•   
  •   

Monde Une enquête sur un somptueux manoir acheté par l’ex-maîtresse de Juan Carlos, l’ancien roi d’Espagne

17:27  24 août  2020
17:27  24 août  2020 Source:   ouest-france.fr

Ancien roi d'Espagne auto-exilé aux EAU: le palais royal confirme

 Ancien roi d'Espagne auto-exilé aux EAU: le palais royal confirme © [Fichier: François Lenoir / Reuters] Juan Carlos, 82 ans, est la cible d'une enquête officielle en Espagne et en Suisse [Fichier: François Lenoir / Reuters] Juan Carlos, l'ancien roi d'Espagne qui s'est exilé ce mois-ci face à des allégations de corruption, se trouve aux Émirats arabes unis, a annoncé lundi le palais royal, mettant fin au mystère sur sa localisation.

Juan Carlos , soupçonné de corruption et de fraude fiscale, était seul quand il a été aperçu en train de descendre de l’avion avant de rejoindre l’hôtel C’est là-bas qu’ une enquête est en cours sur des fonds placés par l ’ ancien roi d ’ Espagne dans une banque suisse sur le compte de la société Lucum.

Alors que Juan Carlos est exilé aux Émirats Arabes Unis, son ancienne maîtresse Corinna Larsen L ’ ancien souverain est soupçonné de corruption et de fraude fiscale. En Suisse, une enquête a été L ’ ancien roi d ’Arabie Saoudite aurait donné 100 millions de dollars à l ’ ancien roi d ’ Espagne qui

Juan Carlos, en avril 2018. © PATRICIA DE MELO MOREIRA/AFP Juan Carlos, en avril 2018.

Des enquêteurs suisses s’intéressent l’achat d’un manoir anglais par l’ancien maîtresse de Juan Carlos. Elle avait reçu 65 millions d’euros de la part de l’ex-roi d’Espagne, trois ans plus tôt.

La justice suisse se penche sur l’acquisition par Corinna Larsen, l’ancienne maîtresse de Juan Carlos d’un manoir anglais en 2015, trois ans après avoir reçu de l’ex-roi d’Espagne 65 millions d’euros, rapporte lundi 24 août le quotidien El Pais .

Exil de Juan Carlos: l'ex-roi d'Espagne se trouve aux Émirats arabes unis

  Exil de Juan Carlos: l'ex-roi d'Espagne se trouve aux Émirats arabes unis L'ancien roi Juan Carlos, qui avait quitté l'Espagne début août poursuivi par des soupçons de malversations, se trouve aux Émirats arabes unis. C'est la Maison royale espagnole qui a levé le voile, ce lundi, sur son lieu de résidence. L'ex-souverain de 82 ans « s'est rendu aux Émirats arabes unis le 3 août et y reste », a déclaré ce lundi un porte-parole de la Maison royale, sans autre précision. Juan Carlos avait annoncé le 3 août qu'ilL'ex-souverain de 82 ans « s'est rendu aux Émirats arabes unis le 3 août et y reste », a déclaré ce lundi un porte-parole de la Maison royale, sans autre précision.

A la Une de la presse, ce mardi 4 août, la décision du roi Juan Carlos , sous le coup d’ une enquête de la Cour suprême, de quitter l’ Espagne . La mort d’un

Âgée de 56 ans, cette femme d’affaires danoise est soupçonnée d’avoir aidé l ’ ancien roi d ’ Espagne à blanchir des capitaux d’origine saoudienne. Dans un entretien accordé à la BBC, Corinna zu Sayn-Wittgenstein l'assure : Juan Carlos Ier avait l'intention de l'épouser. "J'étais très amoureuse de lui

Cette femme d’affaires d’origine danoise a expliqué aux enquêteurs qu’elle avait déboursé 6 millions de livres (6,7 millions d’euros) pour acheter le Chyknell Hall Estate, un manoir situé dans l’ouest de l’Angleterre, à Bridgnorth, et qu’elle avait ensuite dû dépenser la même somme pour le rénover, selon son témoignage devant le procureur de Genève qu’El Pais a pu consulter.

La propriété de 81 hectares compte entre autres un manoir avec 11 chambres, une bibliothèque, une piscine et un terrain de cricket.

