•   
  •   

Monde Manifestations aux Etats-Unis : Les agents fédéraux resteront à Portland jusqu’à son « nettoyage » par la police, assure Trump

17:05  01 août  2020
17:05  01 août  2020 Source:   20minutes.fr

ACLU poursuit les agences fédérales, la police de Portland pour avoir attaqué des médecins volontaires lors de manifestations

 ACLU poursuit les agences fédérales, la police de Portland pour avoir attaqué des médecins volontaires lors de manifestations Le procès soutient que les attaques des forces de l'ordre contre les médecins volontaires violent les premier et quatorzième amendements, et l'ACLU sollicite une ordonnance du tribunal interdisant aux forces de l'ordre de cibler et d'attaquer les médecins encore. Savannah Guest, un médecin bénévole et plaignant dans l'affaire, était Des agents fédéraux attaquent brutalement des médecins à Portland. Nous ne laisserons pas ces actions inhumaines et inconstitutionnelles rester sans réponse.

Face aux manifestations à Portland aux Etats - Unis , Donald Trump a annoncé sur Twitter que les agents fédéraux ne quitteraient pas la ville «tant que la Des agents fédéraux forment une ligne de police devant le palais de justice américain Mark O. Hatfield aux premières heures du 30 juillet 2020

Les agents fédéraux envoyés à Portland par Washington resteront dans cette ville du nord-ouest des Etats - Unis jusqu ' à que la police locale la débarrasse «des anarchistes et des agitateurs», a déclaré le président Donald Trump . «La Sécurité intérieure (les forces fédérales , ndlr) ne quittera pas

Les agents fédéraux avaient été envoyés à Portland à la suite de nombreuses manifestations notamment antiracistes organisées dans cette ville, une présence qui a provoqué une vive hostilité

Des manifestants à Portland (Etats-Unis) © AFP Des manifestants à Portland (Etats-Unis) POLICE - Les agents fédéraux avaient été envoyés à Portland à la suite de nombreuses manifestations notamment antiracistes organisées dans cette ville, une présence qui a provoqué une vive hostilité

« La Sécurité intérieure (les forces fédérales) ne quittera pas Portland tant que la police locale n’aura pas achevé le nettoyage (de la ville) des anarchistes et des agitateurs ! », a tweeté Donald Trump tard vendredi soir. Les autorités de l’Oregon et le gouvernement s’étaient entendus mercredi sur un retrait progressif de ces policiers fédéraux à partir de jeudi, à condition que la police locale stabilise la situation autour du tribunal fédéral de la ville et d’autres bâtiments officiels visés par les manifestations​.

USA: Enquête sur le recours à la force des agents fédéraux à Portland

  USA: Enquête sur le recours à la force des agents fédéraux à Portland USA: Enquête sur le recours à la force des agents fédéraux à Portland © Reuters/Caitlin Ochs USA: ENQUÊTE SUR LE RECOURS À LA FORCE DES AGENTS FÉDÉRAUX À PORTLAND PORTLAND, Oregon (Reuters) - Le département américain de la Justice a annoncé jeudi qu'il allait enquêter sur le recours à la force des agents fédéraux contre des manifestants à Portland, à la suite d'une nouvelle nuit de troubles dans la ville de l'Oregon dont le maire a été visé par des gaz lacrymogènes.

Les agents fédéraux envoyés à Portland par Washington resteront dans cette ville du nord-ouest des Etats - Unis jusqu ’ à que la police locale la Le déploiement par le gouvernement d’ agents fédéraux , parfois issus des douanes ou de la police aux frontières et arborant toute une panoplie

Les agents fédéraux envoyés à Portland par Washington y resteront jusqu ' à que la police locale la débarrasse « des anarchistes et des agitateurs », a La mobilisation s'est considérablement affaiblie, mais des poches de contestation ont persisté, notamment à Portland , nettement marquée à gauche.

L’accord prévoyait que la police locale assurerait le maintien de l’ordre à l’extérieur du tribunal fédéral, à charge pour quelques agents fédéraux dont c’est la mission habituelle de sécuriser les bâtiments eux-mêmes. La police de Portland avait commencé jeudi à faire évacuer des secteurs du centre-ville bordant le tribunal, pour préparer le retrait des fédéraux.

