•   
  •   

Monde Congo-Brazzaville: une maternité reprend du service dans le Pool

09:30  02 août  2020
09:30  02 août  2020 Source:   rfi.fr

Congo-B: «Multicolor», le premier album du déconfinement dans les bacs

  Congo-B: «Multicolor», le premier album du déconfinement dans les bacs Connu sous le nom d’artiste de « Djoson philosophe », le musicien, auteur et compositeur congolais Jonathan Mobassi a présenté, ce samedi 8 août 2020, au public son nouvel album intitulé Multicolor dans lequel il chante la rumba et plusieurs autres genres musicaux du monde. Les dernières touches de cet opus, désormais disponible, ont été réalisées pendant le confinement et pour son auteur, c’est le tout premier album déconfiné du pays. Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia MartialPour la présentation de cet album de douze titres réalisé avec son orchestre Super Kolo Mboka, Djoson Philosophe a réuni des journalistes et quelques fans sur la terrasse de la Galerie B

Avec notre correspondant à Brazzaville , Loïcia Martial. C’est le ministre Euloge Landry Kolélas, en charge de la réinsertion des ex-combattants, qui est allé couper le ruban marquant la reprise des activités de cette maternité qui est le plus imposant bâtiment de l’hôpital de Kindamba.

Следующее. Congo - Brazzaville : Pourquoi le décès de Laurent BOTSEKE divise les Congolais? Congo - Crise du Pool : Ntumi adhère enfin au désarmement de ses miliciens - Продолжительность: 2:13 africanews (en français) 4 478 просмотров.

Un enfant dans une rue de Kindamba, en 2002. © DESIREY MINKOH / AFP Un enfant dans une rue de Kindamba, en 2002.

Détruite à la fois par les intempéries et la guerre civile, la maternité de Kindamba, une communauté urbaine de 10 000 habitants située à l’ouest du département du Pool, voisin de Brazzaville, vient de reprendre du service après des travaux de réhabilitation et d’extension à Haute intensité de main d’œuvre (HIMO) ayant impliqué des ex-combattants ninjas en attente de réintégration.

Congo-B: les autorités acceptent de faire évacuer Mokoko pour des soins en Turquie

  Congo-B: les autorités acceptent de faire évacuer Mokoko pour des soins en Turquie Après plusieurs sollicitations des ONG, des avocats et même d'opposants politiques pour l’évacuation sanitaire de l’opposant Jean-Marie Michel Mokoko, hospitalisé à Brazzaville depuis le début de ce mois, le président congolais Denis Sassou-Nguesso aurait donné son accord en début de semaine pour que le général aille se faire soigner en Turquie. Le voyage doit avoir lieu ce jeudi 30 juillet 2020. Un accord a finalement été trouvé au sujet de l’évacuation de Jean-Marie Michel Mokoko, indique notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial. Il devrait partir ce jeudi pour Ankara, accompagné de son médecin, a confirmé le ministre congolais des Affaires étrangères.

A t-on bombardé des écoles et des habitations? a t-on brûlé des villages dans le département du Pool ? A ces questions Téléfoufou le porte-voix du Pouvoir

Au Congo Brazzaville , des centaines de personnes fuient la région du Pool en raison des violences. Les autorités accusent les ex combattants ninjas d'être derrière les attaques meurtrières de ces dernières semaines.

Avec notre correspondant à Brazzaville, Loïcia Martial

C’est le ministre Euloge Landry Kolélas, en charge de la réinsertion des ex-combattants, qui est allé couper le ruban marquant la reprise des activités de cette maternité qui est le plus imposant bâtiment de l’hôpital de Kindamba.

Avec une moyenne d’accouchement de 30 bébés par mois, pour une communauté urbaine de 10 000 habitants, cette structure va désormais accueillir les femmes dans des conditions décrites par Naris Ntsimba, sage-femme principale.

« On a modernisé la maternité de Kindamba comme dans les tous les autres pays et dans toute autre ville : il y a des lits, des boîtes d’accouchement. Bref, les conditions sont favorables et l’environnement sain », a-t-elle témoigné.

La SADC tranche en faveur de la RDC dans le conflit frontalier avec la Zambie

  La SADC tranche en faveur de la RDC dans le conflit frontalier avec la Zambie Une délégation d’experts de la Communauté des États de l’Afrique australe (SADC) s'est rendue dans la province du Tanganyika pour considérer les affirmations de Kinshasa et de Lusaka. L'armée zambienne a désormais une semaine pour évacuer les villages congolais qu'elle occupe depuis le mois de mars dernier. Avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda Les deux localités de Kibanga et Kalubamba font bien partie de la RDC. C'est, selonAvec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda wa Kamanda 

"Il faut contourner les opposants en trompe-l’œil qui roulent pour Sassou-Nguesso".

Congo - Brazzaville : une maternité reprend du service dans le Pool . RDC: la reprise des cours décalée, les profs posent leurs conditions.

L’ouvrage a bénéficié d’un financement de cinq agences de l’ONU. Chris Mburu, coordonnateur des agences du système des Nations unies. « Cette maternité a été réhabilitée dans l’optique d’améliorer et consolider la paix dans le Pool », a-t-il expliqué.

Après la réouverture de la maternité quelques défis restent à relever à l’hôpital de Kindamba tenu par des contractuels et des bénévoles, selon son directeur Pascal Niémet Gambou.

« L’électricité nous en voulons bien, malheureusement nous avons des problèmes d’approvisionnement. Le financement n’est pas au rendez-vous. Nous n’avons pas de fonds d’investissement depuis trois ou quatre ans et même les fonds alloués par l’État n’arrivent pas », a-t-il affirmé.

Kindamba est un des districts les plus enclavés du Pool.

RD Congo : fin de l'état d'urgence sanitaire, les Kinois de retour aux terrasses des cafés .
Au lendemain de l’officialisation de la levée de l'état d'urgence sanitaire en République démocratique du Congo, les bars et les restaurants ont pu rouvrir mercredi 22 juillet. Après une fermeture de quatre mois, leurs gérants espèrent attirer un maximum de clients pour se refaire une santé financière. La levée de l'état d'urgence sanitaire, annoncée mardi 21 juillet par le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, représente un immense soulagement pour de nombreux Congolais, dont la vie a été affectée par la pandémie de coronavirus.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!