•   
  •   

Monde États-Unis. Joe Biden va choisir sa colistière pour affronter Donald Trump

09:25  02 août  2020
09:25  02 août  2020 Source:   ouest-france.fr

Présidentielle américaine: Biden répond à Trump et nommera sa colistière dans une semaine

  Présidentielle américaine: Biden répond à Trump et nommera sa colistière dans une semaine Joe Biden tenait ce mardi 28 juillet une conférence de presse pour dévoiler son plan pour relancer l’économie et lutter contre les injustices sociales et raciales. Il a annoncé qu’il révèlerait le nom de sa vice-présidente la semaine prochaine. Depuis que la pandémie a mis un coup d'arrêt à sa campagne, ses apparitions publiques se font rares. Le candidat démocrate à la présidentielle américaine continue néanmoins de tenir des meetings virtuels. Ce mardi, lors d'une conférence de presse dans son fief de Wilmington, dans l'État du Delaware, il a répondu aux attaques dont il fait l’objet régulièrement de la part de Donald Trump, rapporte notre correspondante à New Y

Joe Biden a également déclaré qu’il souhaitait avoir une colistière avec laquelle il s’entendrait bien sur les plans personnel et philosophique. La question, posée mercredi soir par une animatrice de la chaîne MSNBC, était simple et directe : « Si [ Joe Biden ] vous demandait d’être sa colistière

Joe Biden a annoncé qu’il choisirait une femme comme colistière qui deviendrait, en cas de victoire, la première vice-présidente des États - Unis . (Washington) Les États - Unis ont déploré mardi 1592 décès supplémentaires liés au coronavirus en 24 heures, un lourd bilan journalier qui n’avait pas été

Le nom de l'élue appelée à accompagner Joe Biden dans la course à la Maison Blanche est sur le point d'être dévoilé. © Andrew CABALLERO-REYNOLDS / AFP Le nom de l'élue appelée à accompagner Joe Biden dans la course à la Maison Blanche est sur le point d'être dévoilé.

L’ancien vice-président de Barack Obama doit annonce le nom de celle qui l’accompagnera dans sa conquête de la Maison Blanche. Si le nom de Kamala Harris revient le plus souvent, une surprise n’est toutefois pas à exclure.

Joe Biden devrait bientôt révéler le nom très attendu de sa colistière, appelée à être vice-présidente des États-Unis s’il bat Donald Trump en novembre, avec la sénatrice noire Kamala Harris donnée grande favorite pour accompagner le candidat démocrate septuagénaire.

Biden annoncera sa colistière la semaine prochaine

  Biden annoncera sa colistière la semaine prochaine Le prétendant démocrate à la Maison Blanche Joe Biden a déclaré mardi qu'il révèlerait au cours de la première semaine d'août le nom très attendu de"J'aurai fait un choix la première semaine d'août", a déclaré Joe Biden lors d'une conférence de presse dans son fief de Wilmington, dans l'Etat du Delaware.

États - Unis En continu. Joe Biden annoncera sa colistière la semaine prochaine. (Wilmington) Le prétendant démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden a déclaré mardi qu’il révèlerait au cours de la première semaine d’août le nom très attendu de sa colistière pour la présidentielle américaine.

Joe Biden s’est engagé dimanche à choisir une femme comme candidate à la vice-présidence s’il est investi Aucune femme n’a jamais été élue présidente des États - Unis , ni vice-présidente. En 2008, le candidat républicain John McCain avait choisi Sarah Palin comme colistière , mais avait échoué à

En promettant de faire son choix « la première semaine d’août » après des mois de suspense, l’ancien vice-président américain a plaisanté sur le fait qu’il lui serait bien difficile de recevoir en personne les finalistes alors que des journalistes font le guet devant chez lui.

Mais en coulisses, son équipe passe en revue les bilans et s’entretient - surtout par téléphone ou en ligne, coronavirus oblige - avec les dernières candidates encore en lice.

Une pandémie de covid-19 qui a fait plus de 150 000 morts aux États-Unis, la profonde récession qui l’accompagne, et la vague de colère historique contre les violences policières et le racisme : la liste s’est resserrée ces dernières semaines, influencée par les événements inédits qui secouent cette campagne.

