•   
  •   

Monde Lampedusa, symbole de la colère de l'extrême droite italienne contre les migrants

15:16  01 août  2020
15:16  01 août  2020 Source:   msn.com

Le navire Ocean Viking de SOS Méditerranée est immobilisé par l’Italie pour raisons « techniques »

  Le navire Ocean Viking de SOS Méditerranée est immobilisé par l’Italie pour raisons « techniques » Les autorités italiennes ont ordonné mercredi une rétention administrative du bateau de l’ONG qui récupère les migrants en danger en mer Méditerranée, au nom de problèmes de sécurité. Il s’agit du cinquième navire d’ONG dans cette région qui est bloqué pour ce type d’argument administratif par l’Italie. Le navire humanitaire Ocean Viking, affrété par l’ONG SOS Méditerranée, a été immobilisé mercredi 22 juillet 2020 par les gardes-côtes italiens en raison d'irrégularités techniques, a-t-on appris de sources concordantes.

Leur colère visait tout autant le président du Conseil italien , Enrico Letta, et le ministre de l 'Intérieur Il a fallu toute l'insistance du maire de Lampedusa , Giusy Nicolini, pour les contraindre à faire une Visiblement, ils auraient préféré échapper à cette épreuve: plus d'un millier de migrants de toutes

Le ministre italien de l 'Intérieur Matteo Salvini a menacé dimanche 19 août de renvoyer vers la Libye les quelque 180 migrants bloqués depuis trois jours au large de l 'île de Lampedusa si aucune solution européenne n'était trouvée. "Ou l'Europe décide sérieusement d'aider l'Italie concrètement, à partir

Des migrants en provenance de Tunisie et de Libye arrivent à Lampedusa à bord d'un bateau des gardes-côtes italiens, le 1er août 2020 © Alberto PIZZOLI Des migrants en provenance de Tunisie et de Libye arrivent à Lampedusa à bord d'un bateau des gardes-côtes italiens, le 1er août 2020

Sous un soleil de plomb, Ezio Billeci, un pêcheur italien, croise en mer un bateau de migrants et appelle à l'aide, mais pendant des heures, la seule réponse qu'il obtient des autorités locales est: "attendez les consignes".

Cet épisode résume à lui seul l'équation au large des côtes italiennes: tandis que les ONG dénoncent les entraves faites selon elles à l'arrivée des migrants traversant la Méditerranée, l'extrême droite fustige la réponse laxiste du gouvernement dans une période rendue encore plus sensible par la pandémie de coronavirus.

Covid-19: l'Italie présente un plan de protection des migrants

  Covid-19: l'Italie présente un plan de protection des migrants Les débarquements autonomes de groupes de migrants s'intensifient sur l'île sicilienne de Lampedusa, où 10 463 personnes ont débarqué entre le 1er janvier et le 22 juillet 2020, contre 3 428 durant la même période en 2019. Parmi eux, plusieurs dizaines ont été testés positifs au Covid-19, ce qui pose un nouveau problème à l'Italie, où le virus a déjà fait plus de 35 000 morts. Rome a élaboré un plan pour protéger les migrants et la population. De notre correspondante à Rome,Au cours des dernières semaines, plus de 3 000 migrants sont arrivés sur les côtes du sud de l'Italie, dont une majorité de Tunisiens, Bangladais et Ivoiriens.

Pour Insiders, notre reporter Valérie Gauriat s'est rendue sur l'île italienne de Lampedusa où les électeurs ont voté à 45% pour la Ligue. Elle a rencontré une figure locale de l 'aide aux migrants , Pietro Bartolo, mais aussi ses plus fervents opposants.…

© Capture d'écran Twitter. Alors que la tension est à son comble dans les centres d’hébergement surpeuplés de l ’île italienne de Lampedusa , un groupe Le centre sinistré, qui accueille des milliers de migrants tentant de rejoindre le Vieux Continent depuis l’Afrique, avait déjà été ravagé par les

Des migrants en provenance de Tunisie et de Libye arrivent à Lampedusa à bord d'un bateau des gardes-côtes italiens, le 1er août 2020 © Alberto PIZZOLI Des migrants en provenance de Tunisie et de Libye arrivent à Lampedusa à bord d'un bateau des gardes-côtes italiens, le 1er août 2020

La plupart des nouveaux arrivants sont originaires de Tunisie, un pays aux prises avec un taux de chômage élevé et une instabilité politique.

Mais l'Italie a ses propres problèmes - les chiffres publiés vendredi montrent qu'elle est en récession - ce qui suscite un ressentiment envers les migrants dits économiques.

