•   
  •   

Monde Gabon: le PDG pénalise ses membres n’ayant pas voté la dépénalisation de l’homosexualité

09:25  02 août  2020
09:25  02 août  2020 Source:   rfi.fr

Rooney devient le premier républicain de la Chambre à utiliser le système de vote par procuration

 Rooney devient le premier républicain de la Chambre à utiliser le système de vote par procuration Rooney avait précédemment désigné Beyer comme son mandataire en mai, mais a été exhorté à ne pas aller de l'avant avec le vote à distance par les dirigeants républicains de la Chambre, qui soutiennent qu'il est inconstitutionnel et que les législateurs devraient être traités en tant que travailleurs essentiels.

À la Une de ce journal, un vote inédit au Gabon . Les députés ont abrogé une loi pénalisant l ' homosexualité . Si les Sénateurs leur emboîte le pas , les

L'affaire n ' a pas été relayée par la En session, mardi dernier, à Libreville, les députés gabonais ont adopté un projet de loi du gouvernement portant sur la dépénalisation de l ’ homosexualité . Mais compte tenu de la majorité, dont dispose le parti, le PDG d’Ali Bongo Ondimba, le document passera

Le Parlement gabonais à Libreville (Photo d'illustration). © Wikimedia Commons Le Parlement gabonais à Libreville (Photo d'illustration).

Le Parti démocratique gabonais (PDG) ne badine pas avec la discipline interne. Tous les sénateurs et députés qui n’ont pas voté ou se sont abstenus lors de l’adoption de la loi qui dépénalise l’homosexualité dans le pays ont été sanctionnés, a annoncé le 1er août la Commission permanente de discipline du parti. Soit 25 cadres qui reçoivent une mise en demeure et un avertissement avec inscription au dossier.

Pennsylvanie utilisera l'aide aux coronavirus pour les frais de port prépayés sur les bulletins de vote lors des élections de novembre

 Pennsylvanie utilisera l'aide aux coronavirus pour les frais de port prépayés sur les bulletins de vote lors des élections de novembre "Le vote par correspondance ou par correspondance avec affranchissement prépayé signifie que les Pennsylvaniens peuvent voter dans le confort de leur propre maison, sans avoir à se rendre au bureau de poste pour acheter un timbre, pendant la pandémie COVID-19 », a déclaré Boockvar. Dans la loi CARES adoptée en mars, le Congrès a alloué 400 millions de dollars pour aider les États à organiser des élections pendant la pandémie.

Contrairement à de nombreux pays d'Afrique subsaharienne, qui interdisent ou répriment les rapports homosexuels, aucune loi au Gabon ne mentionnait L'information a été confirmée à l'AFP par une source proche de l 'Assemblée nationale. Mardi soir, «48 députés ont voté pour la dépénalisation

Quelque 48 députés ont voté pour la dépénalisation , 24 contre, et 25 se sont abstenus. GABON /CODE PENAL :Déclaration des Eglises de réveil suite à la dépénalisation de l ' homosexualité - Продолжительность: 6:06 gabonews info 7 912 просмотров.

Avec notre correspondant à Libreville, Yves Laurent Goma

La décision est tombée comme une bombe, jamais le Parti démocratique gabonais (PDG), au pouvoir depuis 52 ans, n’a été aussi sévère contre ses principaux ténors. Sur la liste des poids lourds sanctionnés, on compte l’actuel vice-président du Sénat, Léonard Andjembé, pourtant considéré comme l’un des gardiens du temple et qui occupe ce poste depuis une dizaine d’années. Avec lui, se trouvent plusieurs membres du bureau de l’Assemblée nationale, dont Malika Bongo Ondimba, la fille aînée du chef de l’État, et Idriss Ngari, un autre cacique de l’époque d'Omar Bongo.

Loi controversée

Julien Nkoghe Békalé, Premier ministre au moment du vote du 25 juin, est également sanctionné pour n’avoir pas organisé des concertations des groupes parlementaires du parti à l’Assemblée nationale et au Sénat. Limogé donc de son poste de Premier ministre juste après le vote de cette loi controversée, il s’est pourtant présenté comme le principal défenseur de la cause homosexuelle au Gabon.

David Ella Mintsa, un des porte-parole du parti est également sanctionné, tout comme l’actuel ministre des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya. Un cadre du parti explique qu’ils resteront tous en poste mais qu’ils ne seront plus prioritaires à aucune nomination et ils risquent la radiation en cas de récidive.

À lire aussi : Gabon: Christiane Raponda met en place son gouvernement, fort de onze femmes

Trump réclame le pouvoir d'émettre un décret sur les bulletins de vote par correspondance .
Trump n'a pas développé ce qu'impliquerait un décret sur le vote par correspondance. Une ordonnance présidentielle visant à limiter le vote par correspondance serait probablement confrontée à des défis juridiques de la part des groupes de défense des droits de vote. Les démocrates de ont fait pression pour voter par courrier afin de protéger les électeurs de devoir quitter leur domicile pour voter, s'exposant éventuellement au coronavirus.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!