•   
  •   

Monde A Beyrouth, des manifestants antigouvernementaux dispersés par des gaz lacrymogènes

13:10  07 août  2020
13:10  07 août  2020 Source:   nouvelobs.com

Le porte-hélicoptères Tonnerre a accosté à Beyrouth pour l'opération "Amitié"

  Le porte-hélicoptères Tonnerre a accosté à Beyrouth pour l'opération La France a déployé le porte-hélicoptères Le Tonnerre à Beyrouth pour renforcer l'aide française dans la capitale libanaise, meurtrie par deux explosions meurtrières. Il a accosté vendredi. 1/8 DIAPOSITIVES © Hassan Ammar/AP/SIPA Le porte-hélicoptères Le Tonnerre est arrivé à Beyrouth vendredi Le porte-hélicoptères Le Tonnerre est arrivé à Beyrouth vendredi 2/8 DIAPOSITIVES © THAIER AL-SUDANI/Reuters Le porte-hélicoptères Le Tonnerre est arrivé à Beyrouth vendredi Le porte-hélicoptères Le Tonnerre est arrivé à Beyrouth vendredi 3/8 DIAPOSITIVES

Des manifestants visés par des gaz lacrymogènes , le 7 août 2020 à Beyrouth (Liban). Ces incidents surviennent à l'avant-veille d'une grande manifestation antigouvernementale , prévue samedi dans ce pays en proie à une crise économique inédite.

Celles-ci ont empêché les manifestants , dont certains leur jetaient des pierres, de s’approcher du Parlement, et ont dispersé la foule avec des gaz lacrymogènes . Une grande manifestation est prévue samedi 8 août à Beyrouth .

  A Beyrouth, des manifestants antigouvernementaux dispersés par des gaz lacrymogènes © Copyright 2020, L'Obs

Les forces de l’ordre libanaises ont utilisé jeudi soir des gaz lacrymogènes pour disperser des dizaines de manifestants très remontés après la gigantesque explosion meurtrière dans le port de Beyrouth cette semaine, devenue le symbole de l’incompétence et de la corruption des autorités.

Beyrouth : « Nous avons vécu plein d’épisodes traumatisants, mais celui-ci est sans précédent »

Les manifestants ont vandalisé des magasins et jeté des pierres sur les policiers dans le quartier du Parlement, selon l’Agence nationale de l’Information. Des manifestants ont été blessés lors de la riposte policière, a précisé l’agence officielle.

Des centaines de manifestants blessés alors que la colère mijote à Beyrouth: Live

 Des centaines de manifestants blessés alors que la colère mijote à Beyrouth: Live © [EPA] Les gens se sont rassemblés pour le soi-disant «samedi des cordes suspendues» pour protester contre les dirigeants politiques et appeler les responsables de l'explosion être tenu responsable. Le 7 août, le ministère de la Santé a déclaré qu'au moins 154 personnes avaient été tuées et plus de 5 000 blessées dans l'explosion de Beyrouth qui a dévasté la zone portuaire le 4 août et qui aurait été causée par environ 2750 tonnes de nitrate d'ammonium stockées dans un entrepôt.

forces de sécurité ont tiré dimanche à Beyrouth des gaz lacrymogènes et utilisé un canon à eau pour disperser des manifestants antigouvernementaux . Des renforts de l'armée et de la police anti-émeute ont été déployés dans le centre-ville. Les manifestants se sont rassemblés à l'entrée

Les forces anti-émeutes tirent des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes et utilisent des canons à eau pour disperser des manifestants antigouvernementaux qui leur jettent des pierres, au deuxième jour d'affrontements violents qui ont fait plus de 500 blessés dans le pays en crise.

Une manifestation antigouvernementale prévue samedi

Ces incidents surviennent au lendemain de la venue d’Emmanuel Macron au Liban, et à l’avant-veille d’une grande manifestation antigouvernementale, prévue samedi dans ce pays en proie à une crise économique inédite.

Provoquée par un incendie dans l’entrepôt où étaient stockées depuis six ans 2 700 tonnes de nitrate d’ammonium au port de Beyrouth, l’énorme déflagration a fait mardi au moins 149 morts et 5 000 blessés, sans oublier les dizaines de disparus et les centaines de milliers de sans-abri.

Les autorités libanaises affirment que l’entrepôt a explosé après un incendie. Autorités du port, services des douanes et certains services de sécurité étaient tous au courant que des matières chimiques dangereuses y étaient entreposées, mais ils se sont rejeté mutuellement la responsabilité.

officier de la Garde nationale pour dire qu'il a vu une force `` excessive '' utilisée sur des manifestants près de la Maison Blanche

 officier de la Garde nationale pour dire qu'il a vu une force `` excessive '' utilisée sur des manifestants près de la Maison Blanche La Garde nationale n'a pas été activement impliquée dans le nettoyage des manifestants le 1er juin, mais était sur les lieux pour "renforcer et soulager" le Park Police si nécessaire, selon des remarques préparées publiées avant son témoignage. Commencez la journée plus intelligemment. Recevez chaque matin toutes les nouvelles dont vous avez besoin dans votre boîte de réception.

Un rassemblement en réponse à la décision de Trump sur Jérusalem a eu lieu devant l'ambassade des Etats-Unis au Liban, où des manifestants ont scandé des slogans pro-palestiniens avant d'être dispersés par des gaz lacrymogènes et un canon à eau.

Des manifestants qui tentaient d'entrer dans la cour du Parlement ont fait face aux forces de l’ordre, qui les a repoussés en recourant à l’utilisation de gaz lacrymogènes . Des agriculteurs ont ensuite jeté des oranges en direction du cordon policier. Les activistes, brandissant des drapeaux grecs


Vidéo: Explosions à Beyrouth : du nitrate d'ammonium en cause, la colère contre la classe dirigeante gronde (Euronews)

Explosions dans le port de Beyrouth : ce que l’on sait de l’accident .
Deux puissantes explosions successives ont secoué Beyrouth et ses environs. L’accident s’est déroulé dans le secteur portuaire de la capitale libanaise. Les circonstances des explosions sont encore floues. D’après le dernier bilan communiqué par les autorités libanaises, l’accident a fait au moins 73 morts et 3 700 blessés. © Visactu Carte de la situation où les explosions ont été observées à Beyrouth au Liban. Deux violentes explosions ont secoué la capitale du Liban.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!