•   
  •   

Monde Méditerranée: les ambitions turques mettent de l'eau dans le gaz

15:15  23 août  2020
15:15  23 août  2020 Source:   lepoint.fr

Gisements gaziers : la Turquie annonce une extension de ses recherches en Méditerranée

  Gisements gaziers : la Turquie annonce une extension de ses recherches en Méditerranée Cette annonce intervient dans un contexte de tensions croissantes en Méditerranée orientale, où la découverte d'importants gisements gaziers a aiguisé l'appétit d'Ankara.

Craignant d’être exclu du partage des immenses réserves de gaz naturel de la région, Ankara a déployé le 10 août des bâtiments de Pour les experts, les coups de force de la Turquie traduisent aussi son isolement en Méditerranée orientale, où elle est en froid avec presque tous ses voisins.

Depuis la découverte de gigantesques gisements en mer au début des années 2010, les pays de la côte méditerranéenne orientale, Turquie en tête, se disputent l’exploitation des Une bataille économique qui attise les tensions préexistantes. Méditerranée : au Levant, du gaz dans l ’ eau .

  Méditerranée: les ambitions turques mettent de l'eau dans le gaz © Fournis par Le Point

Forages gaziers unilatéraux, discours martial, déploiement de navires militaires: les démonstrations de force de la Turquie en Méditerranée orientale s'ancrent dans une stratégie baptisée "patrie bleue" visant à établir sa souveraineté sur des zones disputées.

Craignant d'être exclu du partage des immenses réserves de gaz naturel de la région, Ankara a déployé le 10 août des bâtiments de guerre dans une zone revendiquée par la Grèce, provoquant une escalade des tensions avec Athènes et l'inquiétude de l'Europe.

En Méditerranée, ce gaz tant convoité

  En Méditerranée, ce gaz tant convoité Les gisements de gaz en Méditerranée orientale mettent en ébullition les pays de la région. La Turquie entend bien obtenir sa part du gâteau.Le sous-sol est tellement riche que les observateurs appellent cette zone « la nouvelle Norvège », le pays scandinave ayant bâti sa richesse sur le gaz de la mer du Nord. Cité par Le Figaro, un consultant du cabinet Wodd Mackenzie estime que l'eldorado méditerranéen contient 1 900 milliards de mètres cubes de gaz, l'équivalent de 45 ans de consommation de cette énergie en France.

D’où la nécessité pour M. Erdogan de convoquer le passé ottoman pour justifier sa démarche. Les ambitions présidentielles ont finalement été revues à la baisse. Prévue au départ pour se dérouler « au sol, sur mer et dans les airs, si nécessaire », l’opération s’est finalement transformée en une mission

Quels sont les problèmes structurels de l ' eau au sud de la Méditerranée ? Rafael Rodriguez, directeur de recherche à la CSIC, centre de recherches public

Signe que la crise n'est pas finie, le président Recep Tayyip Erdogan, galvanisé par la découverte d'un important gisement gazier en mer Noire, a annoncé vendredi que son pays allait accélérer les recherches en Méditerranée orientale.

Ce "n'est pas seulement un combat pour nos droits, mais un combat pour notre avenir" qui se joue, a résumé M. Erdogan. "La défense de notre +patrie bleue+ est aussi importante que celle de notre territoire", a-t-il ajouté.

Théorisée par le contre-amiral Cem Gürdeniz, la "patrie bleue" est une doctrine qui encourage Ankara à imposer sa souveraineté sur une zone de 462.000 km2 en mer Noire, Egée et Méditerranée.

Elle est jugée nécessaire à "sa prospérité, sa sécurité et, même, son bonheur", explique à l'AFP le militaire aujourd'hui retraité.

Tensions gréco-turques : Berlin se pose en médiateur

  Tensions gréco-turques : Berlin se pose en médiateur Alors que le torchon brûle entre Ankara et Athènes sur la recherche d'hydrocarbures dans une zone disputée en Méditerranée, l'Allemagne tente de calmer les tensions."Les fenêtres de dialogue entre la Grèce et la Turquie doivent maintenant être grandes ouvertes et non fermées", a déclaré à Berlin mardi le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas, peu avant son départ pour Athènes, où il se rend pour la seconde fois en moins d'un mois.

