•   
  •   

Monde Hongkong : pourquoi les manifestants prodémocratie descendent à nouveau dans la rue

00:52  24 mai  2020
00:52  24 mai  2020 Source:   lejdd.fr

Togo: des manifestants réclament la dépouille du commandant Madjoulba assassiné

  Togo: des manifestants réclament la dépouille du commandant Madjoulba assassiné Une enquête judiciaire est en cours pour déterminer les circonstances de la mort de Bita Madjoulba. En parallèle, une commission d’enquête a été créée par les autorités. À deux reprises en l’espace du semaine, des manifestations ont eu lieu dans le nord du pays, plus précisément vers Doufelgou, pour demander une enquête impartiale et surtout le rapatriement rapide de la dépouille de la victime. Il y a dix jours, Bita Madjoulba, le commandant du 1er Bataillon d’intervention rapide (BIR) était retrouvé mort assassiné par balle dans son bureau. Une mort d’autant plus mystérieuse qu’elle intervenait au lendemain de l’investiture du président Faure Gnassingbé.

Des milliers de manifestants prodémocratie ont défilé à Hongkong le 1er février 2015. AP/Kin Cheung. Nombre de manifestants étaient équipés d'un parapluie jaune, symbole du mouvement prodémocratie et à l'occasion protection contre les jets de gaz au poivre de la police.

Des manifestants prodémocratie brandissent le drapeau américain dans le centre de Hongkong , le 15 novembre. Adnan abidi / reuters. Le président américain a longtemps hésité, pesant le pour et le contre à propos de la loi soutenant le camp prodémocratie à Hongkong , assurant être « avec

Après la proposition de loi sur la sécurité nationale présentée par Pékin, les prodémocraties appellent à des manifestations dimanche. © Reuters

Après la proposition de loi sur la sécurité nationale présentée par Pékin, les prodémocraties appellent à des manifestations dimanche.

L'épidémie de coronavirus avait finit d'éteindre la flamme de la contestation à Hongkong. En proposant cette semaine une nouvelle loi sur la sécurité nationale, le gouvernement chinois vient subitement de la raviver. Depuis vendredi, les militants prodémocratie de l'archipel multiplient ainsi les appels à descendre dès dimanche dans la rue et ce malgré les mesures anti-Covid-19 qui interdisent les regroupements de plus de huit personnes. Sur la chaîne Telegram, les plus radicaux, qui ont tenu les barricades durant sept mois l'année dernière, ont déjà indiqué deux points de rassemblement dans la ville. Signe que le mouvement de protestation pourrait très vite prendre un caractère violent.

États-Unis : les « anticonfinement » pourraient fortement répandre le coronavirus

  États-Unis : les « anticonfinement » pourraient fortement répandre le coronavirus Selon des données de géolocalisation fournies au Guardian, certains ont déjà parcouru plus d'une centaine de kilomètres pour se rendre aux manifestations.Ces protestations anticonfinement se sont multipliées aux Etats-Unis depuis un mois, notamment dans les Etats les plus disputés pour la présidentielle, encouragées par le président Donald Trump qui souhaite relancer l'économie rapidement.

Après de nouveaux heurts à Noël, la mobilisation des manifestants prodémocratie a repris dès ce mercredi 1er janvier 2020.Plus d'un Lire aussi Pourquoi les ultras hongkongais ne sont pas les black blocs français. Le mouvement de contestation a connu une accalmie après la victoire écrasante, fin

Des centaines de manifestants prodémocratie tentaient dimanche de bloquer les accès de l'aéroport de Hongkong , au lendemain d'une nouvelle journée de contestation, parmi les plus violentes Des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues malgré l'interdiction de manifester .

Un coup de canif au concept "Un pays, deux systèmes"

Il est vrai que le texte présenté par Pékin lors de la session annuelle du Parlement est un sérieux coup de canif au concept "Un pays, deux systèmes", qui garantit droits et libertés élargis à Hongkong. Le texte vise à y interdire "la trahison, la sécession, la sédition et la subversion". Il prévoirait l'installation d'antennes des forces de sécurité et des renseignements dans la ville, alors qu'ils ne peuvent pour l'instant y intervenir.

Pour l'opposition, ce projet constitue la plus grave atteinte à l'autonomie du territoire depuis sa rétrocession à la Chine en 1997. Elle est soutenue par les États-Unis, qui dénoncent un "coup fatal" porté au statut de Hongkong et envisagent, en représailles, des sanctions commerciales contre Pékin. L'Union européenne a de son côté exhorté la Chine à "respecter l'autonomie de Hongkong" tandis que la Grande-Bretagne, l'Australie et le Canada ont d'une même voix manifesté leur "profonde inquiétude".

Hong Kong : Malgré l’interdiction de manifester, des milliers de personnes ont défilé contre la loi sur la sécurité .
Le dépôt au Parlement chinois vendredi d’un texte visant à interdire « la trahison, la sécession, la sédition et la subversion » à Hong Kong a de nouveau mis le feu aux poudres © Vincent Yu Des manifestants ce dimanche à Hong Kong. MANIFESTATION - Le dépôt au Parlement chinois vendredi d’un texte visant à interdire « la trahison, la sécession, la sédition et la subversion » à Hong Kong a de Les manifestants sont de nouveau dans la rue.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!