•   
  •   

Monde Russie: dernier jour d'un référendum sous le signe de Poutine

07:41  01 juillet  2020
07:41  01 juillet  2020 Source:   msn.com

Défilé militaire à Moscou à la veille d'un référendum constitutionnel

  Défilé militaire à Moscou à la veille d'un référendum constitutionnel Défilé militaire à Moscou à la veille d'un référendum constitutionnelMOSCOU (Reuters) - Le président russe Vladimir Poutine assistera mercredi à un défilé militaire, à la veille d'un référendum qui pourrait lui permettre d'étendre ses pouvoirs jusqu'en 2036.

Cette réforme, prétendant vouloir changer la balance des pouvoirs, permettra avant tout à Vladimir Poutine de remettre son compteur présidentiel à zéro. Vous utilisez une ancienne version de votre navigateur. Veuillez utiliser une version prise en charge pour bénéficier d ’ une meilleure expérience

Une femme participe au référendum sur la réforme constitutionnelle en Russie . Selon le sondage organisé par le VTsIOM (Centre Panrusse d'étude de l'opinion publique) environ 76% des Russes soutiendraient les amendements à la Constitution au bout de quatre jours de vote.

Un moscovite glisse son bulletin dans l'urne d'un bureau de vote mobile, le 29 juin 2020 © Alexander NEMENOV Un moscovite glisse son bulletin dans l'urne d'un bureau de vote mobile, le 29 juin 2020

Les Russes doivent approuver mercredi une vaste réforme constitutionnelle initiée par le président Vladimir Poutine et qui selon ses détracteurs vise à perpétuer sa mainmise sur la Russie après 20 années de pouvoir.

Ce vote était à l'origine prévu en avril, mais a été repoussé à cause de l'épidémie de coronavirus. Pour éviter une trop forte affluence dans les bureaux de vote sans miner la participation, le scrutin s'étale du 25 juin au 1er juillet. De premiers résultats devraient être connus peu après 18h00 GMT mercredi.

Les Russes appelés aux urnes pour le référendum constitutionnel voulu par Vladimir Poutine

  Les Russes appelés aux urnes pour le référendum constitutionnel voulu par Vladimir Poutine La Russie vote à partir de jeudi et jusqu'au 1er juillet pour un référendum devant permettre à Vladimir Poutine de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2036. La réforme autorise le président en exercice à briguer deux mandats de plus après 2024. Les électeurs russes sont appelés aux urnes à partir de jeudi et jusqu'au 1er juillet pour s'exprimer par référendum sur une réforme constitutionnelle. Cette dernière devrait permettre au président VladimirLes électeurs russes sont appelés aux urnes à partir de jeudi et jusqu'au 1er juillet pour s'exprimer par référendum sur une réforme constitutionnelle.

Vladimir Poutine a proposé, mercredi, une réforme constitutionnelle en Russie qui aboutirait, si elle était adoptée C'est ce qu'affirme Vladimir Poutine qui a proposé, mercredi 15 janvier, la tenue d ' un référendum sur des réformes de la Constitution russe devant renforcer les pouvoirs du Parlement.

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a présenté mercredi au président Vladimir Poutine la démission de son gouvernement, une annonce surprise après un

Le président russe Vladimir Poutine s'adresse à la nation depuis la région de Tver, le 30 juin 2020 © Mikhail Klimentyev Le président russe Vladimir Poutine s'adresse à la nation depuis la région de Tver, le 30 juin 2020

Le doute n'est guère permis quant à l'issue: les réformes ont été approuvées par le pouvoir législatif en début d'année, et le nouveau texte de la Constitution est déjà en vente dans les librairies.

Vladimir Poutine s'est, lui, adressé mardi aux 110 millions d'électeurs pour les appeler à garantir "la stabilité, la sécurité et la prospérité" d'un pays qu'il se targue d'avoir rebâti après le chaos ayant suivi la chute de l'URSS.

