•   
  •   

Monde Le Canada étend l'interdiction de la plupart des voyageurs étrangers au moins au 31 juillet

20:23  30 juin  2020
20:23  30 juin  2020 Source:   cbc.ca

Le Canada prolonge les fermetures de frontières internationales COVID-19 et l'ordre de mise en quarantaine obligatoire

 Le Canada prolonge les fermetures de frontières internationales COVID-19 et l'ordre de mise en quarantaine obligatoire Par Kelsey Johnson OTTAWA (Reuters) - Le Canada prolonge une interdiction de voyager à l'échelle mondiale et des mesures de quarantaine obligatoires qui obligent la plupart des voyageurs au Canada, y compris les citoyens rentrant chez eux, à s'auto - isoler pendant 14 jours à son arrivée, a annoncé mardi le gouvernement canadien.

The federal government will extend a sweeping ban on foreign travellers entering Canada until at least the end of July, the CBSA confirmed Tuesday. © Nathan Denette / La Presse Canadienne Le gouvernement fédéral prolongera l'interdiction générale des voyageurs étrangers entrant au Canada jusqu'à la fin juillet au moins, a confirmé l'ASFC mardi. Ottawa prévoit prolonger l'interdiction générale de voyager qui interdit l'entrée à tous les voyageurs qui ne sont pas citoyens canadiens, résidents permanents ou américains pendant au moins un mois.

L'ordonnance, qui devait expirer ce soir, "a été prolongée jusqu'au 31 juillet pour des raisons de santé publique", a déclaré Rebecca Purdy, porte-parole de l'Agence des services frontaliers du Canada, dans un communiqué à CBC News.

Canada signale 25 décès de coronavirus de plus alors que de nouveaux cas reviennent à la tendance à la baisse

 Canada signale 25 décès de coronavirus de plus alors que de nouveaux cas reviennent à la tendance à la baisse © REUTERS / Carlos Osorio Joaquim Correia de College Barber Shop coupe les cheveux d'un client alors que la phase provinciale 2 de réouverture de la coronavirus (COVID-19) commence à Toronto, Ontario, Canada, 24 juin 2020. Le nombre de nouveaux cas de coronavirus dans Canada a chuté en dessous de 300 mardi pour la première fois depuis la fin de la semaine dernière, un signe prometteur que le pays reste sur une tendance globale à la baisse.

L'ordonnance - l'une d'un ensemble de nouvelles mesures extraordinaires introduites le 16 mars pour empêcher la propagation du COVID-19 - interdit à la plupart des ressortissants étrangers d'entrer au Canada s'ils arrivent d'un pays étranger autre que les États-Unis (il existe des exceptions limitées pour les membres d'équipage, les diplomates et les membres de la famille immédiate des citoyens. Certains travailleurs saisonniers , aides familiaux et étudiants internationaux sont également exemptés.)

Le décret actuel - une décision du Cabinet prise sans avoir à se rendre au Parlement - devait expirer à 23h59 HE mardi.

Le gouvernement a l'intention de maintenir l'interdiction générale des étrangers d'entrer au Canada à ce moment, confirment les responsables, plutôt que de modifier l'ordre de rouvrir la frontière à certains pays - par exemple, ceux qui ont un faible taux d'infection ou ceux qui autorisent les touristes canadiens à visite.

L'UE exclut les États-Unis de la liste des voyages «sûrs»

 L'UE exclut les États-Unis de la liste des voyages «sûrs» © Reuters / BRENDAN MCDERMID Un panneau avertit les voyageurs du danger de COVID-19 à l'aéroport de LaGuardia, lors de l'épidémie de coronavirus (COVID-19), à New York Par Philip Blenkinsop BRUXELLES (Reuters) - L'Union européenne a exclu les États-Unis de sa "liste sûre" initiale de pays dont le bloc autorisera les déplacements non essentiels à partir de mercredi.

La décision prise mardi par Ottawa de maintenir l'interdiction d'entrée de ressortissants étrangers au Canada intervient alors que l'Union européenne accepte d'autoriser certains touristes à entrer dans l'UE à partir de demain. Le Canada fait partie des 15 pays de la liste dite «sûre» de l'UE.

L'UE

a déclaré mardi qu'elle s'attend à ce que les pays de cette liste lèvent les interdictions qu'ils pourraient imposer aux voyageurs européens.

La semaine dernière, le Premier ministre Justin Trudeau a repoussé les pressions pour assouplir l'interdiction des voyageurs internationaux, arguant qu'un déplacement trop rapide pourrait déclencher une deuxième vague de coronavirus.