Présidentielle américaine : Joe Biden face au choix délicat de sa colistière

  Présidentielle américaine : Joe Biden face au choix délicat de sa colistière Le candidat démocrate à l’élection présidentielle, Joe Biden, doit annoncer très prochainement le nom de sa colistière. Plusieurs femmes sont en lice, mais aucune ne se détache vraiment. Et pour cause, le contexte de 2020 fait que ce choix s’avère particulièrement épineux. Qui pour accompagner Joe Biden sur le ticket démocrate ? La question anime le microcosme politique américain depuis plusieurs semaines déjà. Et alors que le candidat démocrate à l’élection présidentielle, qui se tiendra le 3 novembre, a prévu une annonce pour la première semaine du mois d’août, le mystère reste entier.Seule certitude : il s’agira d’une femme.

Joe Biden annoncera sa colistière la semaine prochaine. (Wilmington) Le prétendant démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden a déclaré mardi qu’il révélerait au cours de la première semaine d’août le nom très attendu de sa colistière pour la présidentielle américaine.

Joe Biden avait promis dès mars qu’il choisirait une femme pour affronter avec lui le républicain Donald Trump le 3 novembre. Ex-rivale de Joe Biden dans la primaire démocrate, Kamala Harris, 55 ans, figurait dès le départ dans le peloton de tête des possibles colistières , grâce notamment à sa

Après une primaire démocrate marquée par une grande diversité, le candidat âgé de 77 ans a promis de choisir une femme qui deviendrait, en cas de victoire le 3 novembre face au président républicain, la première vice-présidente des États-Unis. Et depuis la mort de George Floyd, asphyxié fin mai par un policier blanc, la pression s’est accrue pour qu’il désigne une colistière noire, ce qu’il s’est engagé à faire.

Kamala Harris, 55 ans, apparaît largement en tête des pronostics.

« Talentueuse », « Grand respect pour elle » : ces mots inscrits sous le nom de Kamala Harris ont été capturés mardi sur le carnet que Joe Biden tenait en main, devant les photographes, faisant encore grimper la cote de l’élue noire de Californie.

Le CV et la trajectoire de cette fille d’immigrés jamaïcain et indienne renforcent ses chances.

Passé encombrant

Mais son passé de procureure dont les mesures ont, disent ses détracteurs, affecté particulièrement les minorités, pourrait peser contre elle. Candidate à la primaire, elle n’avait pas décollé dans les sondages auprès des Afro-Américains, un électorat clé pour les démocrates, avant de jeter l’éponge en décembre.

Biden dit qu'il nommera son vice-président la première semaine d'août

 Biden dit qu'il nommera son vice-président la première semaine d'août Le démocrate (Reuters) - Le candidat démocrate américain à la présidentielle Joe Biden a déclaré mardi aux journalistes qu'il nommerait son vice-président la première semaine d'août, quelques jours avant d'accepter formellement celui de son parti. nomination à la Convention nationale démocratique.

Donald Trump et son équipe de campagne se moquent régulièrement de Joe Biden pour être resté confiné dans son domicile de Wilmington sans organiser de rencontres non virtuelles après l'arrêt soudain (Avec AFP). ► À lire aussi : Présidentielle américaine: quelle colistière pour Joe Biden ?

(Washington) Joe Biden veut débattre avec Donald Trump . En chair et en os. Ou via un logiciel de visioconférence, quel qu’il soit. USA 2020 / États - Unis 2020. 18 April at 09:48 ·. La classe politique américaine est divisée sur la possibilité de Vers la présidentielle: quelle colistière pour Joe Biden ?

Et chez certains alliés du candidat, on n’a pas pardonné son attaque surprise, lors d’un débat, contre celui qu’elle décrit pourtant comme un ami.

Deux autres noms circulaient avec insistance ces derniers jours.

Susan Rice, ex-conseillère à la sécurité nationale de Barack Obama, a travaillé avec Joe Biden pendant leurs années à la Maison Blanche. Un élément important pour celui qui aimerait rééditer la bonne entente de son propre binôme avec l’ancien président démocrate entre 2009 et 2017.

Cette Afro-Américaine de 55 ans, bête noire du camp Trump, n’a toutefois jamais eu à affronter les rigueurs d’une campagne.