Lioudmila Ioudina, 81 ans, orthophoniste à la retraite et partisane de Vladimir Poutine, affronte depuis des semaines ses deux petits-fils, opposés aux réformes constitutionnelles voulues par le président russe. Mandats supplémentaires pour celui qui dirige la Russie depuis 20 ans, foi en Dieu, refus du mariage pour tous, patriotisme: les amendements soumis aux Russes le 1er juillet révèlent une première rupture générationnelle depuis la chute de l'URSS. © Ivana JURISA Lioudmila Ioudina, 81 ans, orthophoniste à la retraite et partisane de Vladimir Poutine, affronte depuis des semaines ses deux petits-fils, opposés aux réformes constitutionnelles voulues par le président russe. Mandats supplémentaires pour celui qui dirige la Russie depuis 20 ans, foi en Dieu, refus du mariage pour tous, patriotisme: les amendements soumis aux Russes le 1er juillet révèlent une première rupture générationnelle depuis la chute de l'URSS.

"La souveraineté de la Russie dépend de notre sens de la responsabilité", a-t-il ajouté.

À quoi pourrait ressembler la Russie si Vladimir Poutine restait encore 16 ans au pouvoir ?

  À quoi pourrait ressembler la Russie si Vladimir Poutine restait encore 16 ans au pouvoir ? Depuis le 25 juin, les électeurs votent pour valider une multitude d’amendements à la Constitution de la Russie. Noyée au milieu, la possibilité pour le président Vladimir Poutine de rester encore seize ans au Kremlin. Que doit-on craindre ? Comment l’historique de sa présidence peut en dire long sur ce qui attend les Russes ? Les Russes votent depuis jeudi 25 juin et jusqu’au 1er juillet, pour entériner par une consultation populaire les modifications de la Constitution de 1993, décidées en janvier 2020 par Vladimir Poutine et validées en mars 2020 par le Parlement.

Installation d ' un bureau de vote en Crimée, le 15 mars. AP/Vadim Ghirda. La Crimée vote dimanche 16 mars sur son rattachement à la Russie et peu doutent du Le référendum , organisé en dix jours par des autorités régionales mises au pouvoir par l’armée occupante russe, est rejeté par l’ensemble de

Vladimir Poutine a proposé, mercredi, une réforme constitutionnelle en Russie qui aboutirait, si elle était adoptée, à la désignation du Premier ministre

M. Poutine n'a pas cependant fait référence à l'amendement le plus marquant, celui qui lui permet de rester au Kremlin jusqu'en 2036, l'année de ses 84 ans. En l'état du droit, il aurait dû se retirer de la présidence en 2024, à l'issue du mandat actuel.

Courant juin, il a jugé ce changement nécessaire pour que le pays ne se perde pas dans "une quête de successeurs potentiels".

D'autres réformes introduisent nombre de principes conservateurs et patriotiques chers au dirigeant russe.

- Succès sur-mesure -

Les détracteurs du Kremlin, notamment l'opposant numéro un Alexeï Navalny, n'ont pas fait campagne, du fait du confinement et parce qu'ils jugeaient que le référendum était frauduleux et n'avait pour but que de garantir à Vladimir Poutine "une présidence à vie".

Dates clés de la vie politique du président russe Vladimir Poutine © Vincent LEFAI Dates clés de la vie politique du président russe Vladimir Poutine

Le numéro deux de la diplomatie américaine Stephen Biegun a aussi relevé que "beaucoup considèrent" que le vote "débouchera sur l'extension de facto à vie de son pouvoir".

Russie: dernier jour d'un référendum sous le signe de Poutine

  Russie: dernier jour d'un référendum sous le signe de Poutine Les Russes doivent approuver mercredi une vaste réforme constitutionnelle initiée par le président Vladimir Poutine et qui selon ses détracteurs vise à perpétuer sa mainmise sur la Russie après 20 années de pouvoir.Ce vote était à l'origine prévu en avril, mais a été repoussé à cause de l'épidémie de coronavirus. Pour éviter une trop forte affluence dans les bureaux de vote sans miner la participation, le scrutin s'étale du 25 juin au 1er juillet. De premiers résultats devraient être connus peu après 18h00 GMT mercredi.

Carnet du jour . Le directeur de l’Observatoire franco-russe, un centre d’analyses basé à Moscou, affilié à la Chambre de commerce et d’industrie France- Russie et soutenu par les Enfin, relégitimer le pouvoir, alors que certains signes d ’usure sont visibles, après vingt ans à la tête de la Russie .

La rédaction de RT analyse. Comme les informations quant à une prétendue désinformation menée par la Russie sont vagues et que Berlin n’indique pas leur Ce ne serait pas surprenant si, dans quelques décennies, des documents d'Etat montraient qu’«accuser Vladimir Poutine de tout les maux» est en

Selon les critiques du système, le pouvoir a multiplié les ruses pour s'assurer un succès retentissant et une participation forte.

