•   
  •   

Monde Un cadre de Boeing contraint à la démission pour un article écrit en 1987

09:26  03 juillet  2020
09:26  03 juillet  2020 Source:   capital.fr

Municipales à Brou-sur-Chantereine : le préfet contraint le maire sortant d’organiser le second tour

  Municipales à Brou-sur-Chantereine : le préfet contraint le maire sortant d’organiser le second tour Municipales à Brou-sur-Chantereine : le préfet contraint le maire sortant d’organiser le second tourLe 2 juin dernier, Antonio De Carvalho (DVD), 58 ans, avait présenté sa démission au préfet de Seine-et-Marne, ainsi que celle des six adjoints de sa majorité pour ne pas avoir à organiser un scrutin qui expose selon lui assesseurs et électeurs au risque d'infection par le Covid-19.

Le responsable de la communication du géant de l'aéronautique Boeing , Niel Golightly, a démissionné jeudi de ses fonctions pour Cette décision fait suite à la plainte d'un employé «portant à l 'attention du groupe un article sur l'opportunité de laisser ou non les femmes servir au combat qu'il avait écrit

Boeing a transmis à la commission des transports du Congrès américain, dans la soirée du lundi 20 décembre, de nouveaux documents préoccupants concernant la réponse de Boeing aux Article réservé à nos abonnés Lire aussi Démission de Dennis Muilenburg, la chute d’un pur produit Boeing .

Un cadre de Boeing contraint à la démission pour un article écrit en 1987 © Bloomberg / Getty Images Un cadre de Boeing contraint à la démission pour un article écrit en 1987

Le chargé de la communication de l'avionneur américain a dû démissionner jeudi 2 juin après une plainte concernant un texte qu'il a écrit il y a plus de 30 ans.

Le responsable de la communication du géant de l'aéronautique Boeing, Niel Golightly, a démissionné jeudi 2 juin de ses fonctions pour un texte sur la place des femmes dans l'armée qu'il avait rédigé il y a plus de trente ans. Cette décision fait suite à la plainte d'un employé "portant à l'attention du groupe un article sur l'opportunité de laisser ou non les femmes servir au combat qu'il avait écrit en 1987 alors qu'il était dans l'Armée", explique l'entreprise dans un communiqué.

La police enquête sur le député travailliste de NSW et son employé sur des allégations d'ingérence étrangère

 La police enquête sur le député travailliste de NSW et son employé sur des allégations d'ingérence étrangère Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo Des fonctionnaires fédéraux ont interviewé le député travailliste Shaoquett Moselmane dans le cadre d'une enquête en cours sur les allégations selon lesquelles des agents du gouvernement chinois ont infiltré le bureau politique de la NSW. politicien.

Le patron exécutif de Boeing Dennis Muilenburg, en difficulté depuis des mois en raison de la crise du 737 MAX, a démissionné, a annoncé lundi l'avionneur américain, estimant qu'un changement à la direction est indispensable pour restaurer la confiance dans le groupe.

Le comité de direction de Boeing fait valoir que David Calhoun possède «une grande expérience de l'industrie» ainsi qu'en tant que patron. A la Bourse, l'annonce a été bien accueillie, le titre Boeing progressant de 2,7% en milieu d’après-midi. Une décision attendue depuis des mois.

Niel Golightly, arrivé à son poste en début d'année, a lui-même reconnu que ce texte représentait "la contribution malavisée à un débat en cours à l'époque d'un pilote de la Marine de 29 ans en temps de Guerre froide", et que son argumentation était simplement "erronée et insultante". "Cet article ne reflète pas qui je suis aujourd'hui mais j'ai toutefois décidé, dans l'intérêt de l'entreprise, de démissionner", indique-t-il dans le communiqué.

>> A lire aussi - Boeing : nouveau coup dur pour le 737 MAX

Egalement cité dans le document, le patron de Boeing David Calhoun dit avoir "discuté longuement" du texte en question avec Niel Golightly "et de ses implications pour son rôle en tant que principal porte-parole de la compagnie". "Je tiens à souligner l'engagement implacable de l'entreprise en faveur de la diversité et de l'inclusion dans toutes ses dimensions, et pour garantir que tous les salariés aient accès aux mêmes opportunités pour travailler et exceller", a souligné David Calhoun.

commencera des vols d'essai plus d'un an après des accidents mortels

 commencera des vols d'essai plus d'un an après des accidents mortels Le Boeing 737 Max de © Stephen Brashear / Stringer via Getty "Les tests devraient durer plusieurs jours et comprendront un large éventail de manœuvres de vol et de procédures d'urgence pour permettre à l'agence d'évaluer si les modifications répondent aux normes de certification de la FAA. " Après plus d'un an au sol, le 737 Max de Boeing a reçu l'autorisation de la Federal Aviation Administration pour commencer les vols d'essai.

Une opération de déstabilisation ? Un épisode luxembourgeois de la "stratégie de la tension" à l 'oeuvre dans d'autres pays européens, comme l'Italie ou la Belgique, en vue de démontrer la faiblesse de ces Etats et de favoriser Il vous reste 63.16% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

De nouveaux papiers inquiétants sur la réponse de Boeing aux problèmes de sécurité entourant le 737 Boeing a envoyé les documents «tard dans la soirée», soit après l'annonce de la démission Le commentaire de l'utilisateur sera supprimé, s'il: ne correspond pas au sujet de l' article commenté

>> A lire aussi - L’incroyable version luxe du Boeing 787

Cet épisode intervient quelques semaines après le meurtre aux Etats-Unis de George Floyd, un Afro-américain asphyxié par un policier blanc, qui a déclenché un mouvement mondial de manifestations pour dénoncer violences et inégalités criantes. De nombreuses entreprises ont depuis assuré avoir entamé un examen de conscience et promis plus de diversité. David Calhoun avait indiqué dans un message adressé aux salariés début juin vouloir "intensifier le dialogue" sur le sujet de la diversité au sein de Boeing.

Boeing: Accord trouvé pour nombre de plaintes liées au crash de Lion Air .
BOEING-737MAX-JUSTICE:Boeing: Accord trouvé pour nombre de plaintes liées au crash de Lion Air © Reuters/Karen Ducey BOEING: ACCORD TROUVÉ POUR NOMBRE DE PLAINTES LIÉES AU CRASH DE LION AIR SEATTLE (Reuters) - Boeing a trouvé des accords pour régler plus de 90% des plaintes déposées contre le groupe auprès de tribunaux fédéraux américains après l'accident d'un 737 MAX de la compagnie indonésienne Lion Air qui a tué les 189 personnes à bord de l'appareil en octobre 2018, montre un document de justice.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 7
C'est intéressant!