•   
  •   

Monde Explosions meurtrières à Beyrouth : ce que l’on sait du drame qui touche la capitale libanaise

10:50  05 août  2020
10:50  05 août  2020 Source:   msn.com

Une énorme explosion secoue la capitale libanaise Beyrouth: Mises à jour en direct

 Une énorme explosion secoue la capitale libanaise Beyrouth: Mises à jour en direct © [AFP] Une photo montre la scène d'une explosion au port de Beyrouth le 4 août 2020. Deux énormes explosions ont secoué la capitale libanaise Beyrouth, blessant des dizaines de personnes, secouant les bâtiments et envoyant d'énormes panaches de fumée dans le ciel. Les médias libanais ont diffusé des images de personnes piégées sous les décombres, certaines ensanglantées, après les explosions massives, dont la cause n'était pas immédiatement connue.

Deux très fortes explosions ont secoué la capitale du Liban, Beyrouth , blessant plusieurs personnes et causant 12 thoughts on “ Explosions massives à Beyrouth , la capitale du Liban”. Fleur de Lys dit De toutes façons, on ne saura jamais la vérité, le Hezbollah verrouillant toute information au Liban.

Une double explosion a secoué mardi après-midi le secteur du port. Selon un bilan provisoire du ministère de la santé libanais , publié à 23 heures, elle a Ce que l ' on sait ce mercredi à 2 heures sur Beyrouth : Une double explosion a secoué mardi, vers 17 h 10 (18 h 10, heure locale), le secteur du

Le port de Beyrouth ravagé ce mercredi matin, au lendemain des deux explosions. Seul le grand silo du terminal céréalier a à peu près tenu. © AFP/Anwar Amro Le port de Beyrouth ravagé ce mercredi matin, au lendemain des deux explosions. Seul le grand silo du terminal céréalier a à peu près tenu.

Pour le Liban, aux prises avec une grave crise économique et l'urgence de la pandémie de nouveau coronavirus, c'est une tragédie de plus qui rappelle les heures sombres de la guerre. Si toutes les circonstances ne sont pas claires, voici ce que l'on sait pour l'instant.

Le timing

Mardi 4 août, vers 18 heures, heure locale (19 heures, heure de Paris), une forte explosion retentit dans le quartier du port, qui se trouve en plein centre-ville, près des souks. Elle provoque un incendie. Suit, à 18h07, une seconde déflagration encore plus puissante, qui dégage un champignon rappelant les images des explosions nucléaires.

Explosions à Beyrouth: la communauté internationale propose son aide au Liban

  Explosions à Beyrouth: la communauté internationale propose son aide au Liban Alors que le Liban tente de gérer les dégâts de la double explosion survenue à Beyrouth mardi 4 août, des messages de soutien affluent du monde entier. Les dirigeants continuent à proposer l’envoi d’aide à ce pays, déjà ravagé par l’une des plus graves crises économiques de son histoire. Parmi eux, les États-Unis, le Qatar, la France, l’Iran… et même Israël, pays ennemi et avec lequel le Liban est officiellement en état de guerre. Des scènes apocalyptiques règnent à Beyrouth mercredi 5 août, au lendemain de la double explosion qui a fait au moins 100 morts et 4 000 blessés, selon un bilan de la Croix-Rouge libanaise.

Le Premier ministre libanais , Hassan Diab, a déploré une «catastrophe» après les explosions meurtrières qui ont secoué le port de Beyrouth , assurant que les responsables devront «rendre des comptes». «Ce qui s'est passé aujourd'hui ne passera pas sans que des comptes soient rendus.

état de guerre, après des explosions meurtrières à Beyrouth dont il a nié toute responsabilité. Deux puissantes explosions au port de Beyrouth ont fait plusieurs dizaines de morts et des semant la panique et provoquant un immense champignon de fumée dans le ciel de la capitale libanaise .

Une déflagration apocalyptique

Les témoignages décrivent un souffle puissant suivi d'un second plus terrible encore, apocalyptique, qui semble en un instant balayer tout sur son passage dans le cœur vibrant de la ville de 2 millions d'habitants. Les vitres ont été brisées à des kilomètres à la ronde, notamment dans l'aéroport international de Beyrouth, qui se trouve à 9 km de distance. Le souffle aurait été ressenti jusque sur l'île de Chypre, à plus de 200 km. Dans la soirée, l'institut américain de géophysique (USGS), basé en Virginie, a précisé que ses capteurs avaient enregistré l'explosion comme un séisme de 3,3 sur l'échelle ouverte de Richter.