Une enquête pour suspicions de blanchiment d’argent

Depuis 2018, Larsen est sous le coup d’une enquête pour suspicions de blanchiment d’argent. Le procureur de Genève s’intéresse de près à l’achat de cette maison puisqu’il survient après le « don » d’argent de Juan Carlos et parce que la structure montée pour l’acquérir est « opaque », précise le journal.

PHOTOS - Exil de Juan Carlos : Felipe et Letizia d'Espagne sauvent les apparences

  PHOTOS - Exil de Juan Carlos : Felipe et Letizia d'Espagne sauvent les apparences Lors d'une visite officielle à Ibiza le 17 août dernier, la reine Letizia et le roi Felipe VI sont apparus plus unis que jamais. Les deux souverains ont ainsi tenté de faire oublier le scandale autour de l'exil de Juan Carlos.Le père de Felipe VI aurait reçu, en août 2008, la somme de 100 millions de dollars de commissions sur un compte suisse au nom d'une fondation panaméenne appartenant à la monarchie d'Arabie Saoudite, alors qu’il était encore roi. Sil n'est pas pour l'instant accusé ou même soupçonné par la justice suisse, son nom apparaît tout de même dans l’enquête conduite à Genève pour "blanchiment aggravé".

Juan Carlos , soupçonné de corruption et de fraude fiscale, était seul quand il a été aperçu en train de descendre de l’avion avant de rejoindre l’hôtel C’est là-bas qu’ une enquête est en cours sur des fonds placés par l ’ ancien roi d ’ Espagne dans une banque suisse sur le compte de la société Lucum.

L ’ ex - roi d ’ Espagne Juan Carlos contredit les accusations de corruption qui l’ont poussé à l’exil. Donation de 65 millions. Dans une interview diffusée jeudi par la BBC, elle affirme que le roi lui a fait ce «cadeau extraordinairement généreux» en reconnaissance pour son amitié, pour assurer son avenir

Corinna Larsen a expliqué avoir acheté la propriété grâce à un fonds qu’elle a enregistré au Panama et qu’elle a mis au nom de son fils, âgé de 13 ans à l’époque.

Celle qui fut l’amante du roi de 2004 à 2009 a reconnu avoir reçu en 2012 de lui une énorme donation – 65 millions de dollars, selon La Tribune de Genève.

Lors d’une interview diffusée jeudi 20 août par la BBC, elle affirme que le roi lui a fait ce « cadeau extraordinairement généreux » en reconnaissance de son amitié, pour assurer son avenir, et parce qu’il s’était pris d’affection pour son fils.

La cinquantenaire est, avec deux autres suspects, au cœur d’une enquête qui porte sur 100 millions de dollars déposés par l’ancien monarque en Suisse et qu’il a reçus de l’Arabie Saoudite en 2011.

La donation de 65 millions à Corinna Larsen a-t-elle servi en fait à cacher ce qui restait des 100 millions saoudiens ? C’est ce que les enquêteurs veulent éclaircir. Si c’était le cas, et si l’argent était d’origine illicite, elle se serait rendue coupable de blanchiment de capitaux. Elle affirme qu’elle n’a jamais gardé l’argent au nom du roi.

Dans une lettre à son avocat datant de 2018 et révelée vendredi, Juan Carlos – qui n’est pas, lui, sous le coup d’une enquête – assurait que la donation faite à Corinna était irrévocable, et qu’il n’a jamais cherché à récupérer l’argent qu’il lui avait donné.

Le scandale soulevé par les révélations a poussé l’ancien souverain à quitter l’Espagne le 3 août pour s’installer aux Émirats Arabes Unis. Mais il a fait savoir qu’il restait à la disposition de la justice.

Juan Carlos infidèle à la reine Sofia : cette photo qui l'a trahi .
En 2012, une photographie du roi Juan Carlos au Botswana avait créé la polémique en Espagne, et révélait sa liaison avec Corinna Larsen. Son exil a fait la une de la presse espagnole et étrangère. Depuis son départ pour les Emirats arables unis, Juan Carlos, l’ancien roi d’Espagne crée la polémique. Une situation à l’inverse de son épouse, Sofia d’Espagne, qui n’a cessé de faire preuve de discrétion et de dignité au cours des dernières semaines. Preuve en est : c’est désormais l’un des membres de la famille royale les plus appréciés par l’opinion publique espagnole.

usr: 3
C'est intéressant!