Quant à Karen Bass, 66 ans, élue de la Chambre des représentants, elle dirige l’influent groupe des élus noirs du Congrès et a rédigé un projet de réforme de la police portant le nom de George Floyd.

Son positionnement pourrait toutefois offrir des munitions aux républicains, qui tentent de dépeindre Joe Biden en « marionnette » de la « gauche radicale ». Un argument qui pourrait nuire aussi aux chances de la sénatrice progressiste Elizabeth Warren, 71 ans, arrivant plus loin dans les pronostics.

Barbra Streisand : « Donald Trump est mentalement et moralement inapte à être président des États-Unis »

  Barbra Streisand : « Donald Trump est mentalement et moralement inapte à être président des États-Unis » Barbra Streisand a décrit Donald Trump comme « mentalement et moralement inapte » lors d'une soirée visant à collecter des fonds pour la campagne de Joe Biden. La chanteuse et actrice était l'une des nombreuses célébrités participant à l'événement, intitulé Celebration for Change, qui a récolté un peu plus de 760 000 $ pour la campagne du candidat démocrate à la présidentielle. Bien qu'elle ne se soit pas produite pendant l'événement, elle aRappelant aux participants que Joe Biden avait fait partie de l'administration de Barack Obama, elle a ajouté : « C'est le leader dont nous avons besoin maintenant.

Joe Biden va étudier sérieusement « d’ici la fin du mois » les profils de la quinzaine de candidates qu’il dit avoir en tête. Il a confié avoir demandé conseil à Barack Obama, dont il a été le vice-président pendant huit ans. L’ex-président démocrate lui a dit de trouver une colistière qui ait des «forces là où

Le vice-président Joe Biden appelle le président désigné Donald Trump à «devenir un adulte». (Wilmington) Le prétendant démocrate à la Maison-Blanche Joe Biden a déclaré mardi qu’il révélerait au cours de la première semaine d’août le nom très attendu de sa colistière pour la présidentielle

« Plus important »

Grand moment traditionnel des campagnes américaines, le choix du candidat « VP » est particulièrement crucial pour Joe Biden.

S’il gagne, le vétéran de la politique sera le plus vieux président de l’histoire américaine à prendre ses fonctions en janvier, et il a laissé entendre qu’il ne briguerait qu’un mandat.

Sa décision est donc « plus importante que d’habitude car la personne qu’il choisira a des chances d’être la candidate démocrate dans quatre ans », souligne David Barker, professeur de sciences politiques à l’American University.

D’autant que des doutes pèsent sur la forme physique du septuagénaire, qui a dit vouloir quelqu’un qui soit « prêt à être président au premier jour ».

À cause du Covid-19, Joe Biden passe l’essentiel de son temps chez lui à Wilmington, dans le Delaware.

Privé de meetings, il mène une campagne en sourdine qui lui vaut les moqueries des pro-Trump. Mais qui, face aux sorties du tempétueux président et à sa gestion contestée de la pandémie, lui réussit : il devance le milliardaire républicain dans les sondages nationaux comme dans les Etats-clés.

S’il est bien reçu, le choix de sa colistière - qu’il pourrait attendre quelques jours avant de révéler - devrait renforcer l’élan de Joe Biden, juste avant la convention démocrate (17 au 20 août) où il acceptera formellement sa nomination comme candidat.

Même si elles seront réduites à leur portion congrue, pour cause de virus, les conventions démocrate puis républicaine marqueront une nette accélération de la campagne.

Et dès fin septembre, une demi-douzaine d’États commenceront à voter par courrier.

Pour David Barker, « le résultat de l’élection pourrait dans les faits être déterminé bien avant » le 3 novembre.

États-Unis. Joe Biden dévoile une campagne publicitaire à 280 millions de dollars .
280 millions de dollars. C’est la modique somme que le candidat démocrate à l’élection présidentielle de novembre aux États-Unis, Joe Biden, a prévue pour inonder la télévision et les réseaux sociaux avec sa campagne publicitaire. Joe Biden, candidat démocrate à l’élection présidentielle de novembre aux États-Unis, va inonder les télévisions et les réseaux sociaux avec une vaste campagne publicitaire dont le coût atteindra 280 millions de dollars (environ 236 millions d’euros) d’ici au scrutin du 3 novembre, a annoncé mercredi son équipe de campagne.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!