•   
  •   

Monde Une plainte déposée après la diffusion des photos des corps des humanitaires français tués au Niger

17:30  12 août  2020
17:30  12 août  2020 Source:   nouvelobs.com

6 citoyens français, 2 guides tués par des hommes armés au parc des girafes

 6 citoyens français, 2 guides tués par des hommes armés au parc des girafes NIAMEY, Niger (AP) - Des hommes armés non identifiés ont tué six citoyens français et deux guides nigériens qui visitaient un parc animalier à l'est de la capitale du Niger tôt dimanche, à l'intérieur de la nation ouest-africaine dit le ministère. Le bureau du président français de , Emmanuel Macron, a confirmé que certains citoyens français avaient été tués lors de l'attaque, mais n'ont pas donné de détails.

Le président français s’est, de suite, indigné de voir que des « humanitaires » ont été tués au Niger . «Emmanuel Macron a dénoncé dimanche soir l’attaque meurtrière qui a lâchement frappé «un groupe de travailleurs humanitaires » et affirmé que «tous les moyens» seront mis en oeuvre pour «élucider»

Sept expatriés français et un guide nigérien ont été tués dimanche 9 août au sud de Niamey par « Les humanitaires ne devraient jamais être une cible. Nos collègues travaillaient pour soutenir les Le véhicule touché, retrouvé brûlé selon des photos diffusées par des journalistes locaux, est un 4 x

  Une plainte déposée après la diffusion des photos des corps des humanitaires français tués au Niger © Copyright 2020, L'Obs

Une nouvelle plainte a été déposée après la mort de six humanitaires français au Niger dimanche 9 août. Au micro de France Info, Guillaume Denoix de Saint-Marc a indiqué mardi que l’Association française des victimes du terrorisme, dont il est le directeur général, allait porter plainte contre X après la diffusion de photos des corps des victimes sur les réseaux sociaux.

Myriam, Charline, Léo… Qui étaient les victimes de l’attaque au Niger ?

« D’une part il y a des photos qui ne devraient pas circuler, d’autre part ces photos sont des incitations à la haine et c’est insupportable, donc nous allons porter plainte contre X, à la fois par rapport à ceux qui ont pris ces photos, à ceux qui les diffusent et ceux qui les relaient » , a précisé le directeur de l’association.

Français tués au Niger: le parquet antiterroriste ouvre une enquête pour "assassinats"

  Français tués au Niger: le parquet antiterroriste ouvre une enquête pour Le parquet national antiterroriste (Pnat) a annoncé lundi avoir ouvert une enquête pour "assassinats en relation avec une entreprise terroriste" etL'enquête "a été confiée à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), en co-saisine avec la Sous-direction anti-terroriste (Sdat)", a précisé le Pnat dans son communiqué, sans confirmer le nombre des victimes françaises.

Selon cet agence de presse allemande internationale, la plainte a été déposée par des avocats de Hambourg Le document évoque en particulier le cas d’une attaque par les troupes turques au terme de laquelle ont été retrouvés les corps brûlés de plus de 150 civils piégés dans un sous-sol à Cizre.

Les six Français qui ont été tués ce dimanche 9 août par des hommes armés au Niger étaient des membres l’ONG française Acted et effectuait une mission humanitaire , écrit Reuters.

« C’est très choquant »

Dimanche dernier, deux Nigériens et six Français - des humanitaires de l’ONG Acted - ont été tués près de Kouré au Niger par des hommes armés à moto. C’est la première fois qu’une attaque vise un groupe d’Occidentaux dans cette zone devenue une attraction touristique il y a une vingtaine d’années.

Les premières photos des corps ont commencé à circuler dimanche dernier ; Twitter entame à présent la suppression des comptes les diffusant. D’après l’Association française des victimes du terrorisme, les photos proviendraient de deux sources, sûrement au Niger. Partagées notamment par des comptes d’extrême droit et de la mouvance djihadiste, elles ont commencé à circuler en France dans la foulée.

Au Sahel, l’opportune disparition de « l’émir caché » d’AQMI

Jérôme Bertin, de l’association France Victimes, a également expliqué auprès de France Info le choc que peut constituer la circulation de ces clichés pour les proches des victimes : « Il y a notamment sur le réseau twitter des photos qui circulent, c’est très choquant. Des familles l’ont découvert, imaginez le choc que c’est que de voir des photos des corps de leurs proches qui circulent, c’est inadmissible ».

Mardi 11 août, Emmanuel Macron a annoncé, lors d’un Conseil de défense consacré à la sécurité des Français dans la zone, l’envoi d’enquêteurs français de la Direction générale de la sécurité intérieure, de la Sous-direction antiterroriste et de la police technique et scientifique sur place. Le président a également exprimé sur Twitter son intention de « renforcer les mesures de sécurité pour nos ressortissants dans la région ».

L’ONG Acted demande que les meurtres d’humanitaires soient reconnus crimes contre l’humanité .
L’ONG Acted, dont six employés français ont été tués le 9 août au Niger, a appelé ce mercredi 19 août à Paris la France et la communauté internationale à reconnaître les meurtres d’humanitaires comme des crimes contre l’humanité. Une centaine de collègues et de proches des six humanitaires français tués au Niger la semaine dernière, se sont rassemblés au Trocadéro sur le parvis des droits de l’Homme, pour rendre hommage aux victimes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 19
C'est intéressant!