•   
  •   

Monde Émirats arabes unis: entrée en service de la première centrale nucléaire du monde arabe

19:05  01 août  2020
19:05  01 août  2020 Source:   rfi.fr

La Chine lance sa première sonde en direction de Mars, en pleine ruée vers la planète rouge

  La Chine lance sa première sonde en direction de Mars, en pleine ruée vers la planète rouge Deux jours après les Emirats arabes unis, le géant asiatique part à son tour à la conquête de Mars. © Fournis par Franceinfo Une sonde de plus vers la planète Mars. Après le décollage lundi de la mission émiratie, c'est au tour de la Chine de lancer, jeudi 23 juillet, une sonde en direction de la planète rouge. L'engin a été propulsé par une fusée Longue Marche 5 qui a décollé dans un épais nuage de fumée du centre de lancement de Wenchang, dans le sud de la Chine.中国首次火星探测任务“天问一号”探测器成功发射 https://t.co/C45lBCnE06 pic.twitter.

Une photo publiée par l'ENEC le 1er juin 2017 montre une partie de la centrale nucléaire de Barakah en construction près d'al-Hamra à l'ouest d'Abu Dhabi en mai 2017. © Arun GIRIJA / ENEC / AFP Une photo publiée par l'ENEC le 1er juin 2017 montre une partie de la centrale nucléaire de Barakah en construction près d'al-Hamra à l'ouest d'Abu Dhabi en mai 2017.

Aux Émirats arabes unis, les autorités ont annoncé l‘entrée en service de la centrale nucléaire de Barakah située dans l‘émirat d‘Abu Dhabi. La richissime fédération composée de sept micro-États devient ainsi le premier pays arabe à produire de l‘énergie nucléaire civile.

Vente OM: Le projet Ajroudi-Boudjellal est «très solide»

  Vente OM: Le projet Ajroudi-Boudjellal est «très solide» Dans son rêve de racheter l’OM avec Mourad Boudjellal, l’homme d’affaires Mohamed Ayachi Ajroudi serait bien soutenu par des fonds venant d’Arabie saoudite et des Emirats arabes unis. Alors que les joueurs d’André Villas-Boas préparent bien tranquillement une saison qui marque le retour de l’OM en Ligue des champions, une guerre somme toute improbable est […]

Reporté à plusieurs reprises, le projet est maintenant concrétisé. Plus d‘une décennie après avoir dévoilé leur programme d‘énergie nucléaire, les Émirats arabes unis ont annoncé ce samedi 1er août la mise en service du premier réacteur de la centrale de Barakah, située au nord-ouest du pays, rapporte notre correspondant à Dubaï, Nicolas Keraudren.

« C'est un moment historique pour les Émirats dans leur objectif de fournir une nouvelle forme d'énergie propre à la nation », a commenté Hamad Alkaabi, représentant des Émirats auprès de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), saluant également le « succès » du démarrage de l'installation.

Un coût estimé à 24,4 milliards de dollars

Les opérations commerciales pour ce premier réacteur devraient commencer avant la fin de l‘année. À terme, la centrale nucléaire - inaugurée en 2011 peu de temps après la catastrophe de Fukushima - sera composée de 4 réacteurs. Elle aura la capacité de produire 5 600 mégawatts d'électricité, permettant ainsi de couvrir environ 25 % des besoins en énergie des Émirats arabes unis.

«Atteint nos objectifs»: les séparatistes du Yémen abandonnent l'autonomie

 «Atteint nos objectifs»: les séparatistes du Yémen abandonnent l'autonomie © [Fichier: Nabil Hasan / AFP] Le Conseil de transition séparatiste du Sud a déclaré l'autonomie dans le sud du Yémen en avril [Fichier: Nabil Hasan / AFP] Les séparatistes du sud du Yémen se sont engagés à abandonner leurs aspirations à l'autonomie et à mettre en œuvre un accord de partage du pouvoir négocié par l'Arabie saoudite avec le gouvernement d'Abd-Rabbu Mansour Hadi.

Pour un coût estimé à 24,4 milliards de dollars (22,5 milliards d’euros), la centrale nucléaire devrait aussi permettre de soutenir la diversification de l‘économie de la monarchie arabe du Golfe encore très dépendante du pétrole.

Aucune intention militaire

Les autorités émiriennes ont donc salué unanimement cette annonce tout en insistant sur la caractère « pacifique » de la démarche alors que la région est en proie à des tensions constantes. Il n’y a aucune intention de lui donner un volet militaire, ont-elles assuré.

De son côté, le Qatar, à qui les Émirats et d'autres pays arabes imposent un blocus, a vu dans la centrale nucléaire émiratie une « menace flagrante pour la paix régionale et l'environnement ». Abou Dhabi a répondu en réitérant son engagement à « assurer le plus haut degré de sûreté, de sécurité et de non-prolifération nucléaire ».

Entrée en vigueur des tests covid-19 dans les aéroports pour les voyageurs de pays "à risque" .
Les tests obligatoires pour les voyageurs en provenance de seize pays sur "liste rouge", où le coronavirus circule rapidement, sont entrés en vigueur ce week-end dans les aéroports français. Depuis ce samedi 1er août, les voyageurs en provenance de seize pays sur liste rouge, dits "à risque" en raison de la circulation rapide du virus sur le territoire, doivent présenter à leur arrivée la preuve qu'ils ont réalisé un dépistage négatif du nouveau coronavirus moins de 72 heures avant leur vol. A défaut, ils doivent systématiquement se soumettre à un test rapide à leur arrivée, dans tous les aéroports de France.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!