•   
  •   

Monde Municipales en Essonne : les alliances se négocient jusqu’à la dernière minute

17:50  02 juin  2020
17:50  02 juin  2020 Source:   msn.com

Municipales : finalement, Buzyn maintient sa candidature à Paris

  Municipales : finalement, Buzyn maintient sa candidature à Paris La candidate LREM assure qu'elle aura "l'occasion de s'expliquer" après ses déclarations dans Le Monde, où elle avait qualifié ces élections de "mascarade", en pleine crise sanitaire.

Les dernières villes des Yvelines récalcitrantes à la rentrée scolaire vont ouvrir leurs écoles cette semaine. Les « irréductibles » ont fini par rentrer dans le rang. Municipales en Essonne : les alliances se négocient jusqu ’ à la dernière minute . Le Parisien. Cambrioleur blessé dans l’Isère

« Nous resterons dans cette configuration jusqu ' à ce qu'on puisse reprendre normalement », souffle de Casabianca. Pour l'occasion, l'artiste reconnu pour ses collages monumentaux alliant street art et peinture Municipales en Essonne : les alliances se négocient jusqu ’ à la dernière minute .

Dans certaines communes, certains candidats ne dévoileront leurs intentions que ce mardi. © LP/Julien Barbare Dans certaines communes, certains candidats ne dévoileront leurs intentions que ce mardi.

Deux mois et demi après le premier tour des municipales, il reste encore 33 communes sur 194 en Essonne qui doivent élire leur maire le 28 juin prochain. Et les candidats ont jusqu'à ce mardi 18 heures pour déposer leur liste en préfecture. Pour rappel, seules les listes ayant réalisé plus de 10 % des voix peuvent se maintenir au second tour. Celles qui ont fait plus de 5 % ont la possibilité de fusionner avec une liste qualifiée pour le second tour.

Dans certaines communes, les fusions n'ont pas traîné. À Corbeil-Essonnes, la liste de Martine Soavi (SE) avec 6,56 %, avait annoncé sa fusion avec celle de Bruno Piriou (DVG), 34,07 %, à peine quelques jours après le premier tour. En face, le maire sortant, Jean-Pierre Bechter (LR), 30,41 %, et son adjoint 16,09 %, n'ont officialisé leur fusion que vendredi dernier.

Municipales à Paris : Agnès Buzyn "s'excuse" pour le terme de "mascarade"

  Municipales à Paris : Agnès Buzyn Agnès Buzyn, la candidate LREM à Paris, avait qualifié le premier tour des municipales de "mascarade". Elle s'en est excusée dans une interview publiée mercredi soir dans le Figaro, sa première intervention publique depuis plus de deux mois. La candidate LREM aux municipales de Paris, Agnès Buzyn, a présenté ses "excuses" pour "avoir utilisé" le mot "mascarade" pour qualifier le premier tour du scrutin, dans une interview au Figaro publiée mercredi soir.

Sauf surprise de dernière minute . Agnès Buzyn reste la candidate d’En Marche. Cédric Villani est toujours dissident. A gauche, tous les regards sont tournés vers Marseille. La gauche s’est rassemblée et elle a une chance de prendre la deuxième ville de France face à la LR Martine Vassal.

Sauf surprise de dernière minute . Agnès Buzyn reste la candidate d’En Marche. Cédric Villani est toujours dissident. A gauche, tous les regards sont tournés vers Marseille. La gauche s’est rassemblée et elle a une chance de prendre la deuxième ville de France face à la LR Martine Vassal.

Pour certains, pas de réponse avant ce mardi

Ce lundi, les négociations ont encore duré une bonne partie de la journée à Athis-Mons entre Jean-Jacques Grousseau (PS), arrivé en tête avec 33,64 % des voix, et Olivier Finel (LFI), qui a obtenu 19,45 % des suffrages… sans succès. Ce dernier se maintiendra au second tour. La maire sortante, Christine Rodier (LR), qui est à 31,35 %, avait déposé sa liste dès le lendemain du premier tour, sans alliance avec Julien Dumaine (divers droite), qui a remporté 15,54 % des voix.

À Brétigny-sur-Orge, il faudra attendre ce mardi pour savoir ce qu'il en est, tout comme à Dourdan, où la maire sortante, Maryvonne Boquet (PS), en pôle position d'une courte tête, négociait encore ce lundi soir. À Epinay-sous-Sénart, la liste de Nathalie Delaunay (11,64 %), n'annoncera que ce mardi ses intentions face au duel attendu entre le maire sortant Georges Pujals (DVD), 38,63 %, devancé par Damien Allouch (PS), 43,09 %.

Les archives départementales rouvrent au public à Chamarande .
Les archives départementales rouvrent au public à Chamarande LIRE AUSSI > Depuis 20 ans, l’histoire de l’Essonne est archivée à Chamarande

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 12
C'est intéressant!