•   
  •   

Monde La vie volée d'Alexandra, 3 ans, symbole de la tragédie à Beyrouth

15:25  10 août  2020
15:25  10 août  2020 Source:   parismatch.com

L'Iran propose son aide au Liban après l'explosion à Beyrouth

  L'Iran propose son aide au Liban après l'explosion à Beyrouth L'Iran propose son aide au Liban après l'explosion à BeyrouthDUBAI (Reuters) - Le président iranien a proposé mercredi d'envoyer une aide médicale au Liban au lendemain de l'explosion dans le port de Beyrouth qui a fait plus de 100 morts et près de 4.000 blessés.

Réalisateur Frédéric Beigbeder Interprètes Gaspard Proust, Louise Bourgoin, Joey Starr, Jonathan Lambert, Frédérique Bel Synopsis: Marc Marronnier

Essayons de rester objectif et de détailler la vie à Beyrouth point par point avec une note. Climat : 8/20. Saisons bien marquées, mais beaucoup d’extrêmes qui peuvent être désagréables (trop de En termes de qualité de vie , nous arrivons à la note finale de 59/100 sur le fait de vivre à Beyrouth …

Alexandra, une petite libanaise de 3 ans qui avait survécu à l’explosion survenue mardi dernier à Beyrouth, a succombé à ses blessures vendredi à l’hôpital.

  La vie volée d'Alexandra, 3 ans, symbole de la tragédie à Beyrouth © PATRICK BAZ / AFP

En octobre dernier, au milieu des manifestants, elle portait fièrement le drapeau libanais, hissée sur les épaules de son papa. A trois ans, elle rêvait déjà d’un meilleur futur que celui promis par le Liban. Avec sa salopette rose et ses boucles brunes qui volaient au vent, pas plus haute que trois pommes, elle avait déjà le mot «révolution» à la bouche. Une révolution contre le gouvernement d’un pays plongé dans sa pire crise économique. Mais la petite Alexandra ne saura finalement jamais de quoi son avenir sera fait.

En images : après l'explosion, le nouveau visage dévasté de Beyrouth

  En images : après l'explosion, le nouveau visage dévasté de Beyrouth Les énormes déflagrations, les pires vécues par le Liban, survenues dans la soirée de mardi, dessinent désormais le visage d'une capitale meurtrie, croulant sous les décombres. Beyrouth embrasée, puis décimée. Les deux explosions survenues mardi soir dans la capitale libanaise ont dévasté le port et les bâtiments alentours, tuant au moins 137 personnes. La tragédie laisse également 300 000 citoyens désormais sans-abri, dans un pays plongé depuis des mois dans une très grave crise économique.

L’an dernier, au cours de la même période, 4.767 mouvements commerciaux avaient été comptabilisés, contre 1.984 mouvements cette année. La situation a fortement évolué au cours du mois de juillet, entrainant des modifications sur le trafic au départ de l ’aéroport.

Aujourd'hui à 95 ans, il continue de transmettre avec fougue une vision de la vie basée sur l’émerveillement. Dans sa maison retirée du Liboson sur les hauteurs de Montreux, le visiteur pénètre un lieu magique Avec la participation de : Paul et Nicole du Marchie van Voorthuysen Jimmy Gaudin.

La fillette au sourire enjoué est l’une des nombreuses victimes des explosions de Beyrouth, survenues mardi sur le port. Elle a succombé à ses blessures à l’hôpital vendredi. La déflagration provoquée par 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium stockées depuis six ans au port de Beyrouth sans mesures de précaution, a fait au moins 158 morts et 6000 blessés selon un bilan officiel.

Lorsqu'un feu s’est déclaré sur place en fin de journée, Alexandra et ses parents ont couru vers la fenêtre de leur appartement, pour voir ce qui se passait. Quelques minutes plus tard, une première détonation a retenti. Tracy, sa mère de 33 ans, a immédiatement pris sa fille dans ses bras, essayant de lui servir de bouclier. Puis, une seconde, beaucoup plus violente, a éclaté, soufflant tous les immeubles aux alentours. Cette fois, Tracy n’a pas réussi à protéger sa fille, qui, avec l’impact, lui a échappé des bras. «Ils étaient au balcon, en train de regarder, comme la plupart des gens. Ma fille a dit avoir vu un gros objet gris tomber du ciel et elle s’est mise à hurler en disant qu’il fallait rentrer à l’intérieur. Elle a essayé de couvrir Alexandra», a raconté le grand-père de la fillette au «Daily Mail». «Mais la pression a été telle qu’elle n’a pas réussi à la maintenir avec elle et tous ont volé à travers la maison», a-t-il ajouté. La tête d’Alexandra a frappé le piano, ou la porte, la blessant grièvement. Ses parents l’ont immédiatement conduite aux urgences, mais ses blessures étaient trop graves.

