•   
  •   

Monde Malgré le tollé national, Boris Johnson renouvelle son soutien à son conseiller Dominic Cummings

03:15  25 mai  2020
03:15  25 mai  2020 Source:   msn.com

GB: la pression monte autour d'un conseiller accusé d'avoir enfreint le confinement

  GB: la pression monte autour d'un conseiller accusé d'avoir enfreint le confinement La pression s'intensifie dimanche au Royaume-Uni pour exiger le départ d'un proche conseiller de Boris Johnson, Dominic Cummings, visé par de nouvelles accusations de non-respect du confinement instauré pour lutter contre le nouveau coronavirus. Avant cette affaire, le Royaume-Uni a connu deux démissions retentissantes pour non-respect du confinement en vigueur depuis le 23 mars. Un influent conseiller scientifique du gouvernement, le Pr Neil Ferguson avait démissionné après avoir reçu chez lui une femme, présentée comme sa maîtresse.

Le conseiller de Boris Johnson , Dominic Cummings , quitte le 10, Downing Street, le dimanche 24 mai. Aaron Chown / AP. » Dimanche soir 24 mai, malgré la polémique, Boris Johnson a choisi de sauver la tête de son conseiller spécial, au cœur d’un scandale depuis le début du week-end, pour

© AFP Dominic Cummings , conseiller du Premier ministre britannique Boris Johnson , aurait quitté Londres en mars en plein confinement. Ed Davey, dirigeant des Libéraux démocrates, a pour sa part estimé que Dominic Cummings « devra démissionner » si les faits sont confirmés.

Boris Johnson a renouvelé ce dimanche son soutien à son conseiller, appelé à la démission pour n'avoir pas respecté les règles du confinement imposé à tous les Britanniques.

  Malgré le tollé national, Boris Johnson renouvelle son soutien à son conseiller Dominic Cummings © Fournis par Euronews

Dominic Cummings demandant aux reporters de respecter les distances de sécurité... Une image qui a suscité beaucoup de moqueries au Royaume-Uni ces dernières 24 heures.

Boris Johnson a renouvelé ce dimanche son soutien à son conseiller, appelé à la démission pour n'avoir pas respecté les règles du confinement imposé à tous les Britanniques.

C'est le Premier ministre lui-même qui est venu ce dimanche défendre Dominic Cummings et expliquer pourquoi il avait choisi de le maintenir à son poste : "J'ai eu de longues conversations en personne avec Dominic Cummings, et j'en ai conclu qu'en voyageant pour trouver la garde d'enfants, au moment où lui et sa femme étaient sur le point d'être frappés d'incapacité par un coronavirus, et quand il n'avait pas d'autre alternative - je pense qu'il a suivi l'instinct de chaque père, et tous les parents. Et je ne lui en tiens pas rigueur pour cela. Je crois qu'à tous les égards, il a agi de manière responsable et légale, et avec intégrité ".

Johnson apporte son soutien à un conseiller dans la tourmente

  Johnson apporte son soutien à un conseiller dans la tourmente Johnson apporte son soutien à un conseiller dans la tourmente © Reuters/SIMON DAWSON JOHNSON APPORTE SON SOUTIEN À U LONDRES (Reuters) - Le Premier ministre Britannique Boris Johnson a apporté dimanche un soutien sans failles à son conseiller spécial Dominic Cummings, dans la tourmente pour avoir quitté Londres en plein confinement.

Dominic Cummings , proche conseiller de Boris Johnson , a quitté son domicile londonien pour se rendre chez ses parents septuagénaires à Durham, dans le nord-est de l'Angleterre, alors qu'il présentait les Plan de soutien au secteur automobile : Macron fera "d'importantes annonces" mardi.

Le conseiller principal du Premier ministre britannique est sur la sellette. Dominic Cummings , l’homme de l’ombre derrière Boris Johnson , le cerveau de la campagne du Brexit, se voit reprocher plusieurs voyages loin de Londres en plein confinement en mars et avril.

Des protestations se sont élevées dans les rangs mêmes de la majorité du gouvernement, et les commentaires ont été acerbes.

Deux affaires similaires sont déjà venues ternir l'image de Boris Johnson, avec les démissions pour non respect du confinement d'un conseiller scientifique du gouvernement et de la cheffe des services sanitaires écossais.

Un membre du gouvernement britannique démissionne après le scandale Cummings .
Douglas Ross, secrétaire d'État pour l'Écosse, déclare son désaccord avec les explications de Dominic Cummings, accusé de n'avoir pas respecté le confinement.Lire aussi Boris Johnson fragilisé par le déconfinement sauvage de son bras droit Dominic Cummings

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!