C’est d’ailleurs en partie à cause de cet accord, qui lui permet d’appuyer ses revendications territoriales en Méditerranée orientale qu’Ankara a décidé La France y a répondu en annonçant le renforcement temporaire de sa présence militaire dans la région, « coopération avec les partenaires européens.

Où se trouvent les gisements de gaz naturel dans le monde ? Quelles sont les différences entre le gaz naturel et les gaz non-conventionnels ? Mise en service de votre électricité / gaz avec Selectra Réduisez vos factures de gaz ! Comparez les fournisseurs et profitez d'un prix du gaz jusqu'à 15

Si M. Gürdeniz a créé l'expression "patrie bleue" en 2006, M. Erdogan ne l'utilise que depuis quelques mois, dans un contexte d'exacerbation du sentiment nationaliste après une tentative de putsch en 2016.

L'île de la discorde

Réfutant toute accusation d'expansionnisme, la Turquie soutient qu'elle ne réclame que ce qui lui revient de droit face aux revendications maritimes de la Grèce et de Chypre qu'elle juge démesurées.

Ankara rejette notamment toute prétention des îles grecques situées au large des côtes turques à une zone économique exclusive, estimant que cela reviendrait à "emprisonner la Turquie à l'intérieur de ses rivages".

La petite île grecque de Kastellorizo, située à deux kilomètres au large d'Antalya (sud), cristallise la colère turque.

Selon Athènes, les eaux entourant cette île sont sous souveraineté grecque, ce qui priverait Ankara de dizaines de milliers de km2 de mer riche en gaz.

Erdogan menace la Grèce de la « ruine » si elle agit contre les intérêts turcs en Méditerranée

  Erdogan menace la Grèce de la « ruine » si elle agit contre les intérêts turcs en Méditerranée Au début du mois d’août, la Turquie a déclenché la colère de la Grèce en envoyant un navire de recherche sismique dans une zone revendiquée par Athènes. « La Turquie prendra ce qui lui revient de droit en mer Noire, en mer Egée et en Méditerranée […] Nous ne ferons absolument aucune concession sur ce qui nous appartient », a-t-il déclaré dans un discours martial. « Pour cela, nous sommes déterminés à faire tout ce qui est nécessaire sur les plans politique, économique et militaire », a-t-il ajouté lors d’une cérémonie commémorant la bataille de Manzikert, qui s’est déroulée en 1071.

Sur fond d'images du navire de forage turc en Méditerrannée, le Fathi (conquérant en turc ), Erdogan enfonce le clou à propos de ses ambitions Sur l'autre mer, la mer Noire, le président turc affirme que ce même navire a découvert « le plus grand » gisement de gaz naturel de l 'histoire de la Turquie

Ce scénario du pire n'est pas inéluctable : le porte-avions turc constituera un pion important dans le grand jeu stratégique et énergétique qui se met en place Israël et la Turquie ont toutes les raisons de s'entendre, mais il en est une prépondérante : le gaz . Avec ses gisements Tamar et Léviathan, Israël

"C'est risible", s'esclaffe le contre-amiral Gürdeniz, ajoutant, visage sérieux: "C'est une ligne rouge".

C'est précisément au sud de ce territoire que la Turquie a déployé ses navires le 10 août.

La découverte d'importants gisements gaziers ces dernières années n'a fait qu'aggraver un différend ancien qui empoisonne les relations entre Ankara et ses voisins grec et chypriote.

"Enchères"

"C'est un problème que la plupart des gouvernements de la région ont délibérément ignoré, car trop difficile à régler", souligne Muzaffer Senel, enseignant en relations internationales à l'Université Sehir à Istanbul.