La figure montante de l'extrême droite italienne Giorgia Meloni, cheffe du parti post-fasciste Fratelli d'Italia (FDI), accuse la coalition gouvernementale composée du Mouvement 5 Etoiles (M5S, antisystème) et du Parti démocrate (PD, centre-gauche) d'avoir confiné les Italiens au printemps et de laisser maintenant les migrants aller et venir à leur guise.

Les gardes-côtes italiens secourent une centaine de migrants

  Les gardes-côtes italiens secourent une centaine de migrants Les gardes-côtes italiens ont annoncé mercredi avoir secouru une centaine de migrants en détresse sur un canot qui se dégonflait face à la Libye, aucune autorité compétente n'ayant voulu intervenir.Le canot, "privé de moteur et à moitié dégonflé", selon le communiqué des gardes-côtes, a été aperçu par un appareil mardi après-midi dans la zone de recherche et secours (SAR) libyenne."L'autorité libyenne responsable des activités de recherche et secours en mer n'a pas assumé la coordination des opérations de secours faute de moyens navals", précise le communiqué.

"Je ne donne pas d'autorisation à des gens qui feignent d'ignorer le droit italien et aident des passeurs à débarquer", a déclaré Matteo Salvini, par ailleurs Le bateau Alex a été escorté jusqu'à Lampedusa par un navire et un patrouilleur de la marine italienne , sans que les migrants soient autorisés à

Le chef de l ' extrême droite autrichienne Heinz-Christian Strache a suggéré vendredi que les djihadistes européens condamnés par la justice Ainsi, une «île grecque» ou celle de Lampedusa en Italie, destination de nombreuses barques de migrants et réfugiés traversant la Méditerranée

Des migrants en provenance de Tunisie et de Libye arrivent à Lampedusa à bord d'un bateau des gardes-côtes italiens, le 1er août 2020 © Alberto PIZZOLI Des migrants en provenance de Tunisie et de Libye arrivent à Lampedusa à bord d'un bateau des gardes-côtes italiens, le 1er août 2020

"Vous avez le culot de poursuivre les gens sur la plage avec des drones, et maintenant vous permettez à des milliers d'immigrants illégaux d'entrer en Italie (...) et de violer la quarantaine, en errant infectés", a-t-elle lancé au Parlement.

Une migrante et sa fille débarquent à Lampedusa, le 31 juillet 2020 © Alberto PIZZOLI Une migrante et sa fille débarquent à Lampedusa, le 31 juillet 2020

Plusieurs épisodes d'évasion de centres d'accueil surpeuplés ces derniers jours ont également fait craindre aux populations locales que les migrants qui n'ont pas respecté la quarantaine puissent propager le virus dans toute l'Italie.

- "Pas de crise" -

Pour l'ex-maire de Lampedusa Giusi Nicolini, qui a remporté le prix de l'Unesco pour la paix au début de 2017 pour ses efforts en faveur des migrants, il n'y a "pas de crise".

ouvre la voie au procès de l'ancien ministre Salvini pour le navire de migrants

 ouvre la voie au procès de l'ancien ministre Salvini pour le navire de migrants Le Sénat italien ROME (Reuters) - Le Sénat italien a levé jeudi l'immunité de l'ancien ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, ouvrant la voie à un procès du chef de la droite accusé de kidnapping pour la détention de personnes sur un bateau de migrants en mer l'année dernière.

Le ministre italien de l 'Intérieur, Matteo Salvini (Ligue, extrême droite ), a menacé dimanche de "bloquer les activités Ce dernier réagissait dans la foulée d'un vif échange qui l'a opposé la veille à Malte qu'il a accusée d'avoir aidé des migrants à débarqué sur l'île sicilienne de Lampedusa .

Une migrante débarque du navire de sauvetage de l 'ONG Open Arms après son arrivée à Lampedusa , en Italie, le 20 août 2019. Une journaliste du quotidien El Pais à Lampedusa a relaté que certains, à bord, avaient entonné «Bella Ciao» alors que le navire entrait dans le port.

"Ils disent que nous sommes envahis (par les migrants) à des fins politiques", a-t-elle affirmé dans une interview accordée cette semaine au quotidien La Stampa.

Une photographie largement diffusée d'une famille tunisienne avec des chapeaux de paille et des valises à roulettes arrivant en bateau avec leur caniche de compagnie a alimenté la campagne anti-migrants de l'extrême droite.

