•   
  •   

Monde VIDÉO. Liban : le Premier ministre annonce la démission du gouvernement

01:05  11 août  2020
01:05  11 août  2020 Source:   msn.com

Liban : le ministre des Affaires étrangères, Nassif Hitti, annonce sa démission

  Liban : le ministre des Affaires étrangères, Nassif Hitti, annonce sa démission Au Liban, Nassif Hitti, le ministre des Affaires étrangères a annoncé lundi sa démission, en invoquant des désaccords avec le gouvernement. Cette décision survient dans un contexte de crise économique, qui a entraîné l'explosion de la pauvreté et du chômage dans le pays. Le ministre des Affaires étrangères libanais, Nassif Hitti, a annoncé lundi 3 août sa démission sur fond de désaccords avec le gouvernement, dans un pays en plein effondrement économique et incapable d'enclencher les réformes attendues par la communauté internationale.

Le chef du gouvernement libanais, Hassan Diab, était au pied du mur. La population accuse les autorités de corruption et d'irresponsabilité qui auraient

Le premier ministre libanais Hassan Diab, en poste depuis sept mois, a officiellement annoncé ce lundi 10 août la démission de son gouvernement Depuis plusieurs jours déjà, le gouvernement libanais faisait face à la colère du peuple dans des manifestations toujours plus soutenues, mais

Le Premier ministre libanais annonce la démission du gouvernement. © Le Parisien (avec AFP) Le Premier ministre libanais annonce la démission du gouvernement.

Le Premier ministre libanais Hassan Diab a annoncé lundi soir la démission de son gouvernement à la suite du « séisme » provoqué par l'explosion meurtrière au port de Beyrouth qui a fait au moins 160 morts.

Le chef du gouvernement, qui se revendique comme indépendant et à la tête d'une équipe de technocrates, a rendu la classe politique traditionnelle responsable de ses échecs et du drame du 4 août, lorsque 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium stockées au port de la capitale depuis des années ont provoqué la gigantesque explosion.

Liban. En désaccord avec le gouvernement, le ministre des Affaires étrangères annonce sa démission

  Liban. En désaccord avec le gouvernement, le ministre des Affaires étrangères annonce sa démission Le chef de la diplomatie libanaise Nassif Hitti a démissionné lundi 3 août en raison de désaccords avec le gouvernement qui tarde à enclencher des réformes économiques nécessaires à la survie du pays, et a mis en garde contre le risque de « faillite étatique » du Liban. Le Premier ministre Hassan Diab, après concertation avec le président Michel Aoun, a déjà nommé son successeur : Charbel Wehbé, ancien ambassadeur et conseiller diplomatique du chef de l’État.

Après le message de Vladimir Poutine adressé à l'Assemblée fédérale ce 15 janvier, le Premier ministre Dmitri Medvedev a annoncé la démission du gouvernement

Trois mois après la démission sous la pression de la rue de Saad Hariri, le Premier ministre Hassan Diab a dévoilé la composition de son gouvernement , formé

« Aujourd'hui, j'annonce la démission de ce gouvernement », a déclaré Hassan Diab dans un discours télévisé adressé aux Libanais.

Quatre ministres avaient déjà démissionné

Il a fustigé la « corruption » ayant conduit selon lui le pays à « ce séisme qui a frappé le pays, avec toutes ses conséquences humanitaires, sociales et économiques ».

Le cabinet avait tenu une réunion lundi après-midi, au cours de laquelle la plupart de ses membres s'étaient prononcés en faveur d'une démission, avait déclaré à l'AFP Vartiné Ohanian, ministre de la Jeunesse et des Sports.

LIRE AUSSI> La conférence des donateurs pilotée par Emmanuel Macron récolte 250 millions d’euros

Quatre ministres avaient déjà claqué la porte depuis dimanche, en raison de la terrible explosion qui a dévasté des quartiers entiers de Beyrouth.

La démission du gouvernement ne devrait cependant pas satisfaire le mouvement de protestation populaire qui réclame le départ de toute la classe politique.


Vidéo: Macron promet de «prendre ses responsabilités» sans «nouveau pacte politique» au Liban (Le Figaro)

Au Liban, la démission du gouvernement n'apaise pas la colère .
Au Liban, la démission du gouvernement n'apaise pas la colèreBEYROUTH (Reuters) - La colère des Libanais ne semble pas retomber mardi au lendemain de la démission du gouvernement, une réaction jugée insuffisante à la catastrophe du port de Beyrouth et au rejet de l'ensemble d'une classe politique considérée comme corrompue et coupable des multiples crises dont souffre le pays.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!