« Il ne se passe rien qui nécessite un "nettoyage" »

Des centaines de manifestants, certains avec des boucliers de fortune, se trouvaient toujours dans les rues du centre-ville dans la nuit de vendredi à samedi, dans le calme et sans qu’aucun agent fédéral soit visible, a constaté un journaliste de l’AFP. Une manifestante de 39 ans qui n’a donné que son prénom, Rudi, a demandé : « Que signifie "nettoyage" ? (…) Il ne se passe rien qui nécessite un nettoyage (…) pas d’émeute, pas de pillage. Trump ne parle que pour exciter ses partisans. »

Des agents fédéraux s'affrontent avec des manifestants de Portland, déploient des gaz lacrymogènes pour éliminer les manifestants

 Des agents fédéraux s'affrontent avec des manifestants de Portland, déploient des gaz lacrymogènes pour éliminer les manifestants Le Service fédéral de protection - le groupe d'application de la loi généralement chargé de protéger les bâtiments fédéraux du pays et que les agents fédéraux ont été déployés pour aider - a déclaré que la manifestation était considérée comme un rassemblement illégal et que des officiers ont été blessés pendant la nuit. Les manifestations de Black Lives Matter ont dominé le centre-ville de Portland depuis la mort de George Floyd lors d'une rencontre avec la police de Minneapolis fin mai.

Les agents fédéraux envoyés à Portland par Washington resteront dans cette ville du nord-ouest Les agents fédéraux avaient été envoyés à Portland à la suite de nombreuses manifestations Le déploiement d' agents fédéraux , parfois issus des douanes ou de la police aux frontières et arborant

Donald Trump annonce que les agents fédéraux resteront déployés à Portland jusqu ' à son « nettoyage ». «Pas de preuve de son efficacité» : le gouvernement néerlandais n'impose pas le port du masque.

Plus tôt, la police de Portland avait évacué les parcs et les grands axes du centre, anticipant le retrait progressif des forces fédérales. Le maire démocrate de Portland, Ted Wheeler, avait affirmé que cette évacuation s’inscrivait dans le cadre de l’accord entre les autorités locales et le gouvernement. Sur Twitter, il a remercié vendredi soir les manifestants pacifiques pour avoir « repris possession d’un espace qui a été le théâtre de violences afin de partager leur puissant message de réformes et de justice ».

La mort de George Floyd, quadragénaire noir asphyxié le 25 mai à Minneapolis (nord) par un policier blanc, a déclenché dans tous les Etats-Unis d’énormes manifestations contre le racisme et les violences policières. La mobilisation s’est considérablement affaiblie, mais des poches de contestation ont persisté, notamment à Portland.


Vidéo: Etats-Unis: nouvelle nuit d'affrontements avec la police à Portland (AFP)

Trump va retirer les agents fédéraux de Portland Le président

 Trump va retirer les agents fédéraux de Portland Le président L'administration , Donald Trump, avait cherché à faire de Portland un exemple de son approche de la loi et de l'ordre pour réprimer les manifestations parfois violentes visant la brutalité policière et le racisme en envoyant des forces fédérales. Des agents fédéraux non identifiés portant des treillis verts génériques de style militaire et conduisant des véhicules banalisés patrouillent la plus grande ville de l’Oregon.

Mais la situation reste néanmoins confuse, notamment parce que le Department of Homeland Security (la principale agence fédérale dont les agents sont déployés ici) a démenti son départ. Au-delà de ce qui se joue en ce moment localement à Portland et de la possible victoire remportée par les

12H09 Les agents fédéraux resteront à Portland jusqu ' à son " nettoyage " 12H00 Coronavirus : le Dr Fauci émet des doutes sur les vaccins russes et 11H24 Donald Trump annonce l'interdiction imminente de TikTok aux États - Unis .

Les agents fédéraux resteront à Portland jusqu'à son "nettoyage" par la police, selon Trump .
Les agents fédéraux envoyés à Portland par Washington resteront dans cette ville du nord-ouest des Etats-Unis jusqu'à que la police locale la débarrasse "des anarchistes et des agitateurs", selon le président américain Donald Trump. "La Sécurité intérieure (les forces fédérales) ne quittera pas Portland tant que la police locale n'aura pas achevé le nettoyage (de la ville) des anarchistes et des agitateurs!""La Sécurité intérieure (les forces fédérales) ne quittera pas Portland tant que la police locale n'aura pas achevé le nettoyage (de la ville) des anarchistes et des agitateurs!", a tweeté M. Trump tard vendredi soir.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!