•   
  •   

Monde Des centaines de manifestants blessés alors que la colère mijote à Beyrouth: Live

05:05  09 août  2020
05:05  09 août  2020 Source:   aljazeera.com

Explosions dans le port de Beyrouth : ce que l’on sait de l’accident

  Explosions dans le port de Beyrouth : ce que l’on sait de l’accident Deux puissantes explosions successives ont secoué Beyrouth et ses environs. L’accident s’est déroulé dans le secteur portuaire de la capitale libanaise. Les circonstances des explosions sont encore floues. D’après le dernier bilan communiqué par les autorités libanaises, l’accident a fait au moins 73 morts et 3 700 blessés. © Visactu Carte de la situation où les explosions ont été observées à Beyrouth au Liban. Deux violentes explosions ont secoué la capitale du Liban.

Des milliers de Libanais ont manifesté ce 8 août à Beyrouth pour demander la démission de leur Des heurts ont éclaté entre des manifestants et les forces de l'ordre, comme on peut le voir dans La catastrophe du 4 août a fait au moins 158 morts et plus de 6 000 blessés , dont au moins 120 sont

Des manifestants anti-gouvernementaux devant le ministère libanais des Affaires étrangères, le 8 août 2020 à Beyrouth . Le chef du gouvernement libanais Cette irruption, diffusée en direct à la télévision, est intervenue alors que l 'attention des forces de sécurité se concentrait sur le rassemblement de

a group of people in front of a large crowd of people: People gathered for the so-called ''the Saturday of the hanging ropes'' to protest against the political leaders and calling on those responsible over the explosion to be held accountable. Health Ministry on 07 August said at least 154 people were killed, and more than 5,000 injured in the Beirut blast that devastated the port area on 04 August and believed to have been caused by an estimated 2,750 tons of ammonium nitrate stored in a warehouse. EPA-EFE/IBRAHIM DIRANI DAR AL MUSSAWIR [EPA] © [EPA] Les gens se sont rassemblés pour le soi-disant «samedi des cordes suspendues» pour protester contre les dirigeants politiques et appeler les responsables de l'explosion être tenu responsable. Le 7 août, le ministère de la Santé a déclaré qu'au moins 154 personnes avaient été tuées et plus de 5 000 blessées dans l'explosion de Beyrouth qui a dévasté la zone portuaire le 4 août et qui aurait été causée par environ 2750 tonnes de nitrate d'ammonium stockées dans un entrepôt. EPA-EFE / IBRAHIM DIRANI DAR AL MUSSAWIR [EPA]

Au moins 728 personnes ont été blessées lors d'affrontements avec les autorités alors que des milliers de manifestants ont envahi les rues du centre de Beyrouth alors que la police anti-émeute lançait des gaz lacrymogènes sur ceux qui tentaient de franchir une barrière pour le bâtiment du parlement. Un policier aurait également été tué.

Nitrate d’ammonium abandonné 6 ans sur le port : à Beyrouth, le scénario terrible se dessine

  Nitrate d’ammonium abandonné 6 ans sur le port : à Beyrouth, le scénario terrible se dessine Les 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium accusées d’avoir causé les explosions de Beyrouth, auraient été stockées dans un entrepôt du port après une succession d’imprévus.Dès le lendemain du drame, un article datant de 2015 de la revue spécialisée « The Arrest News » a refait surface. Deux juristes libanais y évoquaient l’étrange cas du « Rhosus ». Sa cargaison de nitrate d’ammonium, saisie par les autorités et ressemblant à celle évoquée par le président libanais, a mis sur les traces de l’origine de la catastrophe.

Explosions à Beyrouth : un jour de deuil national décrété, des centaines de blessés . Entre 200 et 300 policiers franciliens se sont à nouveau rassemblés à Paris dans la nuit du 14 au 15 juin pour manifester leur colère .

Alors que le mouvement de contestation inédit lancé le 17 octobre réclame le départ de l'ensemble de la classe À Tripoli, des milliers de manifestants se sont rassemblés en soirée dans le centre de la capitale du Nord. La Croix rouge libanaise a dit avoir transféré quatre blessés par balles à l'hôpital.

Le Premier ministre libanais, Hassan Diab, a appelé à des sondages anticipés après l'explosion meurtrière de mardi, affirmant que c'était le seul moyen de sortir de la crise du pays.

