•   
  •   

Monde Explosions à Beyrouth. Peu de chance de retrouver des survivants selon l’armée libanaise

19:25  09 août  2020
19:25  09 août  2020 Source:   ouest-france.fr

Explosions dans le port de Beyrouth : ce que l’on sait de l’accident

  Explosions dans le port de Beyrouth : ce que l’on sait de l’accident Deux puissantes explosions successives ont secoué Beyrouth et ses environs. L’accident s’est déroulé dans le secteur portuaire de la capitale libanaise. Les circonstances des explosions sont encore floues. D’après le dernier bilan communiqué par les autorités libanaises, l’accident a fait au moins 73 morts et 3 700 blessés. © Visactu Carte de la situation où les explosions ont été observées à Beyrouth au Liban. Deux violentes explosions ont secoué la capitale du Liban.

L' explosion à Beyrouth a engendré un cratère de 43 mètres de profondeur - images. Le Pentagone explique le redéploiement de ses troupes en Europe. 09/08 16:37 L ’ armée libanaise annonce qu’il y a peu d 'espoir de retrouver des survivants au port après l' explosion . 09/08 16:22 Un homme tué

Gravement blessée lors de la forte double explosion qui s'est produite le 4 août à Beyrouth , l'épouse de l'ambassadeur des Pays-Bas au Liban Jan Waltmas est décédée, selon un 09/08 16:37 L ’ armée libanaise annonce qu’il y a peu d 'espoir de retrouver des survivants au port après l' explosion .

L’armée libanaise déclare qu’il y a peu de chance de retrouver des vivants sous les décombres de l’explosion du 4 août dernier. © NABIL MOUNZER / EPA L’armée libanaise déclare qu’il y a peu de chance de retrouver des vivants sous les décombres de l’explosion du 4 août dernier.

L’espoir s’amenuise de retrouver des survivants dans le port de Beyrouth cinq jours après l’explosion meurtrière et dévastatrice qui a frappé la capitale libanaise, a annoncé dimanche 9 août, l’armée libanaise.

Après plusieurs jours « d’opérations de recherche et de sauvetage, nous pouvons dire que nous avons fini la première phase, celle offrant la possibilité de retrouver des gens vivants », a indiqué le colonel Roger Khouri, à la tête du régiment du génie militaire, lors d’une conférence de presse.

Explosions à Beyrouth: la communauté internationale propose son aide au Liban

  Explosions à Beyrouth: la communauté internationale propose son aide au Liban Alors que le Liban tente de gérer les dégâts de la double explosion survenue à Beyrouth mardi 4 août, des messages de soutien affluent du monde entier. Les dirigeants continuent à proposer l’envoi d’aide à ce pays, déjà ravagé par l’une des plus graves crises économiques de son histoire. Parmi eux, les États-Unis, le Qatar, la France, l’Iran… et même Israël, pays ennemi et avec lequel le Liban est officiellement en état de guerre. Des scènes apocalyptiques règnent à Beyrouth mercredi 5 août, au lendemain de la double explosion qui a fait au moins 100 morts et 4 000 blessés, selon un bilan de la Croix-Rouge libanaise.

Des milliers de Libanais ont manifesté ce 8 août à Beyrouth pour demander la démission de leur gouvernement qu'ils accusent d'être responsable des explosions meurtrières. Des manifestants ont pénétré dans le ministère des Affaires étrangères.

Après les explosions au port de Beyrouth , la colère gronde au Liban. De violents incidents sont survenus, samedi 8 août, lors d'une manifestation contre la classe politique rendue responsable par les L ' armée libanaise qui a envoyé des renforts dans la soirée, a délogé le groupe de manifestants.

« Nous continuons d’avoir de l’espoir mais, en tant que personnel technique travaillant sur le terrain, nous pouvons dire que cet espoir de retrouver des personnes vivantes s’amenuise » explique-t-il.

Plus de 60 personnes toujours portées disparues

Le ministère de la Santé libanais avait indiqué, samedi 8 août, que plus de 60 personnes n’avaient pas encore été retrouvées.

La déflagration survenue mardi 4 août, a fait plus de 150 morts et 6 000 blessés, ainsi que des dizaines de personnes toujours portées disparues. Elle a été provoquée par l’explosion d’un entrepôt où étaient stockées selon le Premier ministre libanais Hassan Diab 2 750 tonnes de nitrate d’ammonium depuis six ans « sans mesures de précaution ».

L’explosion « a provoqué un cratère de 43 mètres de profondeur », d’après la source de sécurité.

Lettre ouverte à Macron : « Exigez, monsieur le président ! Exigez ! » .
On ne les y prendra plus avec ces sempiternels « gouvernements d’union nationale », faux-nez d’une classe politique corrompue. Une cinquantaine de personnalités de la nouvelle société civile libanaise (avocats, journalistes, chefs d’entreprise) enjoignent Macron à exiger un vrai changement.Le 5 août, vingt-quatre heures seulement après la double explosion qui a détruit Beyrouth, vous étiez sur place pour exprimer votre soutien au peuple libanais touché au cœur : plus de 200 morts, 7 000 blessés, 180 disparus et plus de 300 000 sans-abris.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!