•   
  •   

Monde Allemagne : des dizaines de personnes contaminées après une messe

20:53  23 mai  2020
20:53  23 mai  2020 Source:   msn.com

Levée de boucliers à Sarajevo contre une messe catholique controversée

  Levée de boucliers à Sarajevo contre une messe catholique controversée L'annonce par l'Eglise catholique de la célébration samedi à Sarajevo d'une messe pour les militaires de l'Etat oustachi pro-nazi croate et des civils croates exécutés par les partisans communistes en 1945 entraîne une levée de boucliers dans la capitale bosnienne.Les commémorations de la "tragédie de Bleiburg", organisées chaque mois de mai près de cette localité du sud de l'Autriche, ont été annulées cette année en raison de la pandémie du coronavirus.

Six d’entre elles ont été admises à l’hôpital. L’office aurait été célébré dans une église protestante baptiste quelques jours après la réouverture des lieux de culte.

Le Parisien © LP/Jean-Baptiste Quentin Le Parisien

En Allemagne, une quarantaine de personnes ont été contaminées par le nouveau coronavirus après avoir assisté à une messe à Francfort début mai. Six d’entre elles ont été admises à l’hôpital, selon l’agence de presse DPA, qui cite les autorités sanitaires locales.

Cet office religieux aurait été célébré dans une église protestante baptiste le 10 mai, quelques jours après la réouverture des lieux de culte en Allemagne, rapporte le Frankfurter Rundschau, un quotidien local.

Bosnie-Herzégovine: une messe à la mémoire des oustachis, alliés des nazis, provoque un tollé

  Bosnie-Herzégovine: une messe à la mémoire des oustachis, alliés des nazis, provoque un tollé Des milliers de personnes ont protesté à Sarajevo contre une messe en hommage aux bourreaux fascistes oustachis de la Seconde Guerre mondiale. Dans le calme, les manifestants ont bravé l'interdiction de la police. Avec notre correspondant dans la région, Laurent Rouy Masques antivirus sur le nez, les protestataires ont brandi des banderoles contre le fascisme dans les rues de Sarajevo, capitale de la Bosnie-Herzégovine, ce samedi. Près d'eux,Avec notre correspondant dans la région, Laurent Rouy

Dans le canton de Main-Kinzig-Kreis, en banlieue de la ville, les autorités locales avaient déjà annoncé vendredi la contamination de 16 personnes ayant assisté à « un événement à Francfort ».

Seconde vague

Dans un contexte de fort ralentissement de l’épidémie, l’Allemagne, qui comptait samedi 177 850 cas officiellement déclarés de nouveau coronavirus et 8216 décès, a desserré début mai les restrictions sociales mises en place pour endiguer la maladie.

À Châlons-en-Champagne, la messe reprend sur un parking

Mais les craintes de seconde vague restent présentes dans le pays, relativement moins touché que certains de ses voisins européens. Plus tôt dans la journée de samedi, les autorités de l’État de Basse-Saxe, au nord du pays, ont annoncé que sept personnes avaient été contaminées dans un restaurant de la ville de Leer. Une cinquantaine de personnes ont dû être mises en quarantaine.

Les Bosniaques condamnent les collaborateurs nazis croates Masse

 Les Bosniaques condamnent les collaborateurs nazis croates Masse 1/6 DIAPOSITIVES © Reuters 2/6 DIAPOSITIVES © Reuters 3/6 DIAPOSITIVES © Reuters 4/6 DIAPOSITIVES © AFP / Getty Images 5/6 DIAPOSITIVES © Reuters 6/6 DIAPOSITIVES © EPA La sécurité a été renforcée à Sarajevo, la capitale de la Bosnie-Herzégovine, avant une messe pour honorer les collaborateurs nazis de la Croatie pendant la Seconde Guerre mondiale. Des organisations et militants antifascistes sont descendus dans les rues de la ville pour protester contre le service religieux.

LIRE AUSSI>Les manifestations contre les restrictions se multiplient en Allemagne

La question de l’ouverture des services religieux est particulièrement sensible, au-delà de l’Allemagne. En France, un rassemblement de 2000 fidèles évangéliques fin février avait été à l’origine de dizaines de contaminations partout dans le pays.

Aux États-Unis, le président Donald Trump a appelé vendredi les gouverneurs des États américains à autoriser l’ouverture des lieux de culte, qu’il désigne comme « essentiels » lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche.

Le pape préoccupé pour les indigènes d'Amazonie face au coronavirus .
Le pape François s'est déclaré préoccupé pour les peuples indigènes d'Amazonie "particulièrement vulnérables" face à la pandémie de Covid-19, à l'issue de sa prière dominicale célébrée pour la première fois depuis près de trois mois devant des fidèles réunis place Saint-Pierre."Aujourd'hui, fête de la Pentecôte, nous évoquons le Saint Esprit pour qu'il donne la lumière et la force à l'Eglise et à la société en Amazonie, durement éprouvées par la pandémie", a déclaré le pape argentin évoquant le synode sur l'Amazonie qui s'est achevé au Vatican il y a sept mois.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!