•   
  •   

Monde En Israël, le mouvement contestataire contre Netanyahu continue de s'amplifier

09:30  02 août  2020
09:30  02 août  2020 Source:   rfi.fr

Israël: les rassemblements anti-Netanyahu le long des routes prennent de l'ampleur

  Israël: les rassemblements anti-Netanyahu le long des routes prennent de l'ampleur En Israël, plus de 250 rassemblements étaient organisés ce samedi 25 juillet le long des principales routes pour réclamer la démission de Benyamin Netanyahu en raison des affaires de corruption pour lesquelles il est jugé et de sa gestion critiquée de la crise du coronavirus. Avec notre envoyé spécial à Abu Ghosh, Guilhem Delteil Depuis plusieurs semaines désormais, des opposants à Benyamin Netanyahu se retrouvent le samedi en fin d'après-midiAvec notre envoyé spécial à Abu Ghosh, Guilhem Delteil

Des dizaines de milliers de personnes étaient rassemblées samedi 1er août à Jérusalem pour protester contre le Premier ministre Netanyahu , soupçonné de corruption. REUTERS/Ronen Zvulun.

Le mouvement de protestation contre Benyamin Netanyahu se poursuit en Israël . Deux nouveaux rassemblements ont eu lieu mardi soir à Tel-Aviv et devant la résidence officielle du chef du gouvernement à Jérusalem. Mais depuis quelques jours, les rassemblements sont infiltrés par des

Des dizaines de milliers de personnes étaient rassemblées samedi 1er août à Jérusalem pour protester contre le Premier ministre Netanyahu, soupçonné de corruption. © REUTERS/Ronen Zvulun Des dizaines de milliers de personnes étaient rassemblées samedi 1er août à Jérusalem pour protester contre le Premier ministre Netanyahu, soupçonné de corruption.

Ils étaient encore plus de 10 000 rassemblés devant la résidence officielle du Premier ministre israélien, ce samedi 1er août, à Jérusalem pour réclamer la démission de Benyamin Netanyahu. C’était la plus grande manifestation du genre depuis le début de ce mouvement de protestation il y a plusieurs semaines. Un mouvement qui mobilise sur une diversité de motivations, à la fois force et faiblesse de cette protestation.

Israël: nouvelle manifestation anti-Netanyahu sous la menace de l'extrême droite

  Israël: nouvelle manifestation anti-Netanyahu sous la menace de l'extrême droite Quelque 2 000 personnes ont à nouveau manifesté ce jeudi 30 juillet devant la résidence officielle du Premier ministre israélien à Jérusalem pour réclamer sa démission. Un rassemblement dans le calme mais marqué par la crainte d’affrontements : lors des dernières manifestations anti-Netanyahu, certains participants avaient été pris à partie par des hooligans soutenant le Premier ministre. Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil CeAvec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

Le mouvement de protestation contre Benyamin Netanyahu se poursuit en Israël . Deux nouveaux rassemblements ont eu lieu mardi soir à Tel-Aviv et devant la résidence officielle du chef du gouvernement à Jérusalem. Mais depuis quelques jours, les rassemblements sont infiltrés par des

Israël s'est d'abord vanté de sa gestion de la pandémie, avec un nombre relativement bas de cas de malades. Mais au fur et à mesure du déconfinement, décidé fin avril pour remettre l'économie sur les rails, les cas d'infection se sont multipliés, forçant le gouvernement à imposer de nouvelles restrictions.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

« Moi je vois ce mouvement comme un printemps israélien. » Marco Serrabia est de la plupart des manifestations. Pour cet ancien militant du parti travailliste, ce sont les accusations de corruption visant le Premier ministre qui le font descendre dans la rue.

D’autres manifestants dénoncent, eux, la politique du chef du gouvernement face à la crise sanitaire et économique actuelle. Les motivations sont très variées reconnaît Eliad Shraga, président du mouvement pour un gouvernement de qualité, l’une des organisations anti-corruption à l’origine de cette contestation : « C’est une sorte de marché de la protestation. Chacun à son magasin et il peut demander ce qu’il veut ! (rires) »

Coronavirus. En Israël, les contaminations augmentent, Netanyahu nomme un coordinateur Covid-19

  Coronavirus. En Israël, les contaminations augmentent, Netanyahu nomme un coordinateur Covid-19 Fortement critiqué pour sa gestion de l’épidémie de Covid-19, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a nommé un professionnel de santé publique pour gérer ce dossier, alors que le nombre des contaminés est reparti à la hausse, a indiqué son bureau jeudi 23 juillet. Le mécontentement populaire s’est intensifié ces dernières semaines en Israël, où des manifestations ont régulièrement lieu à Jérusalem et Tel-Aviv pour dénoncer la corruption et la gestion de la pandémie de Covid-19 par le gouvernement de Benjamin Netanyahu et de ses conséquences.

Ce jeudi soir, « La Familia », groupe de supporters de l’équipe de football de Jérusalem, avait appelé ses troupes à la mobilisation. Et c’était un motif d’inquiétude pour Eliad Shraga, président du Mouvement pour un gouvernement de qualité, l’une des organisations à l’origine de ces

La détermination des contestataires n’a pas faibli malgré le renforcement de la répression policière. Mais la fumée et les vitres cassées commencent à inquiéter une partie de la population malgré les déclarations du gouvernement qui affirme contrôler la situation. Il y a d’abord les investisseurs qui ont

Dans les premières semaines, les organisations ou groupes protestataires ont appelé à manifester en ordre dispersé. Mais petit à petit, un certain ordre est en train d’émerger, note Marco Serrabia et Sylvie Shapira, tous deux manifestants. « Jusqu'à présent, ça partait dans tous les sens. Mais ça commence à se réunir de plus en plus. Il y a une unité de tous les mouvements. »

Mais la force du mouvement est aussi sa diversité, estime Roy Neumann, porte-parole des drapeaux noirs, un autre groupe organisateur. Sur scène, plusieurs orateurs se succèdent. Principalement des manifestants lambda plutôt que des figures connues. « Ces manifestations n’ont pas de visage et c’est une bonne chose », juge Roy Neumann. Le mouvement veut conserver sa dimension populaire, la plus large possible.

Israël affirme avoir empêché l'intrusion d'un commando libanais, le Hezbollah dément .
L’armée israélienne affirme avoir déjoué une tentative d’intrusion d’un commando libanais sur le territoire qu’elle contrôle, ce lundi 27 juillet. Les regards se tournent vers le mouvement chiite Hezbollah qui dément mais promet de venger la mort d’un de ses membres. La tension reste vive des deux côtés. Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil Selon l’armée israélienne, il était aux alentours de 15h30 ce lundi 27 juillet lorsqu’unAvec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!