Les autorités libanaises ont arrêté 19 personnes dans le cadre d'une enquête.

Au moins 158 personnes ont été tuées dans l'explosion et plus de 6 000 autres blessées, mais le nombre devrait augmenter à mesure que les opérations de recherche et de sauvetage se poursuivent pour les personnes disparues.

Voici les dernières mises à jour:

Dimanche 9 août 00h10 GMT - Les autorités libanaises accusées de recours excessif à la force

Au moins 14 journalistes et autres professionnels des médias ont été attaqués alors qu'ils couvraient les dernières manifestations au Liban, selon un journaliste pour le site d'information indépendant The Public Source. Les autorités

Manifestations alors que le Liban arrête 16 personnes suite à l'explosion de Beyrouth: Mises à jour en direct

 Manifestations alors que le Liban arrête 16 personnes suite à l'explosion de Beyrouth: Mises à jour en direct © [Hassan Ammar / AP] La police anti-émeute repousse les manifestants anti-gouvernementaux à Beyrouth, au Liban [Hassan Ammar / AP] Les autorités libanaises ont arrêté 16 personnes dans le cadre d'une enquête sur l'explosion de l'entrepôt du port de Beyrouth qui a secoué la capitale, a rapporté l'agence de presse officielle NNA.

Ce 8 août, à Beyrouth , des gens battent le pavé pour demander la démission du gouvernement libanais, qu'ils accusent d'être responsable des explosions

Des milliers de Libanais manifestent ce samedi dans les rues de Beyrouth , partiellement dévastée par une explosion. Dans la foule, on exprime de la colère face à la classe politique jugée responsable du drame qui a fait plus de 150 morts et 6.000 blessés . Des manifestants menés par des officiers à la

ont été accusées d'avoir utilisé une force excessive contre les manifestants, qui manifestaient contre l'inaction du gouvernement à la suite de l'explosion meurtrière à Beyrouth mardi.

Samedi 8 août 23h35 GMT - Des centaines de blessés lors de manifestations à Beyrouth

Plus de 728 personnes ont été blessées à la suite de manifestations dans la capitale libanaise, Beyrouth, en réponse à l'explosion meurtrière qui a tué au moins 158 personnes mardi.

Les manifestants ont exigé une action du gouvernement au milieu de la crise économique à laquelle le pays est confronté avant même que la catastrophe ne frappe.

18h59 GMT - L'armée libanaise expulse des manifestants du ministère des Affaires étrangères

L'armée libanaise a chassé un groupe de manifestants qui avait repris le bâtiment du ministère des Affaires étrangères dans le centre de Beyrouth quelques heures plus tôt.

Explosions à Beyrouth : Le Hezbollah "nie totalement" avoir tout "entrepôt d'armes" dans le port de la capitale libanaise

  Explosions à Beyrouth : Le Hezbollah L’organisation libanaise chiite dément toute responsabilité dans la double explosion qui a frappé Beyrouth. © Lamaa/ Magnus News/SIPA La zone autour de l'explosion de Beyrouth, qui a provoqué au moins 135 morts et plus de 5.000 blessés Liban - L’organisation libanaise chiite dément toute responsabilité dans la double ex Le chef du mouvement libanais du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a « nié catégoriquement » vendredi que son organisation possédait un « entrepôt d’armes » dans le port de Beyrouth, secoué par une explosion meurtrière et destructrice.

La garde présidentielle, qui forme l'élite de l'armée libanaise, a été interpellée le vendredi 7 août par une foule en colère dans le quartier de Gemmayzeh

La prise d’assaut du ministère des Affaires étrangères intervient alors que des responsables étrangers se succèdent à Beyrouth et que l ’aide internationale afflue après l’explosion de mardi. Dimanche, une visioconférence des donateurs doit se tenir en soutien au Liban, co-organisée par l’ONU et la France.

Les manifestants, dirigés par des officiers de l'armée à la retraite, avaient pris d'assaut le bâtiment et l'avaient déclaré "quartier général de la révolution", mais ils ont été expulsés trois heures plus tard lorsque d'importants renforts de l'armée se sont musclés.

