•   
  •   

Monde Rwanda: quatre femmes accusées de pornographie, leurs visages dévoilés à la presse

07:25  03 août  2020
07:25  03 août  2020 Source:   rfi.fr

Un éminent journaliste a refusé la mise en liberté sous caution alors que l'ONU met en garde contre le «modèle d'intimidation» au Zimbabwe

 Un éminent journaliste a refusé la mise en liberté sous caution alors que l'ONU met en garde contre le «modèle d'intimidation» au Zimbabwe "La justice a été gravement compromise. Nous allons naturellement faire appel à la Haute Cour", a-t-elle ajouté. Chin'ono a été arrêté lundi aux côtés du chef de l'opposition Jacob Ngarivhume, accusé d'avoir encouragé les citoyens sur les réseaux sociaux à "participer aux violences publiques" lors d'une manifestation prévue vendredi prochain. Chin'ono et Ngarivhume - qui s'est également vu refuser la libération sous caution jeudi - ont nié les allégations.

"J'avais entendu parler de pornographie à l 'école, mais je suis allée Etats-Unis : Trump accusé par une actrice porno. "Cela m'a fait me sentir mieux", déclare Hannah. Même d'autres femmes - des femmes hétérosexuelles - vous traitent comme si vous étiez une expérience pour elles, au lieu d'être

L’industrie de la pornographie n’a pas de limites… Pour se faire une place dans ce milieu ingrat, une mère et sa fille tournent ensemble des vidéos érotiques. Alors que d’ordinaire les mères et leurs filles aiment à passer du temps ensemble à cuisiner, papoter ou faire du shopping, ces deux habitantes de

Accusées d'avoir diffusé des images indécentes selon la loi rwandaise, des femmes ont vu leur visage dévoilé à la presse. (Photo d'illustration). © Gary John Norman/GettyImages Accusées d'avoir diffusé des images indécentes selon la loi rwandaise, des femmes ont vu leur visage dévoilé à la presse. (Photo d'illustration).

La polémique enfle suite à l’arrestation de quatre jeunes femmes accusées d’avoir publié des photos d’elles considérées comme pornographiques. Vendredi, les visages de ces femmes ont été « paradés » devant les médias sans avoir été jugées, ce qui a suscité ce week-end l’indignation sur les réseaux sociaux.

Génocide au Rwanda. Une enquête ouverte en France contre un ex-haut responsable

  Génocide au Rwanda. Une enquête ouverte en France contre un ex-haut responsable Le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête pour « crime contre l’humanité » vendredi 24 juillet contre Aloys Ntiwiragabo, le chef des renseignements militaires pendant le génocide rwandais. L’homme vivrait en France. Une enquête préliminaire a été ouverte vendredi pour crimes contre l’humanité contre Aloys Ntiwiragabo, chef des renseignements militaires pendant le génocide rwandais de 1994 qui vivrait en France, a indiqué ce samedi 25 juillet le Parquet national antiterroriste.L’enquête a été ouverte à la suite d’un article de Mediapart affirmant l’avoir retrouvé près d’Orléans.

Ayant refusé de payer cette somme, des nudes, des selfies coquins et des sextapes où elle apparaissait ont été divulgués sur Internet. À l ’époque, l’histoire était passée presque inaperçue. Depuis, le gouvernement ougandais a durci ses lois concernant la pornographie et

La prise de conscience des ravages de la pornographie chez les ados est (enfin) en marche Piqué au vif, Manuel Ferrara, réalisateur et acteur français de films pour adultes, a accusé le chef de l'Etat Au cours de son allocution, Emmanuel Macron a dénoncé les violences faites aux femmes mais a

Les quatre jeunes femmes ont été arrêtées mardi dernier. Les autorités les accusent d’avoir publié des images indécentes par voie électronique. Une pratique qui tombe sous le coup de la loi sur la cyber-criminalité. Comme dans de nombreuses affaires, les autorités rwandaises ont choisi de présenter les suspectes à la presse avant qu’elles n’aient été jugées…

Mais les photos des jeunes femmes debout devant les journalistes ont fait réagir la twittosphère : « Cette culture de la parade et de l’humiliation est méprisable » écrit ainsi une internaute, tandis que d’autres dénoncent une loi sur l’indécence peu précise, laissant la porte ouverte à des dérives.

Du côté du Bureau des investigations, on assure que l’opération visait à lancer un message fort au public, à titre préventif et que ni les noms, ni les visages des quatre femmes n’ont été dévoilés.

Or, les contours de cette affaire sont encore flous. Un homme de nationalité congolaise suspecté de les avoir poussées à se dénuder contre de l’argent a été arrêté au même moment. Il a ensuite été abattu par la police alors qu’il tentait de s’échapper d’un commissariat de Kigali selon un communiqué des autorités publié samedi. Il était soupçonné de faire partie d’un réseau de prostitution.

Burundi: fin de non recevoir du président burundais à la main tendue de Paul Kagamé .
Il y a quelques semaines, le président rwandais Paul Kgame tendait la main au nouveau pouvoir burundais pour qu’ils « tournent la page » de cinq années de brouille. Le président burundais vient de lui répondre en lui opposant une fin de non recevoir selon le compte twitter de la présidence à Bujumbura. Le général Evariste Ndayishimiye a répondu à son homologue rwandais selon le compte twitter de la présidence burundaise qui a publié hier vendredi des extraits d’un discours prononcé la veille dans la commune de Busoni, dans le nord-est du pays, frontalière du Rwanda.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 68
C'est intéressant!