"Les immigrés clandestins arrivent en masse, même avec des caniches qui se sont clairement échappés des camps libyens", a ironisé Matteo Salvini, le chef de la Ligue (extrême droite), principal parti italien, qui devrait être jugé au pénal pour avoir bloqué en mer des navires ayant secouru des migrants l'an dernier alors qu'il était ministre de l'Intérieur.

Plus d'une centaine de migrants d'Afrique subsaharienne, partis de Libye, arrivent à Lampedusa après avoir été secourus par deux navires des garde-côtes italiens. Un groupe de Tunisiens a également été secouru en mer et ramené sur l'un des bateaux de l'île. © Andrea BERNARDI Plus d'une centaine de migrants d'Afrique subsaharienne, partis de Libye, arrivent à Lampedusa après avoir été secourus par deux navires des garde-côtes italiens. Un groupe de Tunisiens a également été secouru en mer et ramené sur l'un des bateaux de l'île.

Selon les chiffres du gouvernement italien, près de la moitié des 11.191 migrants qui sont arrivés en Italie cette année jusqu'au 24 juillet sont partis de Tunisie et parmi eux près de 4.000 sont des citoyens tunisiens.

Italie: après la levée de son immunité, l'avenir politique de Salvini en question

  Italie: après la levée de son immunité, l'avenir politique de Salvini en question La levée de l'immunité parlementaire de l'ancien ministre de l'Intérieur, chef et sénateur de la Ligue d'extrême droite, accusé par le parquet de Palerme de séquestration de personnes dans l'affaire de l’Open Arms, affrété par l'ONG espagnole Proactiva Opens Arms, en août 2019, fait évidemment la une de toute la presse italienne. Les journaux annoncent aussi que Salvini est déjà de retour sur la très populaire plage de Papeete pour tenter d'oublier ce nouveau coup dur. « Le procès et le défi » titre le quotidien de centre-gauche La Repubblica qui cite une des déclarations de Matteo Salvini.

Recrudescence du nombre de migrants arrivant à Lampedusa de Tunisie. Depuis que les garde-côtes libyens refoulent les migrants et qu’ils ont chassé les ONG européennes qui assuraient un service de navette depuis leurs côtes, on observe une recrudescence des arrivées à Lampedusa , de

Des dizaines de personnes ont appelé pour proposer de l 'adopter. "Les coups de fil proviennent de toute l'Italie, le téléphone du cabinet n'arrête pas de sonner. L'île italienne de Lampedusa est la plus proche des côtes africaines et des dizaines de milliers de migrants y sont arrivés ces dernières

Selon le Haut Commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR) plus de 2.000 migrants sont arrivés rien que la semaine dernière, soit plus du double de la semaine précédente.

Le ministère de l'Intérieur italien a reconnu que la crise économique provoquée en Afrique du Nord par la pandémie de Covid-19 "a alimenté un flux exceptionnel de migrants économiques", tandis que le virus a rendu plus complexe la gestion des nombreuses arrivées quotidiennes.

Luciana Lamorgese, la ministre de l'Intérieur, a indiqué mercredi que l'armée allait assurer la garde des centres d'accueil et que deux navires de 600 places chacun seraient bientôt disponibles pour les migrants en quarantaine.

Le chef du gouvernement Giuseppe Conte a gardé le silence sur les récentes arrivées, reflétant les tensions au sein de sa majorité gouvernementale entre le M5S, souvent plus proche des positions de la Ligue et le PD, résolument opposé.

Les pêcheurs italiens qui croisent des bateaux de migrants au-delà de 12 milles nautiques des côtes italiennes "sont censés regarder ailleurs" et les laisser là, même s'ils sont à court d'essence et d'eau, a assuré Ezio Billeci, le pêcheur de l'île de Lampedusa, à l'AFP.

"Mais je ne peux pas faire ça, je ne peux pas. Des vies en mer doivent être sauvées. Point final", a-t-il déclaré.

bur-ljm/gab/jhd

Immigration : Des dizaines de migrants livrés à eux-mêmes après la fermeture du camp de Vintimille .
L’Etat italien a décidé de fermer le camp de Vintimille, géré par la Croix-Rouge. Les migrants sont livrés à eux-mêmes, à quelques kilomètres de la frontière française © V. Hache / AFP A Vintimille, les migrants sont désormais livrés à eux-mêmes. FRONTIERE - L’Etat italien a décidé de fermer le camp de Vintimille, géré par la Croix-Rouge. Les migrants sont livrés à eux-mêmes, à quelques kilomè Le camp de transit géré par la Croix-Rouge italienne à Vintimille, à quelques encablures de la frontière française, va être démonté d’ici à la fin août.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 13
C'est intéressant!