / SOPA Images / LightRocket via Getty Images) À KWA WAN, HONG KONG, CHINE - 2020/02 / 08: Un vieil homme portant un masque chirurgical pendant le cadeau. La remise de masques chirurgicaux a attiré des centaines de personnes âgées faisant la queue pendant des heures sous la peur du virus corona mortel à Hong Kong.

Malgré ces mesures, Allen dit que tout ce que le ministère lui a offert était de prolonger la fenêtre d'emménagement de son père de cinq à sept jours - une prolongation qu'elle a refusée.

EN SAVOIR PLUS: Mises à jour en direct: Coronavirus au Canada

Allen est la procuration de son père, Wendlin Brotzel, qui souffre de démence et a des difficultés à entendre.

"Il est en grande partie sourd. Il n'entend qu'environ 30% des mots prononcés", a expliqué Allen.

"Il a eu une grave lésion cérébrale il y a cinq ans dont il ne s'est jamais complètement remis. Sa mémoire à court terme est abattue. Il ne se souvient pas du déménagement. Il ne se souvient pas pourquoi il se trouve dans un endroit étrange. Il ne le fait pas réaliser ou se rappeler ce que cette chose COVID a fait au monde et il se demande où sont ses enfants. "

Les familles sont confrontées à des `` décisions difficiles '' concernant l'envoi de patients âgés COVID-19 à l'hôpital

 Les familles sont confrontées à des `` décisions difficiles '' concernant l'envoi de patients âgés COVID-19 à l'hôpital © Kirthana Sasitharan / CBC Depuis le mercredi 8 avril, 16 personnes sont décédées des suites de COVID-19 au Seven Oaks Long Term Care Home. Certains foyers de soins de longue durée de l'Ontario demandent maintenant aux familles de prendre la décision déchirante d'envoyer ou non des parents âgés qui contractent le COVID-19 à l'hôpital.

Allen a déplacé son père de Grand Wood Park à McGarrell Place le 23 mars et a dit à Global News qu'elle n'était autorisée à apporter que sept jours de vêtements et qu'on lui avait dit qu'elle devrait attendre pour déplacer quoi que ce soit d'autre vers les soins de longue durée maison.

"Dans la chambre de mon père, je ne les ai pas écoutés, j'ai glissé des photos de notre famille pour qu'il puisse au moins avoir ça", a-t-elle dit.

"Quand je l'ai déposé, j'ai pris un très gros morceau de carton et j'ai écrit: 'Cher papa, je sais que c'est difficile. ... Je suis désolé, nous ne pouvons pas être là avec toi. C'est à cause de COVID-19. Tu dois être là. C'est ta nouvelle maison. Nous t'aimons beaucoup. Et j'ai signé mon nom et celui de mes frères et sœurs.

"La semaine dernière, mon père était vraiment confus. Il appelait six fois par jour chaque jour pour lui demander pourquoi il était là et lui demander quand il pourrait rentrer chez lui. Nous ne pouvions pas lui faire comprendre que c'était sa nouvelle maison et que c'était la raison pour laquelle il était là et que personne ne pouvait aller le voir. "

Les derniers développements sur COVID-19 au Canada

 Les derniers développements sur COVID-19 au Canada © Fourni par La Presse Canadienne Les dernières nouvelles sur la pandémie mondiale de COVID-19 (toutes les heures de l'Est): 12h30 Le Nouveau-Brunswick a confirmé un nouveau cas de COVID-19 vendredi, portant le total dans la province à 112. Cinq personnes restent à l'hôpital en raison du virus et trois sont en soins intensifs. Soixante personnes ont récupéré.

Accentuer le stress de déplacer son père dans une nouvelle maison et de ne pas pouvoir lui rendre visite était le fait que dans les cinq jours suivant le déménagement, elle a commencé à développer des symptômes de COVID-19. Elle a déclaré à Global News qu'elle avait été testée à l'hôpital universitaire le 1er avril et avait obtenu les résultats de l'écouvillonnage le matin du 3 avril.

un organisme gouvernemental qui a été étonnant est le bureau de santé de Middlesex-London », a-t-elle déclaré.

« Ils m'appellent tous les jours pour m'assurer que je vais mieux et que je n'empire pas. Ils m'aident à traverser ça. "

Allen a déclaré le 7 avril qu'elle avait" trois bons jours de suite "et qu'elle se sentait" beaucoup plus optimiste "qu'elle ne l'était la semaine dernière.

" La douleur thoracique était de loin, très loin , de loin le pire. Ensuite, il y avait ce mal de tête écrasant ", a-t-elle dit.

" La seule chose qui me dérange vraiment en ce moment est la poitrine. Tout le monde parle de la douleur thoracique et je continue de lutter contre cela, mais je vais mieux. "

Des fonctionnaires fédéraux fourniront une mise à jour COVID-19 axée sur les personnes âgées et les travailleurs étrangers

 Des fonctionnaires fédéraux fourniront une mise à jour COVID-19 axée sur les personnes âgées et les travailleurs étrangers © Creative Touch Imaging Ltd / NurPhoto Les gens portent des masques faciaux pour les protéger du nouveau coronavirus (COVID-19) lorsqu'ils marchent dans la rue à Toronto, en Ontario , Canada, le 12 avril 2020. (Photo par Creative Touch Imaging Ltd./NurPhoto via Getty Images) Les fonctionnaires fédéraux doivent fournir aujourd'hui une mise à jour des mesures pour les personnes âgées, les soins à domicile et les travailleurs étrangers temporaires pendant la crise COVID-19.

Allen dit qu'elle avait été isolée à la maison avant de déplacer son père de la retraite de Grand Wood Park aux soins de longue durée de McGarrell Place, les deux dont sont exploités par Revera, qui a rapporté le 1er avril que résidents de Grand Wood avaient été testés positifs pour COVID-19 .

"Tant l'endroit que papa a quitté que celui où il est allé, il y a une société mère, et l'endroit que papa a quitté, ils sont comme une famille pour nous. Nous les aimons et nous ne les critiquons pas du tout. L'endroit où il est allé, c'était l'endroit qu'il avait choisi quand il allait bien ", a déclaré Allen.

" Les deux endroits sont des endroits merveilleux, ils ont été super avec notre famille, ils ont été super avec papa. "

LIRE LA SUITE: Ce qu'il faut savoir avant de retirer des êtres chers des maisons de soins infirmiers au milieu de COVID-19

Allen dit que sa frustration et son inquiétude se concentrent sur le ministère.

"Le ministre de la Santé et des Soins de longue durée doit changer les critères. Comme tout le reste dans ce pays et dans le monde - cette liste d'attente doit cesser maintenant ", a-t-elle déclaré.

Allen a souligné la récente vague de décès dus à COVID-19 au , une maison de soins infirmiers à Bobcaygeon , en demandant: pour essayer de remplir ces lits maintenant? "

Global News Radio 980 CFPL a contacté le ministère de la Santé et des Soins de longue durée, qui a refusé de répondre.

L'Ontario signale 494 nouveaux cas de COVID-19, 51 décès supplémentaires .
© Fourni par La Presse Canadienne TORONTO - L'Ontario signale aujourd'hui 494 nouveaux cas de COVID-19, dont 51 décès supplémentaires. Cela porte le nombre total de cas dans la province à 8 447, dont 385 décès et 3 902 cas qui ont été résolus. Le nombre total de cas a augmenté d'un peu plus de 6%, poursuivant une tendance à la croissance relativement faible ces derniers jours.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 7
C'est intéressant!