•   
  •   

Monde Explosions à Beyrouth. L’épouse de l’ambassadeur des Pays-Bas est décédée au Liban

21:17  08 août  2020
21:17  08 août  2020 Source:   ouest-france.fr

«Le Liban c'est la famille de la France»

  «Le Liban c'est la famille de la France» Emmanuel Macron est arrivé à Beyrouth le 6 août pour témoigner de l'amitié de la France au pays du cèdre après un drame de plus dans «ce pays bien-aimé», pour reprendre les mots du journaliste Jean‑Dominique Merchet. Une catastrophe qui fait la une des médias français et qui émeut, comme tous les drames traversés par le Liban. Pourquoi ce pays nous touche-t-il à ce point? Les liens historiques de la France avec lui sont connus: «Le Liban c'est la famille de la France», résume le ministre des Affaires étrangères Jean‑Yves le Drian. «Une évidence qui s'impose, parce que c'est le Liban, parce que c'est la France», dit le président français à son arrivée.

Une vue aérienne de Beyrouth après les explosions qui ont secoué la capitale libanaise, le 7 août 2020. © STR / AFP / Illustration Une vue aérienne de Beyrouth après les explosions qui ont secoué la capitale libanaise, le 7 août 2020.

Le ministère des Affaires étrangères néerlandais a annoncé ce samedi le décès de Hedwig Waltmans, la femme de l’ambassadeur des Pays-Bas au Liban. Elle est à ce jour la seule citoyenne des Pays-Bas à être décédée suite à l’accident de mardi. Le dernier bilan fait état de 154 morts et 5 000 blessés.

L’épouse de l’ambassadeur des Pays-Bas au Liban Jan Waltmans est décédée des suites de ses blessures dans les explosions qui ont dévasté Beyrouth mardi dernier, a indiqué samedi le ministère néerlandais des Affaires étrangères dans un communiqué.

"Le Liban est plus que jamais pour Paris son observatoire privilégié au Moyen-Orient"

  INTERVIEW - Les historiens Stéphane Malsagne et Dima de Clerck, spécialistes du Liban, reviennent sur la relation entre ce pays et la France, alors qu'Emmanuel Macron est à Beyrouth ce jeudi. Emmanuel Macron s'est rendu à Beyrouth ce jeudi après les deux explosions qui ont dévasté la capitale libanaise. Le président français a exhorté le gouvernement à mener des "réformes indispensables" sans quoi le pays continuerait à "s'enfoncer". "Je suis là aussi pour lancer une nouvelle initiative politique.

C’est avec une grande tristesse que nous annonçons le décès de notre collègue Hedwig Waltmans-Molier. Elle est décédée des suites de ses blessures causées par l’explosion massive à Beyrouth, a ajouté le ministère.

Hedwig se tenait dans son salon à côté de son mari quand elle a été touchée, par pure malchance, par l’explosion, a décrit le ministère.

Cinq autres Néerlandais légèrement blessés

Âgée de 55 ans, mariée depuis 38 ans à l’ambassadeur, elle est la seule citoyenne néerlandaise à avoir péri dans l’énorme explosion qui a dévasté Beyrouth et fait au moins 154 morts et quelque 5 000 blessés.

Cinq autres Néerlandais ont été légèrement blessés lors du drame, selon le ministère.

Les déflagrations de mardi ont tué 154 personnes et en ont blessé au moins 5 000 autres et ont fait des dégâts importants dans la capitale libanaise.

Nitrate d’ammonium abandonné 6 ans sur le port : à Beyrouth, le scénario terrible se dessine .
Les 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium accusées d’avoir causé les explosions de Beyrouth, auraient été stockées dans un entrepôt du port après une succession d’imprévus.Dès le lendemain du drame, un article datant de 2015 de la revue spécialisée « The Arrest News » a refait surface. Deux juristes libanais y évoquaient l’étrange cas du « Rhosus ». Sa cargaison de nitrate d’ammonium, saisie par les autorités et ressemblant à celle évoquée par le président libanais, a mis sur les traces de l’origine de la catastrophe.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!