•   
  •   

Monde A Bangkok, les travailleurs pauvres presque sans filet face à la crise post-virus

10:55  31 mai  2020
10:55  31 mai  2020 Source:   msn.com

En Irak, le coronavirus aggrave un peu plus la crise que traverse le pays

  En Irak, le coronavirus aggrave un peu plus la crise que traverse le pays Pays en crise économique et politique depuis des mois, l’Irak voit sa situation s’aggraver avec l'épidémie du coronavirus qui entraîne une dégringolade des cours du pétrole. Deuxième producteur parmi les pays de l’Opep, l’Irak est totalement dépendant du pétrole, dont les ventes financent 90% du budget de l’État. La crise du coronavirus a fait plonger les cours de l’or noir. Le pays traverse la pire crise financière de son histoire récente alors que ces derniers mois le pays était déjà agité par desmanifestations hostiles à la classe politique jugée incompétente et corrompue.Depuis quelques semaines, l’Irak a un nouveau gouvernement.

Ces salariés n'ont pas droit aux aides sociales… Ils n'ont pas droit, par exemple, à la CMU, ils payent leur médecin et leurs médicaments et n'ont pas les

Un travailleur birman sous couvert d'anonymat a ainsi déclaré à l 'ONG Vérité, engagée par Nestlé, que «les filets de pêche sont souvent si lourds que les Nestlé promet d'agir. A l 'annonce de ce rapport alarmant, Nestlé a assuré que de sérieuses mesures allaient être mises en place immédiatement pour

La famille Noidee, durement touchée par le confinement dû au coronavirus, partage un repas fourni par l'aide alimentaire, le 28 mai 2020 à Bangkok © Romeo GACAD La famille Noidee, durement touchée par le confinement dû au coronavirus, partage un repas fourni par l'aide alimentaire, le 28 mai 2020 à Bangkok

C'est l'heure du repas pour la famille Noidee: un plat de nouilles distribué par l'aide alimentaire et partagé dans l'unique pièce de leur maisonnette sur pilotis, en centre-ville de Bangkok.

Comme des millions de Thaïlandais, Thanapat et son épouse Papassorn vivaient, avant la crise du coronavirus, de petits boulots, lui comme moto-taxi, elle comme livreuse.

Depuis la quasi fermeture de la ville il y a plus de 2 mois, ces jeunes parents ont vu leur maigre revenu s'effondrer et les dettes s'accumuler.

UNISON exhorte les patrons à payer le plein salaire aux travailleurs s'ils ne peuvent pas travailler en raison de COVID-19

 UNISON exhorte les patrons à payer le plein salaire aux travailleurs s'ils ne peuvent pas travailler en raison de COVID-19 © Hamilton Advertiser Le syndicat de la fonction publique UNISON a exhorté les patrons du secteur des soins à confirmer qu'ils paieront aux travailleurs leur plein salaire s'ils ne peuvent pas travailler à cause du coronavirus.

Les travailleur -ses du sexe qui sont les principales pourvoyeuses de soins de leur famille ou qui n'ont pas d'autres moyens de soutien courent le risque Sur les plages horaires de CeGIDD, les personnes nécessitant un Traitement Post Exposition peuvent se présenter sans RDV. Pas plus de deux

lepetitjournal.com à Bangkok : le média des Français expatriés et des francophones à Bangkok . Pour tout savoir sur l’actualité à Bangkok et la vie de Investir dans des actifs solides est aujourd’hui plus important que jamais. Mettre son capital en sécurité face à la crise et la fluctuation des marchés est

"On a dû emprunter à mon père et mon grand-père pour payer l'électricité", raconte Papassorn, qui a perdu son emploi lorsque tous les commerces non-essentiels ont reçu l'ordre de fermer fin mars.

"L'année scolaire va reprendre bientôt (le 1er juillet, NDLR) et je dois trouver de l'argent pour couvrir ces frais-là aussi".

Dans un bidonville à l'ombre des hôtels de luxe et des restaurants chics, le couple élève Woraphat et Kittipat, deux garçons de 6 et 7 ans, dans une pièce unique où il est impossible pour un adulte de se tenir debout.

Les deux enfants de la famille Noidee dans l'unique pièce qu'ils habitent dans un bidonville de Bangkok, le 28 mai 2020 en Thaïlande © Romeo GACAD Les deux enfants de la famille Noidee dans l'unique pièce qu'ils habitent dans un bidonville de Bangkok, le 28 mai 2020 en Thaïlande

Au pied de la maisonnette en bois et parpaings, un point d'eau fait office de douche et d'évier, au milieu des rats qui rôdent autour de la vaisselle.

piège les pauvres travailleurs étrangers dans les Maldives désertées

 piège les pauvres travailleurs étrangers dans les Maldives désertées Le virus © Ahmed SHURAU Les conditions de vie de nombreux travailleurs migrants aux Maldives sont difficiles Des dizaines de milliers de travailleurs étrangers pauvres ont été laissés en échec et mis au ban dans l'une des villes les plus densément peuplées du monde paradis touristique des Maldives combat le coronavirus.