VIDÉO. Liban : deux fortes explosions secouent Beyrouth, des morts et des milliers de blessés

Beyrouth : les images hallucinantes de la séance photo d'une mariée interrompue par les explosions (VIDEO)

  Beyrouth : les images hallucinantes de la séance photo d'une mariée interrompue par les explosions (VIDEO) Ce mardi soir, la capitale libanaise a été le théâtre de gigantesques explosions, dues à des produits chimiques. Les vidéos des déflagrations se multiplient sur internet, soulignant la puissance du souffle. Quelques heures après la gigantesque double explosion de mardi soir à Beyrouth, le dernier bilan faisait état de 113 morts et de dizaines de disparus, alors que des milliers de blessés, dont au moins 21 Français, encombraient les hôpitaux de la ville.

Deux puissantes explosions ont secoué ce mardi le port de la capitale du pays, faisant 50 morts et 2750 blessés, selon un bilan provisoire. Deux puissantes explosions successives ont secoué Beyrouth ce mardi en fin d'après-midi, semant la panique et provoquant un immense champignon de

Une forte explosion a secoué mardi, vers 17 h 10 (18 h 10, heure locale), le secteur du port de la capitale libanaise , Beyrouth , faisant des dizaines de blessés, selon une source sécuritaire et des correspondants de l’Agence France-Presse (AFP) sur place.

Le bilan

Ce mercredi à l'aube, selon le ministère de la Santé, le bilan s'établit à 78 morts. Au moins. Car plus de 4000 personnes ont été blessées et qu'un nombre encore incertain d'autres sont portées disparues. Les hôpitaux, dont les capacités ont été éreintées par le coronavirus, ne parviennent pas à soigner les blessés qui arrivent par ambulance, dans des camionnettes, dans les bras de proches ou de voisins. L'hôpital Saint-Georges, fortement endommagé par l'explosion, ne peut accueillir personne et tous se replient vers le « Rizk », l'hôpital américain de Beyrouth, saturé malgré sa taille. L'Hôtel-Dieu soigne déjà 400 blessés… Sur Twitter, la Croix-Rouge libanaise appelle désespérément les habitants à venir donner leur sang.

Parmi les morts, de toutes les origines, on compte le chef du parti politique Kataeb, Nazar Najarian, qui avait été gravement touché dans son bureau.

Nitrate d’ammonium abandonné 6 ans sur le port : à Beyrouth, le scénario terrible se dessine

  Nitrate d’ammonium abandonné 6 ans sur le port : à Beyrouth, le scénario terrible se dessine Les 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium accusées d’avoir causé les explosions de Beyrouth, auraient été stockées dans un entrepôt du port après une succession d’imprévus.Dès le lendemain du drame, un article datant de 2015 de la revue spécialisée « The Arrest News » a refait surface. Deux juristes libanais y évoquaient l’étrange cas du « Rhosus ». Sa cargaison de nitrate d’ammonium, saisie par les autorités et ressemblant à celle évoquée par le président libanais, a mis sur les traces de l’origine de la catastrophe.

Deux très fortes explosions ont eu lieu mardi après-midi à Beyrouth , la capitale libanaise . Le bilan provisoire fait état de 27 morts et De fortes déflagrations, un mur de fumée et une ville plongée dans le chaos : Beyrouth , la capitale libanaise , a été secouée par deux puissantes explosions dans le

Dans l'épicentre de l' explosion , dont le souffle a été ressenti jusque sur l'île de Chypre, à plus de 200 Selon un dernier bilan transmis en début de matinée par la Croix rouge libanaise et qui pourrait s'alourdir Les hôpitaux de la capitale , déjà confrontés à la pandémie de Covid-19, sont saturés et les Ce drame survient alors que le Liban connaît sa pire crise économique depuis des décennies

Quelle est la cause des explosions ?

Elle n'est pas connue avec certitude. Il a d'abord été dit qu'un bateau contenant un chargement de feux d'artifice avait pris feu. Cette théorie provient du fait que dans les eaux du port, un bateau était effectivement en flammes. Des inquiétudes ont aussi été exprimées, sur les réseaux sociaux notamment, d'une intervention d'Israël contre une cache d'armes de Hezbollah. Mais le gouvernement israélien aurait assuré son homologue libanais de son entière innocence.