Le prince Charles et la reine Elizabeth envoient un message d'espoir aux victimes de la tragédie de Beyrouth

 Le prince Charles et la reine Elizabeth envoient un message d'espoir aux victimes de la tragédie de Beyrouth © Photo: Samir Hussein / Getty Le prince Charles et Camilla ont adressé leurs sincères condoléances au peuple libanais cette semaine. Le duc et la duchesse de Cornouailles ont offert leur soutien à la suite de la terrible explosion de Beyrouth mardi, qui a fait plus de 100 morts et fait des milliers de blessés.

Histoire des français qui ont rejoint l URSS juste après la fin de la seconde guerre mondiale.8000 à 10 000 Français ont cru en la sincérité de l 'appel de

Devant l’état de santé de sa petite fille de trois ans, Esme, ce père de famille de Manchester n’a pas hésité à passer lui-même sur la table d’opération. Et le 8 août au matin, Lee et Esme entraient au bloc opératoire pour tenter une greffe de rein. Rachel Mulhearn, la mère de la petite fille, alternait ses

"La victime des gouvernants négligents et corrompus"

Interrogé par la chaîne LBCI, Paul, le père de l’enfant, a refusé qu’on la qualifie de «martyre». «Elle est plutôt la victime des gouvernants négligents et corrompus», a-t-il lancé. «Vous nous avez tués chez nous, à l’endroit où je pensais pouvoir protéger ma famille… là où, si des crimes ont lieu et si le pays ne nous donne plus rien, nous avons au moins notre maison pour être en sécurité», a-t-il dénoncé. «Ce que vous avez fait est un crime qui a coûté la vie de notre famille qui était si unie, et ça, pour moi, est un crime au prix de l’amour, parce que s’il y a une chose en laquelle je crois c’est en ça – c’était le fondement de notre famille, ça l’est encore et le sera toujours».

Des pancartes avec le visage de la petite Alexandra lors de manifestations à Beyrouth, ce week-end. © Pierre Raimbault / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP © Fournis par Paris Match Des pancartes avec le visage de la petite Alexandra lors de manifestations à Beyrouth, ce week-end. © Pierre Raimbault / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

La mort de la petite «Alixou», comme la surnomment ses parents, a provoqué une grande émotion à travers tout le Liban mais aussi dans le reste du monde. Les photos de la fillette ont été partagées des milliers de fois sur les réseaux sociaux. Son visage a également été affiché sur de nombreuses pancartes brandies par les manifestants ce week-end. Un moyen de faire perdurer ce combat qu’elle avait commencé si jeune, avec la promesse d’un changement pour tous les enfants qui ont survécu.

Le bilan de la catastrophe de Beyrouth atteint 154 morts

  Le bilan de la catastrophe de Beyrouth atteint 154 morts Le bilan de la catastrophe de Beyrouth atteint 154 morts © Reuters/HANNAH MCKAY LE BILAN DE LA CATASTROPHE BEYROUTH (Reuters) - Le bilan de l'explosion qui détruit une grande partie du port de Beyrouth a encore augmenté pour atteindre 154 morts, rapporte vendredi l'agence de presse officielle NNA en citant le ministre de la Santé libanais. Le ministre, Hamad Hasan, a déclaré que 20% environ des quelque 5.000 personnes blessées par l'explosion de mardi avaient nécessité une hospitalisation et que 120 d'entre elles se trouvaient dans un état grave, ajoute NNA.

Des dizaines de personnes ont été blessées dans des heurts survenus le 14 décembre à Beyrouth , selon un nouveau bilan, les forces de sécurité ayant utilisé des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc pour disperser des manifestants. À deux jours de consultations parlementaires

RT est une chaîne de télévision d’information continue qui diffuse en français et propose un point de vue alternatif sur l’actualité internationale. En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de

MSN vous conseille:
  • Liban: démission d'un second membre du gouvernement, le ministre de l'Environnement (Challenges)
  • Six Français tués par des hommes armés au Niger (Challenges)
  • Attaque meurtrière au Niger : "La menace est extrêmement étendue et généralisée" d'après un analyste du Sahel (Franceinfo)
  • Manifestation à Beyrouth, présidentielle en Biélorussie, attaque au Niger... L'actu du week-end (Liberation)

AUSSI SUR MSN - Liban: une seconde nuit d'affrontements entre police et manifestants à Beyrouth


Suivez-nous sur Facebook
Téléchargez l'application
Microsoft News
Abonnez-vous à la newsletter

Vidéo: Beyrouth en deuil au lendemain des explosions, plus de 100 morts et 4.000 blessés (AFP)

Explosions à Beyrouth : un deuxième Français est mort .
Le bilan des explosions de Beyrouth s'alourdit côté français : un deuxième ressortissant a perdu la vie pendant le drame du 4 août 2020. © REUTERS/Bader Helal Un deuxième ressortissant français a été recensé parmi les personnes décédées dans la double explosion qui a ravagé Beyrouth le 4 août et fait plus de 171 morts, a appris l'AFP vendredi 14 août de sources concordantes. L'architecte français Jean-Marc Bonfils est mort pendant les explosions. Par ailleurs, plus de 40 Français ont été blessés sur place.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 25
C'est intéressant!