L'aspect le plus insolite aura été l'installation de bureaux de vote de fortune en extérieur, dans les cours, des terrains de sports ou de jeux, sans grand respect du secret du vote ni surveillance adéquate des urnes.

Le but de la manoeuvre, selon l'opposition, n'est pas de protéger l'électorat du nouveau coronavirus, mais de se fabriquer un résultat sur-mesure.

L'ONG spécialisée dans l'observation des élections Golos, honnie des autorités, a en outre dénoncé des pressions sur les fonctionnaires et d'entreprises sur leurs employés pour les pousser à voter. Elle a aussi documenté des cas de votes multiples.

"Quand la Constitution se vote sur une souche d'arbre ou dans le coffre d'une voiture, ça n'a pas l'air sérieux", a admis auprès de l'AFP sous couvert d'anonymat l'assesseur d'un bureau de vote du nord-ouest de la Russie.

- Conservatisme -

"Des électeurs nous ont dit franchement que leur travail les a obligés à venir", a-t-il ajouté.

Référendum constitutionnel en Russie: le «oui» largement en tête

  Référendum constitutionnel en Russie: le «oui» largement en tête Sans surprise, les électeurs russes ont voté ce mercredi 1er juillet en faveur des amendements constitionnels qui permettront notamment à Vladimir Poutine de briguer deux nouveaux mandats. Bien qu'encore provisoires, les résultats du référendum sur la Constitution sont sans appel : 73,55% des électeurs ont voté favorablement aux réformes voulues par Vladimir Poutine, avec une participation supérieure à 50%. Ils correspondent à ce qui étaitBien qu'encore provisoires, les résultats du référendum sur la Constitution sont sans appel : 73,55% des électeurs ont voté favorablement aux réformes voulues par Vladimir Poutine, avec une participation supérieure à 50%.

Lors des négociations sur l’évacuation des habitants d’Alep-Est, dont la République islamique avait déjà été exclue, Téhéran avait exprimé son mécontentement en empêchant les bus de quitter la ville, paralysant le processus pendant plusieurs jours . Estimant avoir payé un lourd tribut dans la reprise

Des membres de la commission électorale près d ' un bureau de vote improvisé en plein air à Saint Pétersbourg le 28 juin 2020. Un petit écran en carton est censé garantir le secret du vote pour la cinquantaine de personnes qui viennent chaque jour .

Interrogé sur le sujet, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a parlé de "problèmes isolés" mais a dit que ceux-ci ne "menacent pas la crédibilité du résultat du scrutin".

Outre la question des mandats, les amendements renforcent certaines prérogatives présidentielles, comme les nominations et limogeages de juges.

A cela s'ajoutent des mesures sociétales comme l'inscription dans la Constitution de la "foi en Dieu" et du mariage comme institution hétérosexuelle. Des principes sociaux y sont inclus aussi, à l'instar des retraites indexées et de salaires minimum garantis.

Les enfants sont inscrits comme "la priorité la plus importante des politiques publiques" et l'Etat doit leur inculquer "le patriotisme, le civisme et le respect des anciens".

Ces principes, censés fédérer les Russes, sont au coeur du système de valeurs patriotiques conservatrices du chef de l'Etat.

Le vote intervient alors que la popularité de M. Poutine a souffert d'une réforme décriée des retraites et de la crise du coronavirus. De mai 2018 à mai 2020, son taux d'approbation mesuré par l'institut indépendant Levada est passé de 79% à 59%.

bur-alf/apo/plh


Vidéo: Référendum en Russie : Vladimir Poutine au pouvoir jusqu'en 2036 ? (France 24)

En Russie, une manifestation d'opposants contre le résultat du référendum constitutionnel .
Des membres du parti communiste et du Front de gauche ont marché vers le Kremlin pour dénoncer des fraudes et des pressions. © Fournis par Euronews Une marche symbolique mais déterminée vers le Kremlin. Membres de mouvements d'opposition russes comme le parti communiste et le Front de gauche, des militants ont défié l'interdiction de se rassembler pour protester contre les résultats du référendum constitutionnel. Pour Sergueï Oudaltsov, coordinateur du Front de gauche, le oui à près de 78 % n'est que le fruit d'une vaste fraude et de pressions sur les électeurs.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!