•   
  •   

Monde Trump déclare la guerre à TikTok : trois questions sur une possible interdiction

17:05  01 août  2020
17:05  01 août  2020 Source:   msn.com

Biden demande au personnel de supprimer TikTok de leurs téléphones

 Biden demande au personnel de supprimer TikTok de leurs téléphones La campagne de La campagne Biden n'a pas de présence officielle sur l'application. Le Comité national démocrate avait précédemment averti les campagnes démocrates, les comités et les États parties de prendre des précautions de sécurité supplémentaires lors de l'utilisation de TikTok, selon une copie de l'avertissement obtenu par CNN .

Mais Donald Trump a annoncé l' interdiction de TikTok aux Etats-Unis et a déclaré qu'il allait agir dès ce 1er août. Il y a quelques jours, TikTok s'était engagé à avoir un haut niveau de transparence et notamment à permettre des contrôles de ses algorithmes

C’est finalement l’ interdiction pour laquelle M. Trump semble avoir opté. Il y a quelques jours, TikTok s’était engagé à avoir un haut niveau de transparence et notamment à permettre des contrôles de ses algorithmes, pour rassurer les utilisateurs et les régulateurs.

« En ce qui concerne TikTok, nous l'interdisons aux Etats-Unis ». Face à quelques journalistes présents dans son avion présidentiel Air Force One vendredi, Donald Trump a indiqué son souhait de bannir l'application de partage de vidéos très prisée par les plus jeunes. Le président américain pourrait agir dès ce samedi, a-t-il laissé entendre. On fait le point.

Pourquoi Trump veut-il interdire TikTok ?

Depuis plusieurs semaines, Donald Trump et les plus hauts responsables américains soupçonnent ouvertement la Chine d'utiliser TikTok à des fins d'espionnage.

Trump devrait ordonner à Bytedance de vendre les opérations américaines de TikTok

 Trump devrait ordonner à Bytedance de vendre les opérations américaines de TikTok Le gouvernement américain procède à un examen de la sécurité nationale de TikTok et se prépare à faire une recommandation politique à Trump, a déclaré le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin aux journalistes cette semaine à la Maison Blanche. ByteDance a envisagé de modifier sa structure d'entreprise et aurait déjà étudié la possibilité de vendre une participation majoritaire dans TikTok.

TikTok faisait l’objet d’une enquête du CFIUS, l’agence américaine chargée de s’assurer que les investissements étrangers ne présentent pas de risque pour la sécurité Mais au lieu de cette vente, M. Trump a annoncé l’ interdiction de TikTok aux États-Unis et a déclaré qu’il allait agir dès samedi.

WASHINGTON (Reuters) - Donald Trump a déclaré vendredi qu'il étudiait diverses options, y compris une interdiction pure et simple, concernant TikTok , l'application vidéo de la société chinoise ByteDance qui suscite des inquiétudes aux Etats-Unis à l'approche de l'élection présidentielle du 3

L'application, propriété du groupe chinois ByteDance, compte environ un milliard d'utilisateurs dans le monde. Les Chinois n'ont pas accès à TikTok mais à l'application équivalente Douyin, développée par le même groupe. Cette dernière, dont les données sont stockées sur des serveurs différents, ne présente pas les mêmes possibilités de partage, en raison de la censure qui s'applique sur l'Internet chinois.

LIRE AUSSI> La folie TikTok : « On y va pour cinq minutes et on y passe une heure… »

L'agence américaine chargée de s'assurer que les investissements étrangers ne présentent pas de risque pour la sécurité nationale, le CFIUS, mène actuellement une enquête sur TikTok.

Le 6 juillet, le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo avait déjà dit qu'il « envisageait » d'interdire les applications de médias sociaux chinois. Les gens ne devraient télécharger TikTok « que si vous voulez que vos informations privées soient entre les mains du Parti communiste chinois », avait-il martelé sur la chaîne Fox News, sur un ton martial. Des accusations d'espionnage dont s'est toujours défendue l'application.