18h38 GMT - Les États-Unis disent soutenir le droit de Les Libanais manifestent pacifiquement, exhortent les réformes politiques

Le gouvernement américain soutient le droit des manifestants libanais de manifester pacifiquement et exhorte toutes les personnes impliquées à s'abstenir de toute violence, a déclaré l'ambassade américaine à Beyrouth.

L'ambassade a également déclaré dans un tweet que le peuple libanais "mérite d'avoir des dirigeants qui les écoutent et changent de cap pour répondre aux demandes populaires de transparence et de responsabilité".

18h13 GMT - L'armée et les manifestants s'affrontent près de la principale autoroute de Beyrouth

Des soldats et des manifestants de l'armée se sont affrontés sur le périphérique principal de Beyrouth près du centre-ville au milieu de rassemblements antigouvernementaux continus, a déclaré un journaliste d'Al Jazeera.

Manifestations à Beyrouth : un policier tué, des ministères pris d’assaut

  Manifestations à Beyrouth : un policier tué, des ministères pris d’assaut Manifestations à Beyrouth : un policier tué, des ministères pris d’assautIrruption au ministère des Affaires étrangères

Catastrophe de Beyrouth : le dessin de Plantu dans Le Monde critiqué sur Twitter. Alors que le pic de l'épidémie en France s'éloigne, et malgré les incertitudes sur un éventuel retour de la maladie, l'ampleur des séquelles persistantes chez des patients guéris suscite l'inquiétude de médecins.

Explosions à Beyrouth : un jour de deuil national décrété, des centaines de blessés . Bombes artisanales et projectiles contre canons à eau et gaz lacrymogène : des affrontements ont éclaté en marge d'une manifestation contre la venue du secrétaire fédéral de la Ligue du Nord, Matteo Salvini

L'armée a attaqué les manifestants avec des bâtons, en battant un grand nombre d'entre eux, tandis que les manifestants ont répondu en lançant des pierres sur les troupes.

"Enlevez le costume et venez avec nous, alors vous pourrez le porter à nouveau avec honneur", a déclaré un manifestant alors qu'un certain nombre d'entre eux affrontaient une ligne de soldats.

"Dites-nous ce que vous obtenez d'être avec eux? Nous ne comprenons vraiment pas, pourquoi nous faites-vous ça?"

La police anti-émeute a utilisé des quantités excessives de gaz lacrymogène dans le but de disperser les manifestants essayant de franchir une barrière menant au bâtiment du parlement [Tamara Saade / Al Jazeera] 16:57 GMT - Derniers chiffres de la Croix-Rouge libanaise du site de protestation

- À au moins 238 manifestants ont été blessés dans le centre de Beyrouth;

- 63 manifestants ont été transportés vers les hôpitaux voisins;

- 175 autres personnes ont été traitées sur les lieux des manifestations.

16:38 GMT - Les manifestants prennent d'assaut le siège de l'Association des banques, le ministère de l'Énergie

Un groupe de manifestants a pris d'assaut l'Association des banques du Liban, ainsi que le ministère libanais de l'Énergie, dans le cadre de leur tentative de prendre le contrôle des ministères du pays.

16h18 GMT - Un policier tué dans des affrontements avec des manifestants à Beyrouth, selon la police

Un policier libanais a été tué dans des affrontements avec des manifestants dans le centre de Beyrouth, a déclaré un porte-parole de la police.

Les manifestations contre l'establishment politique au pouvoir ont également fait plus de 100 blessés et des dizaines d'hospitalisations.

Le porte-hélicoptères Tonnerre a accosté à Beyrouth pour l'opération "Amitié" .
La France a déployé le porte-hélicoptères Le Tonnerre à Beyrouth pour renforcer l'aide française dans la capitale libanaise, meurtrie par deux explosions meurtrières. Il a accosté vendredi. 1/8 DIAPOSITIVES © Hassan Ammar/AP/SIPA Le porte-hélicoptères Le Tonnerre est arrivé à Beyrouth vendredi Le porte-hélicoptères Le Tonnerre est arrivé à Beyrouth vendredi 2/8 DIAPOSITIVES © THAIER AL-SUDANI/Reuters Le porte-hélicoptères Le Tonnerre est arrivé à Beyrouth vendredi Le porte-hélicoptères Le Tonnerre est arrivé à Beyrouth vendredi 3/8 DIAPOSITIVES

usr: 0
C'est intéressant!