•   
  •   

Monde États-Unis: indignation après l’expulsion de migrants haïtiens en temps de pandémie

08:16  08 avril  2020
08:16  08 avril  2020 Source:   rfi.fr

La pandémie de coronavirus a fait plus de 65 000 morts dans le monde

  La pandémie de coronavirus a fait plus de 65 000 morts dans le monde Plus de 1 206 480 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués dans 190 pays et territoires depuis le début de l’épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu’une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 233 300 sont aujourd’hui considérés comme guéris.

Double scandale aux Etats - Unis , en Virginie-Occidentale, après que la directrice d'une association a comparé la première dame à un singe sur Facebook, et que Je suis fatiguée d’y voir un singe en talons», a posté sur Facebook Pamela Ramsey Taylor, directrice du Clay County Development Corp

Une unité spéciale de Frontex pourrait même être créée pour se charger des expulsions . Le texte prévoit encore, toujours selon le Times, que les pays qui refuseraient de renvoyer les migrants Avec plus de 100 00 cas, les Etats - Unis sont désormais le pays le plus touché par la pandémie .

Panneau de mise en garde à la frontière de Malpasse, en Haïti, le 17 mars 2020. © Andres Martinez Casares/Reuters Panneau de mise en garde à la frontière de Malpasse, en Haïti, le 17 mars 2020.

Malgré la crise sanitaire engendrée par la pandémie de Covid-19, les États-Unis n’ont pas suspendu les expulsions de migrants en situation irrégulière et arrêtés sur leur territoire. Mardi 7 avril, 68 Haïtiens ont été renvoyés à Port-au-Prince. Une opération largement dénoncée tant aux États-Unis par des élus du Congrès qu’en Haïti. Face à l’indignation et aux peurs, les autorités haïtiennes sont confiantes et jouent la carte de la solidarité nationale.

Avec notre correspondante à Port au Prince, Amélie Baron

Coronavirus: Le bilan aux Etats-Unis franchit les 10.000 morts, selon un décompte Reuters

  Coronavirus: Le bilan aux Etats-Unis franchit les 10.000 morts, selon un décompte Reuters Coronavirus: Le bilan aux Etats-Unis franchit les 10.000 morts, selon un décompte Reuters © Reuters/BRENDAN MCDERMID CORONAVIRUS: LE BILAN AUX ETATS-UNIS FRANCHIT LES 10.000 MORTS, SELON UN DÉCOMPTE REUTERS NEW YORK (Reuters) - Le bilan de l'épidémie de nouveau coronavirus aux Etats-Unis a franchi lundi le seuil des 10.000 morts, selon un décompte de Reuters. Les Etats-Unis affichent ainsi le troisième nombre de morts le plus élevé au monde en raison du COVID-19, selon les données officielles aux échelons nationaux, derrière l'Italie (16.523) et l'Espagne (13.055).

Les migrants ont déjà tenté d’obtenir une expulsion de secours des autorités américaines, mais leurs appels ont été ignorés, tout comme les demandes de désinfectants et de masques. Parmi les prisonniers se trouvait le scientifique iranien de 59 ans, Sirus Asgari.

Ainsi, après l ' indignation de nombreux internautes à propos du problème de mathématiques sur les migrants , jugé inhumain, cet exercice d'histoire a provoqué une réaction quelque peu différente. Certains internautes accusent en effet les éditions Nathan de faire passer des «envahisseurs» pour

Le ministre haïtien des Affaires étrangères, Claude Joseph, s’est voulu rassurant. En conférence de presse, il a assuré qu’un contrôle médical avait été réalisé par l’Agence d’immigration américaine avant le départ des 68 Haïtiens expulsés par les États-Unis. Et à leur arrivée à Port-au-Prince, mardi 7 avril, ces migrants refoulés ont été placés en quarantaine.

« Un couloir humanitaire » avec les États-Unis, où l’épidémie fait des ravages

Le ministre n’a pour autant pas détaillé ni le lieu, ni les modalités de cet isolement sanitaire. L’objectif de l’État haïtien est de montrer qu’il assume ses responsabilités vis-à-vis de ses ressortissants, fait en sorte que la population soit solidaire avec ses compatriotes et ne cède pas à la panique.

Le Pentagone enverra 540 soldats supplémentaires à la frontière sud en raison des préoccupations liées aux coronavirus

 Le Pentagone enverra 540 soldats supplémentaires à la frontière sud en raison des préoccupations liées aux coronavirus L'administration Trump enverra 540 soldats supplémentaires à la frontière sud "très bientôt" pour aider les agents frontaliers fédéraux au milieu de la pandémie de coronavirus, selon de hauts responsables militaires. © The Hill une clôture en fil de fer barbelé à la frontière américano-mexicaine Le lieutenant général de l'armée américaine, le lieutenant général Laura Richardson, a déclaré aux journalistes du Pentagone que l'augmentation était "spécifiquement liée à COVID-19".

La mort de Jakelin Caal avait suscité une onde de choc aux États - Unis , alors que des milliers d'enfants migrants sont actuellement détenus dans des structures surpeuplées. Elle a été enterrée mardi dans son pays natal, au cimetière de San Antonio Secortez, un village reculé de la commune indigène de

Extrait du communiqué du département de la Sécurité intérieure des États - Unis . Le gouvernement salvadorien a réagi à l'annonce en remerciant les Les rumeurs entourant l ’ expulsion probable des quelque 60 000 Haïtiens bénéficiant du statut avaient commencé à circuler dès la fin du printemps.

Claude Joseph a même assuré que, compte tenu de la propagation de l’épidémie aux États-Unis, faire sortir ces Haïtiens des centres américains de détention, où ils risquaient d’être contaminés au coronavirus, était « presque comme un couloir humanitaire ».

La poursuite des expulsions migratoires en temps de pandémie fait enrager nombre d’Haïtiens et d’étrangers actifs dans le domaine des droits de l’Homme. Ces personnes rappellent que, depuis début mars, les États-Unis déconseillent à ses citoyens de voyager en Haïti, en raison de la recrudescence des enlèvements, mais aussi en raison de la très grande faiblesse du système de santé haïtien.

À lire aussi : La transmission communautaire du covid-19 a débuté en Haïti

Le bilan de la pandémie dans le monde à 11H00 GMT .
La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 114.539 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 11H00 GMT.Plus de 1.853.300 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 193 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière. Parmi ces cas, au moins 395.000 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!