Trump entre en guerre contre Tiktok : pourquoi ?

  Trump entre en guerre contre Tiktok : pourquoi ? Le réseau social en plein essor, Tiktok, appartenant au groupe chinois Bytedance, est dans le viseur de plusieurs Etats. L'Inde a interdit l'application en juin dernier. Donald Trump a annoncé ce vendredi 31 Juillet 2020, à quelques journalistes rassemblés à ses côtés à bord d'Air Force One, vouloir l'interdire aux Etats-Unis. OK mais pourquoi ?Les fonctionnaires américains soupçonnent la Chine d'utiliser Tiktok comme moyen d'espionnage. Ils alertent sur l'opportunité donnée au gouvernement chinois de récupérer les données confidentielles des utilisateurs du réseau social.

Donald Trump a affirmé vendredi 31 juillet à des journalistes, à bord de l’avion présidentiel Air Force One, qu’il comptait interdire Tik Tok L'annonce de Donald Trump fait suite à d'intenses négociations dans la journée entre la Maison blanche, ByteDance et de possibles repreneurs pour TikTok , dont

En ce qui concerne TikTok , nous l'interdisons aux États-Unis », a déclaré DonaldTrump à des journalistes. Le président Donald Trump a annoncé vendredi 31 juillet qu'il allait interdire aux Etats-Unis le réseau social TikTok , soupçonné par Washington de pouvoir être utilisé par le renseignement

« Certains élus Républicains considèrent TikTok comme étant un cheval de Troie de Pékin pour faire de la propagande chinoise. Ils craignent aussi la récupération de données, ce qui est un peu ironique quand on sait l'utilisation des données des réseaux sociaux que font les Républicains, notamment pendant la campagne présidentielle 2016 », note la politologue Marie-Cécile Naves, faisant référence au scandale Cambridge Analytica.

Cette séquence s'inscrit aussi dans un contexte électoral, à trois mois de l'élection présidentielle. Donald Trump parait, à l'heure actuelle, distancé par son adversaire démocrate Joe Biden dans les sondages. « Il fait feu de tout bois. Vouloir interdire TikTok s'inscrit dans sa stratégie de désigner la Chine comme étant un ennemi extérieur responsable de ses problèmes », juge Marie-Cécile Naves.

LIRE AUSSI> Covid-19, racisme, brûlots et feuille d’impôts… Trump traverse la pire séquence de son mandat

Trump appelle à une part de l'accord TikTok tire le feu

 Trump appelle à une part de l'accord TikTok tire le feu © Olivier DOULIERY Le président Donald Trump a déclaré qu'une société américaine achetant TikTok devrait effectuer un paiement au Trésor, ce qui, selon les critiques, était inconstitutionnel et mauvaise politique La demande du président Donald Trump d'un paiement à Le gouvernement américain pour un accord sur l'application de médias sociaux contrôlée par la Chine TikTok a attiré le feu mardi alors que les critiques ont déclaré que cela semblait inconstitutionnel et s'apparentait à de l'extorsio

INTERDICTION - Le président des Etats-Unis Donald Trump a annoncé son intention d'interdire le réseau social La guerre commerciale - et désormais diplomatique - qui divise la Chine et les Etats-Unis Application accusée d'espionnage. Les déclarations de Donald Trump font suite aux craintes

TikTok a souvent dû se défendre de ses liens avec la Chine, où ByteDance possède une application similaire, sous un autre nom. Vendredi, avant l'annonce de Donald Trump , des médias américains croyaient savoir que le président allait imposer au groupe ByteDance de vendre TikTok .

Trump est sans doute aussi agacé de constater que l'application est très utilisée par la jeunesse progressiste qui s'oppose à lui. Certains ont même affirmé avoir saboté son meeting à Tulsa, le 20 juin, en réservant des milliers de places finalement laissées vides.

Comment pourrait-il faire ?

Le New York Times indique que Donald Trump pourrait prendre un décret se basant sur « l'International Emergency Economic Powers Act » afin de contraindre les magasins d'applications américains à retirer TikTok de leur catalogue. « J'ai cette autorité. Je peux le faire avec un décret », a martelé Donald Trump vendredi.