"Nous allons être très, très prudents quant au moment et à la façon dont nous commencerons à rouvrir les frontières internationales", a déclaré Trudeau lors d'une séance d'information le 22 juin.

Trudeau affirme que la santé l'emporte sur les préoccupations économiques car les restrictions de voyage demeurent

 Trudeau affirme que la santé l'emporte sur les préoccupations économiques car les restrictions de voyage demeurent © Fourni par La Presse Canadienne OTTAWA - Le Premier ministre Justin Trudeau affirme que la santé publique prime sur les préoccupations des compagnies aériennes et de l'industrie touristique concernant les restrictions de voyage en cours.

"Je comprends à quel point cela est difficile et frustrant pour certaines personnes, mais nous sachez qu'une réouverture trop rapide ou imprudente nous conduirait à une résurgence qui pourrait bien nous forcer à revenir en lock-out, à refermer l'économie, et personne ne le veut. "

Une ordonnance distincte

interdisant les voyages non essentiels entre le Canada et les États-Unis est en vigueur jusqu'au 21 juillet. Ordonnance de mise en quarantaine également à prolonger: le

officiel marque mardi six mois que l'Organisation mondiale de la santé a été informée pour la première fois d'un groupe de cas inhabituels cas de pneumonie en Chine - les premières indications publiques de l'émergence du coronavirus.

Le Directeur général de l'OMS, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, a averti cette semaine que la pandémie de coronavirus n'est "même pas proche d'être terminée" et que l'épidémie s'accélère à l'échelle mondiale. À ce jour, l'OMS a enregistré plus de 10 millions de cas et 500 000 décès dans le monde.

CBC News a rapporté lundi que le gouvernement fédéral avait également l'intention de

étendre les règles strictes de quarantaine obligeant les voyageurs à isoler pendant 14 jours à leur arrivée au Canada. Cette ordonnance distincte doit également expirer à 23 h 59. ET mardi.

Les sénateurs poussent les médias étrangers à divulguer s'ils sont enregistrés en tant qu'agents étrangers

 Les sénateurs poussent les médias étrangers à divulguer s'ils sont enregistrés en tant qu'agents étrangers Un groupe bipartite de sénateurs essaie d'exiger que les médias étrangers divulguent publiquement s'ils sont enregistrés en tant qu'agents étrangers. © Getty Les sénateurs poussent les médias étrangers à divulguer s'ils sont enregistrés en tant qu'agents étrangers Sens. Kamala Harris (D-Californie) et John Cornyn (R-Texas), ainsi que Sens. Richard Blumenthal (D-Conn.) et Ben Sasse (R-Neb.), a présenté une législation jeudi pour obliger les médias étrangers à divulguer aux consommateurs s'ils so

En vertu de la Loi sur la quarantaine, les voyageurs doivent également confirmer qu'ils ont un endroit approprié pour isoler où ils auront accès aux produits de première nécessité, y compris la nourriture et les médicaments.

Personne ne serait autorisé à mettre en quarantaine n'importe où il pourrait entrer en contact avec des personnes vulnérables. Ceux qui, par exemple, vivent normalement avec une personne âgée ou une personne dont le système immunitaire est compromis devraient être mis en quarantaine ailleurs.

Si l'Agence des services frontaliers du Canada soupçonne qu'un voyageur de retour ne se conformera pas aux règles, elle peut alerter l'Agence de la santé publique du Canada, qui peut alors signaler le centre national des opérations de la GRC. La GRC a joué un rôle de coordination avec la police locale pendant la pandémie.

Les sanctions maximales pour non-respect de la loi sur la quarantaine comprennent une amende pouvant atteindre 750 000 $ et / ou une peine d'emprisonnement de six mois. Si quelqu'un met en danger la vie d'autrui tout en contrevenant volontairement ou imprudemment à la loi, les sanctions sont encore plus lourdes: 1 million de dollars ou trois ans de prison, ou les deux.

La Barbade rouvrira ses portes aux touristes le 12 juillet .
© Gracieuseté de Barbados Tourism Marketing Inc. L'île espère que les touristes viendront jouer et travailler, se connectant aux heures «WFH» au paradis. Barbados est la dernière île des Caraïbes prévoit de rouvrir aux touristes internationaux, accueillant les visiteurs de retour le 12 juillet. Les Américains pourront embarquer sur des vols commerciaux sur JetBlue à partir du 25 juillet et American Airlines reprendra ses vols vers la Barbade le 5 août.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 11
C'est intéressant!