•   
  •   

Monde La crise du coronavirus menace dangereusement la presse sud-africaine

07:25  13 juillet  2020
07:25  13 juillet  2020 Source:   rfi.fr

Barrage du Nil: reprise des négociations (ministère soudanais)

  Barrage du Nil: reprise des négociations (ministère soudanais) Le Soudan a annoncé vendredi la reprise des négociations avec l'Egypte et l'Ethiopie concernant le méga-barrage en construction par Addis Abeba sur le Nil bleu, qui inquiète Le Caire et Khartoum. La construction du méga-barrage a débuté en 2011. ab-mz/on/allLe Grand barrage de la Renaissance (Gerd), appelé à devenir le plus grand barrage hydroélectrique d'Afrique avec une capacité de production de plus de 6.000 mégawatts, a provoqué de vives tensions avec l'Egypte et le Soudan, qui craignent que leur accès à l'eau du Nil n'en soit restreint.

Angela Merkel appelle à une plus grande unité de l'UE face à la crise du coronavirus . Inde: du nord au sud , manifestations tous azimuts contre la loi citoyenneté. AFP 1:26. Des frappes aériennes du régime syrien visent Maaret al-Noomane dans le nord-ouest de la Syrie.

Coronavirus : le Mexique, 5ème pays le plus endeuillé dans le monde par la pandémie. Dailymotion. Venise : un système de digues mobiles mis en place pour protéger la ville des inondations.

Test de dépistage du Covid-19 à Durban, en Afrique du Sud (image d'illustration) © REUTERS/Rogan Ward Test de dépistage du Covid-19 à Durban, en Afrique du Sud (image d'illustration)

Les journaux sud-africains connaissent des difficultés financières depuis des années mais la crise du coronavirus est en train de leur donner le coup de grâce. Les projets de restructurations et licenciements s’enchainent. La situation inquiète grandement le syndicat de la profession.

Avec notre correspondant à Johannesburg, Noé Hochet-Bodin

Deux magazines d’envergure nationale, 80 petites publications et 700 journalistes au chômage. C’est pour l’heure le bilan de la crise du coronavirus sur l’industrie des médias sud-africaine.

La Russie recense plus de 6.000 nouveaux cas de coronavirus

  La Russie recense plus de 6.000 nouveaux cas de coronavirus La Russie recense plus de 6.000 nouveaux cas de coronavirus © Reuters/Anton Vaganov LA RUSSIE RECENSE PLUS DE 6.0 MOSCOU, (Reuters) - La Russie a fait état lundi de 6.611 nouveaux cas d'infection au coronavirus, portant le bilan total à 687.862 contaminations dans le pays depuis le début de l'épidémie, ce qui fait de la Russie le quatrième pays au monde le plus durement touché par le virus. Les autorités sanitaires russes ont recensé 135 décès supplémentaires au cours des dernières 24 heures. Au total, le coronavirus a tué 10.

Après une forte baisse de l'activité liée au coronavirus , le marché immobilier rebondit. Angela Merkel appelle à une plus grande unité de l'UE face à la crise du coronavirus .

Angela Merkel appelle à une plus grande unité de l'UE face à la crise du coronavirus . Après une forte baisse de l'activité liée au coronavirus , le marché immobilier rebondit.

L’horizon s’annonce bien plus sombre. A venir, trois autres plans de restructuration, dont celui du groupe de presse écrite Naspers, qui profite de la crise pour basculer plus largement sur le numérique avec au passage la suppression de 500 emplois.

Le syndicat de la profession, le Sanef, est, lui, alarmiste. Il estime à 50 000 le nombre de d’emplois menacés à long terme au sein de la presse écrite. La faute en partie à des revenus publicitaires en chute libre. Ils ont fondu pour l’ensemble des médias. Entre 40 et 100% pour certains titres.

La presse écrite qui n’est d’ailleurs pas la seule touchée. Le principal groupe de radio sud-africain annonce vouloir restructurer à la rentrée. C’est déjà le cas de la SABC, l’audiovisuel public, qui va se séparer de 600 employés en septembre.

Alors pour soutenir financièrement les nombreux journalistes indépendants ou récemment licenciés, le Sanef a organisé un fonds d’urgence. A l’image des difficultés du secteur, il n’est pour l’instant pas très élevé. A hauteur de 23 000 euros.

Tokyo accuse Pékin de profiter de la crise sanitaire pour ses ambitions territoriales .
Tokyo accuse Pékin de profiter de la crise sanitaire pour ses ambitions territoriales © Reuters/POOL New TOKYO ACCUSE PÉKIN DE PROFITER DE LA CRISE SANITAIRE PO TOKYO (Reuters) - Le Japon accuse la Chine d'accentuer ses revendications territoriales en marge de la crise sanitaire et la soupçonne de propagande et de désinformation sur la pandémie de coronavirus, alors que Pékin fournit de l'aide médicale à des pays luttant contre le virus.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 2
C'est intéressant!