Interdire l'application telle qu'elle existe actuellement pourrait également passer par une voie détournée. Car l'administration américaine envisage aussi de contraindre la maison mère chinoise de TikTok, ByteDance, à vendre la plateforme à un groupe américain. Là aussi, c'est l'argument de la protection de la sécurité nationale qui serait mis en avant. Des négociations seraient déjà ouvertes avec Microsoft, d'après le Washington Post.

TikTok ouvre un centre de données en Irlande pour les utilisateurs européens

  TikTok ouvre un centre de données en Irlande pour les utilisateurs européens TikTok ouvre un centre de données en Irlande pour les utilisateurs européensJusqu'à présent, les données de ses utilisateurs sont censées être stockées aux Etats-Unis et à Singapour. Cette annonce survient à un moment où l'application, très populaire auprès des jeunes, est au coeur de tensions économiques et diplomatiques entre la Chine et les Etats-Unis.

Le président Donald Trump a annoncé, vendredi 31 juillet, qu’il allait interdire aux Etats-Unis le réseau social TikTok , soupçonné par Washington de pouvoir être utilisé par le renseignement chinois. « En ce qui concerne TikTok , nous l’interdisons aux Etats-Unis » , a déclaré M. Trump à des journalistes à

Le président Donald Trump a annoncé vendredi 31 juillet qu'il allait interdire aux Etats-Unis le réseau social TikTok , soupçonné par Washington de pouvoir être utilisé par le renseignement chinois. TikTok a souvent dû se défendre de ses liens avec la Chine. REUTERS/Dado Ruvic.

Des précédents existent, comme le souligne le quotidien américain. En mars, une société chinoise avait été contrainte de vendre sa participation dans une société américaine de logiciels hôteliers. L'année dernière, l'administration Trump avait imposé aux propriétaires chinois de l'application de rencontres homosexuelles Grindr d'abandonner le contrôle de l'entreprise.

D'autres pays ont-ils déjà interdit TikTok ?

Oui. Le 29 juin, l'Inde a interdit 59 applications chinoises, dont TikTok (mais aussi la messagerie très populaire WeChat). Celles-ci « se livrent à des activités […] portant préjudice à la souveraineté et à l'intégrité de l'Inde, à la défense de l'Inde, à la sécurité de l'Etat et à l'ordre public », avait justifié le ministère des technologies de l'information.

Le Pakistan voisin a récemment lancé à l'application « un ultime avertissement » afin qu'elle supprime des contenus jugés « immoraux, obscènes et vulgaires ».

À Hongkong, les dirigeants de l'application ont décidé de la suspendre en raison de la récente loi sur la sécurité nationale imposée par la Chine.

En France, cela semble être tout l'inverse, pour l'instant. Plusieurs responsables politiques, dont Emmanuel Macron, viennent d'investir le réseau social. Le 7 juillet, le chef de l'Etat a profité des résultats du bac pour « débarquer » sur TikTok et adresser ses félicitations aux lauréats.

VIDÉO. « Avec sa vidéo sur TikTok, Macron montre qu'il est en campagne pour 2022 »

Les entreprises technologiques américaines intéressées par le «cheval de Troie» TikTok doivent prouver qu'elles n'ont aucun lien avec la Chine: Sen. Cotton .
«Et je pense que nous devons être raisonnablement sceptiques quant aux entreprises américaines pour faire cela», a-t-il déclaré. "Ils doivent démontrer à la satisfaction du gouvernement américain qu'ils peuvent rompre tous ces liens." SÉNAT TRANSMET À L'UNANIMITÉ LE TIKTOK D'INTERDICTION DE LA FACTURE DES APPAREILS GOUVERNEMENTAUX La déclaration de Cotton intervient alors que Microsoft semble être le pionnier parmi les entreprises américaines intéressées par l'acquisition des activités américai

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 5
C'est intéressant!