Au milieu de la panique, Donald Trump a semé la confusion, en estimant que les explosions « ressemblaient à un terrible attentat » et que des experts militaires lui avaient parlé d'une « bombe ». Dans la nuit, trois responsables du département américain de la Défense ont déclaré à CNN, anonymement, qu'ils ignoraient de quoi le président américain parlait. Pour preuve : les troupes américaines dans la région n'ont pas été mises en alerte.

Le Premier ministre Hassan Diab a évoqué, lui, 2750 tonnes de nitrate d'ammonium. Elles auraient été stockées depuis six ans dans un bâtiment du port. L'inflammation de cette substance, qui sert à fabriquer engrais ou explosifs, est à l'origine de l'explosion meurtrière en France de l'usine AZF à Toulouse, qui a coûté la vie à 31 personnes et fait 2500 blessés. L'explosion est survenue dix jours après les attentats du 11 septembre. Pendant des mois, les autorités françaises avaient fortement envisagé qu'il s'agisse d'un attentat.

PHOTO Explosions à Beyrouth : l’acteur Adel Karam partage un cliché impressionnant depuis son appartement dévasté

  PHOTO Explosions à Beyrouth : l’acteur Adel Karam partage un cliché impressionnant depuis son appartement dévasté Deux jours après les déflagrations extrêmement puissantes ayant retenti à Beyrouth, les habitants de la capitale libanaise sont toujours sous le choc. Sur Instagram, le comédien Adel Karam, connu pour ses rôles dans Caramel et L’Insulte, a partagé un cliché édifiant de son appartement ravagé. Le mardi 4 août, deux explosions ont retenti dans toute la ville de Beyrouth. Les déflagrations qui ont secoué l'entièreté de la capitale libanaise ont eu lieu dans la zone portuaire, où un bâtiment contenait une cargaison de 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium.

Après les explosions meurtrières au port de Beyrouth , ce mardi, le Premier ministre libanais a assuré que les responsables devront « rendre des comptes ». Les explosions ont touché plusieurs quartiers de la capitale , faisant cinquante morts et près de 3000 blessés.

RÉSEAUX SOCIAUX - Dans la foulée des explosions meurtrières ayant frappé la capitale libanaise , un compte Instagram, @locatevictimsbeirut, a Les visages et les messages s'amoncellent. Alors que le bilan des explosions qui ont frappé Beyrouth mardi et semé le chaos à des kilomètres à la ronde

LIRE AUSSI > Explosions de Beyrouth : le nitrate d’ammonium a causé de nombreux accidents, dont celui d’AZF

Que faisait ce nitrate d'ammonium en telle quantité ? Le directeur général de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim a indiqué de son côté que les explosions étaient peut-être dues à des matières explosives « confisquées depuis des années ».

« Je n'aurai de repos que lorsque nous aurons trouvé les responsables, que nous les traînerons en justice pour leur infliger une peine maximale », a martelé le Premier ministre lors d'une allocution télévisée.

Le port de Beyrouth

Port de marchandises et de transport de passagers, il est un point névralgique au bord de la Méditerranée pour les importations et les exportations de tout le Moyen Orient. Après la guerre civile, les infrastructures ont été modernisées et de nouveaux terminaux construits, pour atteindre la taille de quatre bassins, seize quais, ainsi qu'un gigantesque silo à grains qui peut charger à lui seul deux navires entiers. Une zone franche s'étend sur plus de 32 000 m2 d'entrepôts.

AUSSI SUR MSN : Liban: les images des explosions qui ont secoué la capitale Beyrouth

 

MSN vous conseille:
  • Au port de Beyrouth, des larmes, des disparus et des morts (AFP)
  • Bouches-du-Rhône : de violents incendies sur le littoral et une situation toujours préoccupante à Martigues (Franceinfo)
  • Liban: Un navire de la FINUL touché par l'explosion, des blessés (Reuters)
  • Les explosions au Liban "ressemblent à un terrible attentat", selon Trump (BFMTV)
Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Lettre ouverte à Macron : « Exigez, monsieur le président ! Exigez ! » .
On ne les y prendra plus avec ces sempiternels « gouvernements d’union nationale », faux-nez d’une classe politique corrompue. Une cinquantaine de personnalités de la nouvelle société civile libanaise (avocats, journalistes, chefs d’entreprise) enjoignent Macron à exiger un vrai changement.Le 5 août, vingt-quatre heures seulement après la double explosion qui a détruit Beyrouth, vous étiez sur place pour exprimer votre soutien au peuple libanais touché au cœur : plus de 200 morts, 7 000 blessés, 180 disparus et plus de 300 000 sans-abris.

usr: 0
C'est intéressant!