«Aujourd'hui, face à une grave crise sanitaire, les travailleuses et travailleurs sans papiers sont en première ligne, comme les autres travailleurs précaires», écrit la CGT lundi 30 mars dans un communiqué. «Vulnérables parce qu'ils sont dépourvus d'autorisation de travail, ils sont, bien souvent

Pandémies : la traque planétaire - intégrale - Продолжительность: 1:27:26 Cellule de crise / Histoire Secrète 959 798 просмотров. Didier Raoult "On ne sait pas lutter contre la contagion d'un virus respiratoire" | Archive INA - Продолжительность: 3:36 Ina Actu 482 639 просмотров.

La Thaïlande a longtemps affiché un taux de chômage très réduit, symbole de sa réussite économique.

Mais des millions de familles comme les Noidee vivent en réalité d'emplois à la journée, une activité aujourd'hui en première ligne face à une crise majeure qui devrait voir l'économie thaïlandaise se rétracter de 6 à 7 % cette année.

Thanapat Noidee et son fils à la fenêtre de la pièce qu'ils habitent dans un bidonville de Bangkok, le 30 mai 2020 en Thaïlande © Romeo GACAD Thanapat Noidee et son fils à la fenêtre de la pièce qu'ils habitent dans un bidonville de Bangkok, le 30 mai 2020 en Thaïlande

Ce dimanche, le parlement thaïlandais doit se prononcer sur un plan de soutien massif de 60 milliards de dollars pour relancer la machine.

Si elle est approuvée, cette aide publique serait la plus importante de l'histoire du royaume.

Deux mois après le début de l'état d'urgence sanitaire, l'épidémie est sous contrôle en Thaïlande et Bangkok revient peu à peu à la vie mais le tourisme, crucial pour le pays, ne devrait pas retrouver son niveau habituel avant de longs mois.

Le pape appelle à la fin de la «pandémie de pauvreté» après le virus

 Le pape appelle à la fin de la «pandémie de pauvreté» après le virus © Document «Des grandes épreuves de l'humanité - parmi lesquelles cette pandémie - on émerge mieux ou pire», a déclaré le pape François alors qu'il marquait la fête de la Pentacôte Le pape François a appelé samedi à une "société plus juste et équitable" dans le monde post-coronavirus, et à ce que les gens agissent pour "mettre fin à la pandémie de pauvreté". "Une fois que nous serons sortis de cette pandémie, nous ne pourrons pas continuer à faire ce que nous faisions et comme nous le faisions.

La crise économique causée par la pandémie de Covid-19 a jusqu’ici été caractérisée à juste titre comme une crise de l’économie réelle, et ainsi Cette opposition masque toutefois une triple analogie entre ces deux crises : tout d’abord dans l’existence d’un élément déclencheur dont nombre d’experts

Enfants Boomerang : Crise , ils reviennent chez Papa-Maman - Продолжительность: 22:46 Parents ! Les travailleurs pauvres - Продолжительность: 1:09:14 Documentaire Société 544 886 просмотров.

Kittipat Noidee (c) fait la queue avec son père Thanapat Noidee (g) pour une distribution alimentaire, le 29 mai 2020 à Bangkok en Thaïlande © Romeo GACAD Kittipat Noidee (c) fait la queue avec son père Thanapat Noidee (g) pour une distribution alimentaire, le 29 mai 2020 à Bangkok en Thaïlande

Papassorn ne sait pas quand elle pourra retourner au travail, et son mari réussit péniblement a gagner dix à quinze dollars par jour comme moto-taxi, contre trente auparavant.

Au plus fort de la crise, la famille a pu compter sur une église voisine pour l'aide alimentaire, mais le service vient de s'arrêter.

"Sans les dons de nourriture, je vais devoir me battre encore plus pour que ma famille survive", déplore Thanapat en se déplaçant à genoux dans son logement, se cognant parfois la tête au plafond.

burs-apj/del/ia

Le gouvernement annule la subvention pour la garde d'enfants "mettant en péril" l'éducation préscolaire .
Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo Samantha Page, directrice générale de la petite enfance en Australie, se dit surprise de voir l'aide gouvernementale au secteur de la garde d'enfants supprimée si rapidement alors que de nombreuses familles éprouvaient encore des difficultés. l'impact de COVID-19.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 6
C'est intéressant!