L'emboîtement d'îles grecques dans le littoral turc et la rivalité entre Ankara et Athènes "rendent la situation extrêmement complexe", abonde Felicity G. Attard, spécialiste de droit maritime international à l'Université de Malte.

La partition de Chypre complique aussi l'équation, selon elle : au nord, se trouve une République turcophone non-reconnue par la communauté internationale, qui revendique une zone économique exclusive admise uniquement par Ankara.

Méditerranée orientale: exercice militaire européen sur fond de vives tensions gréco-turques

  Méditerranée orientale: exercice militaire européen sur fond de vives tensions gréco-turques La France et l'Italie déploient mercredi des forces militaires en Méditerranée orientale pour un exercice commun avec la Grèce et Chypre dans un contexte de vives tensions avec la Turquie, dont le président Erdogan a prévenu Athènes que "toute erreur" mènerait à sa "ruine"."Chypre, la Grèce, la France et l'Italie se sont mis d'accord pour déployer une présence commune en Méditerranée orientale dans le cadre de l'Initiative quadripartite de coopération (QUAD)", a annoncé mercredi le ministère grec de la Défense.

"Notre objectif est de mettre le gaz de la mer Noire au service de notre nation dès 2023", a-t-il poursuivi. Recep Tayyip Erdogan a précisé que la Le président turc a par ailleurs affirmé que la Turquie allait accélérer dans les prochains mois ses recherches d'hydrocarbures en Méditerranée

Les ballonnements sont le résultat de la production de gaz dans la partie gastro-intestinale. l’abdomen est une ancienne méthode de grand-mère qui aide à soulager les douleurs abdominales. Mettez -la en contact direct avec le corps ensuite couvrez-la d’un tissu sec pour garder la chaleur.

Mais pour M. Senel, la Turquie est consciente que ses revendications maritimes sont inacceptables pour la Grèce. Et si M. Erdogan défend publiquement sa "patrie bleue", c'est pour "annoncer sa position de départ avant des négociations".

"La +patrie bleue+ n'est pas un objectif réaliste", note un diplomate occidental, jugeant qu'Ankara "fait monter les enchères avant des tractations".

"Situation volatile"

Pour les experts, les coups de force de la Turquie traduisent aussi son isolement en Méditerranée orientale, où elle est en froid avec presque tous ses voisins.

Pour donner du poids à ses revendications, Ankara a signé, en novembre 2019, un accord de délimitation maritime avec le gouvernement officiel libyen en échange d'une aide militaire, suscitant la colère d'Athènes.

Ankara investit aussi de façon importante dans la marine et doit mettre en service son premier porte-hélicoptères d'ici la fin de l'année.

"La situation est volatile et toute erreur de calcul pourrait avoir de graves conséquences", note le diplomate occidental.

M. Erdogan "est pragmatique et sait que prolonger les tensions serait mauvais" ajoute-t-il, en citant la menace de sanctions économiques.

Mais selon M. Gürdeniz, Ankara défendra ses revendications maritimes coûte que coûte. "Même si des sanctions ou un embargo sont imposés à la Turquie, elle n'abandonnera pas".

23/08/2020 09:46:24 -          Istanbul (AFP) -          © 2020 AFP

Gaz : la Turquie refuse “de céder à la piraterie et au banditisme”, accélère ses recherches .
Malgré un risque de bras de fer avec la Grèce et les appels à la désescalade, la Turquie prolonge sa recherche d'hydrocarbures (gaz) en Méditerranée orientale, une zone très disputée. "Nous ne céderons jamais à la piraterie et le banditisme en Méditerranée et en mer Egée", a affirmé Recep Erdogan !Le déploiement initial de l'Oruç Reis au sud de l'île grecque de Kastellorizo le 10 août avait suscité l'ire d'Athènes et déclenché une escalade des tensions entre les deux pays. Quelques heures avant l'annonce de la marine turque, le président Recep Tayyip Erdogan a affirmé, lundi, qu'Oruç Reis "continuait ses activités avec détermination".

usr: 3
C'est intéressant!