•   
  •   

Monde Biélorussie: la répression bat son plein à l'heure de la présidentielle

05:40  09 août  2020
05:40  09 août  2020 Source:   rfi.fr

EN IMAGES. Biélorussie : les manifestations ne faiblissent pas après la réélection de Loukachenko

  EN IMAGES. Biélorussie : les manifestations ne faiblissent pas après la réélection de Loukachenko Quatre jours après la réélection du président sortant Alexandre Loukachenko, la contestation ne faiblit pas en Biélorussie. Deux personnes sont mortes dans les affrontements entre forces de l’ordre et manifestants et plus de 6 700 ont été arrêtées depuis dimanche 9 août. Retour en images sur les événements qui secouent ce pays d’Europe de l’est. © TATYANA ZENKOVICH / EPA-EFE Des forces de l’ordre bloquent des manifestants après les premiers résultats de l’élection en Biélorussie qui donnent Alexandre Loukachenko vainqueur, dimanche 9 août. La répression continue en Biélorussie.

La cheffe de l ’état-major de campagne de la candidate de l ’opposition a été arrêtée, samedi, ainsi qu’une alliée de premier plan de Svetlana Alors que la Biélorussie organise, dimanche 9 août, son élection présidentielle , les opérations contre les adversaires d’Alexandre Loukachenko se multiplient.

L'élection présidentielle biélorusse de 2015 se tient le 11 octobre 2015 pour élire le président de la République de Biélorussie . Alexandre Loukachenko est réélu pour un cinquième mandat avec plus de 80 % des voix dès le premier tour.

Un homme arrêté par la police à Minsk, en Biélorussie, le 8 août 2020. © AP Photo/Sergei Grits Un homme arrêté par la police à Minsk, en Biélorussie, le 8 août 2020.

L'élection présidentielle de ce dimanche 9 août en Biélorussie se déroule dans un contexte particulièrement répressif : depuis le début de la campagne électorale en mai, les principaux candidats ont été placés sous les verrous ou ont dû fuir le pays et les arrestations se sont multipliées dans les rangs de l’opposition.

Rendez-vous a été donné dans parc de Minsk. Valentin Frolov est là, sur un banc isolé. Ce militant de l’opposition s’attend à tout moment à être de nouveau arrêté, après avoir déjà passé deux semaines en détention, en juin dernier. « J’ai été arrêté par des policiers en civils alors que je rassemblais des signatures pour l’élection. On m’a enlevé mes lacets, ma ceinture, et j’ai passé 15 jours en prison. Officiellement pour avoir participé à une manifestation illégale », raconte-t-il.

Biélorussie. Mort d’un deuxième manifestant, le centre de Minsk bouclé

  Biélorussie. Mort d’un deuxième manifestant, le centre de Minsk bouclé La situation est extrêmement tendue en Biélorussie où les manifestations contre la réélection du président Loukachenko font l’objet d’une répression musclée. Deux manifestants ont ainsi été tués par les autorités Les autorités biélorusses ont annoncé mercredi la mort d’un manifestant interpellé lors d’un rassemblement contre la réélection du président Alexandre Loukachenko, le deuxième décès recensé depuis le début de ce mouvement de contestation violemment réprimé.

À la tête de l ’ex-république de l ’URSS depuis plus de 25 ans, le président biélorusse Alexandre Loukachenko brigue dimanche sa réélection face à une opposition menée par trois femmes, dont la jeune Svetlana Tikhanovskaïa. Au pouvoir depuis 1994, le président biélorusse Alexandre

Une élection présidentielle s'est tenue en Biélorussie le 19 décembre 2010. Le scrutin devait avoir lieu au plus tard en mars 2011, soit cinq ans après la tenue des précédentes élections en 2006. Une session extraordinaire de l 'Assemblée Nationale, le 14 septembre 2010, en fixa la date.

L’ONG de défense des droits de l’homme Viasna a dénombré plus de 2 000 arrestations depuis le début de la campagne présidentielle en Biélorussie. Ce samedi encore, Maria Kolesnikova, l'un des piliers de la campagne de la candidate de l'opposition biélorusse à la présidence, Svetlana Tikhanouskaïa, a été brièvement arrêtée avant d'être relâchée, a annoncé l'équipe de la candidate citée par l'agence Reuters. La police aurait attribué son interpellation à une erreur d'identité.

Un président menacé

Cette répression pourrait encore s’alourdir dans les jours qui vont suivre l’élection, craint Valiantsin Stefanovic, membre de l’ONG Viasna. « Il y a quelques semaines, Loukachenko a déclaré qu’en cas de déstabilisation du pays, le gouvernement pourrait utiliser l’armée. Tout est possible, et c’est ce qui m’inquiète », confie-t-il au micro de notre envoyé spécial, Daniel Vallot.

Biélorussie. Cinq questions sur les manifestations contre l’énième victoire du président Loukachenko

  Biélorussie. Cinq questions sur les manifestations contre l’énième victoire du président Loukachenko À la tête du pays depuis 1994, Alexandre Loukachenko se prépare à accomplir un nouveau mandat après sa victoire à la présidentielle, dimanche 9 août. Mais celui qui est souvent présenté comme « le dernier dictateur d’Europe » fait, cette fois-ci, face à une opposition plus coriace, incarnée par une femme. Svetlana Tikhanovskaïa est soutenue par de nombreux manifestants antigouvernementaux sortis dans les rues après le vote pour dénoncer des fraudes. Quand on vote en Biélorussie, à la fin, c’est toujours Alexandre Loukachenko qui gagne.

En Biélorussie , et pour la 4e fois depuis 16 ans, l'autoritaire Président Alexandre Loukatchenko a été réélu à la tête du pays. La chef de la diplomatie européenne a réagi avec fermeté, à la suite des incidents survenus après l’élection présidentielle .

Les partisans de Svetlana Tikhanovskaïa, candidate à la prochaine élection présidentielle et principale opposante du président, défilent lors d'un rassemblement à Minsk, en Biélorussie , le 6 août 2020. À voir aussi >> Présidentielle en Biélorussie : Alexandre Loukachenko défié par le réveil de l ’opposition.

Une crainte partagée par Valentin Frolov. Pour ce militant, engagé depuis des années contre l'inamovible président biélorusse Alexandre Loukachenko, celui-ci réagit par la force, car il se sent menacé. « C’est la première fois que des gens ordinaires descendent dans la rue, au lieu de rester à la maison. Loukachenko a peur et il pense qu’en arrêtant les militants, les gens ne sortiront pas… Mais il se trompe. »

Alors qu'elle devait être jouée d'avance, l'élection de ce dimanche est beaucoup plus incertaine que prévu. L’opposition a réussi à s’unir face à Alexandre Loukachenko, qui se présente pour un sixième mandat. Ces dernières semaines, les meetings de l’opposition, lorsqu’ils sont autorisés, ont rassemblé des dizaines de milliers de personnes. Du jamais vu en Biélorussie depuis la fin de l’URSS.

Présidentielle en Biélorussie: l'indétrônable Loukachenko défié par trois femmes .
Leur campagne a créé la surprise en Biélorussie et bousculé les certitudes du pouvoir en place. Trois femmes ont uni leurs forces pour tenter de battre le président sortant Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans. Ces trois femmes représentent trois candidats jetés en prison ou poussés à l’exil. Avec notre envoyé spécial à Minsk, Daniel Vallot Maria Kolesnikova est la porte-parole de Victor Babariko, l’un des candidats mis en prison à l’approche de la présidentielle.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 3
C'est intéressant!