•   
  •   

Monde Manifestations, boycotts... Cinq questions sur l'affaire Jacob Blake qui enflamme l'Amérique

00:45  30 août  2020
00:45  30 août  2020 Source:   lexpress.fr

Jacob Blake gravement blessé par la police : la colère et l'émotion restent vives dans le Wisconsin

  Jacob Blake gravement blessé par la police : la colère et l'émotion restent vives dans le Wisconsin Lundi soir à Kenosha, des rassemblements ont été organisés en soutien au père de famille noir touché à plusieurs reprises par les tirs d'un policier. Selon sa famille, il serait désormais paralysé jusqu'à la taille. «Huit trous.» Ce sont les marques laissées par les impacts des balles sur le corps de Jacob Blake, selon son père, qui s’est confié ce mardi au Chicago Sun-Times. Il a également affirmé que son fils serait paralysé à partir de la taille, mais que les médecins ne savent pas encore si cette paralysie est définitive. Jacob Blake, 29 ans, a été grièvement blessé dimanche à Kenosha (Wisconsin), lorsque au moins un policier lui a tiré dans le dos à bout portant.

Cinq questions sur l ' affaire Jacob Blake qui enflamme l ' Amérique . Quelques jours après l'arrestation ultra-violente de Jacob Blake , un Afro-américain sur lequel la police a tiré dans le dos à plusieurs reprises à bout portant, des manifestations ont lieu partout dans le pays, réclamant l'arrêt

Bouleversés par le sort de Jacob Blake , les Milwaukee Bucks ont pris tout le monde de court en refusant de jouer leur match de play-offs NBA mercredi soir, entraînant une vague de boycotts sans précédent dans le sport professionnel américain. L ' affaire Jacob Blake déclenche un boycott

Cet Afro-américain de 29 ans est actuellement paralysé, après avoir été victime de plusieurs tirs à bout portant de la part de policiers blancs dimanche, à Kenosha.

Des violences ont éclaté à Kenosha après que des policiers ont tiré sur Jacob Blake, un homme noir. Brandon Bell/Getty Images/AFP © Brandon Bell / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP Des violences ont éclaté à Kenosha après que des policiers ont tiré sur Jacob Blake, un homme noir. Brandon Bell/Getty Images/AFP

La colère grandit aux États-Unis. Quelques jours après l'arrestation ultra-violente de Jacob Blake, un Afro-américain sur lequel la police a tiré dans le dos à plusieurs reprises à bout portant, des manifestations ont lieu partout dans le pays, réclamant l'arrêt des violences policières et dénonçant le racisme systémique sur le territoire.

Etats-Unis : la famille de Jacob Blake appelle au calme

  Etats-Unis : la famille de Jacob Blake appelle au calme Plusieurs manifestations ont éclaté dans le pays, en réaction aux tirs dont a été victime Jacob Blake, un Afro-américain de 29 ans."Le diagnostic médical pour le moment est qu'il est paralysé", a affirmé l'avocat de la famille de M. Blake, Ben Crump. Il a subi de "graves dommages corporels, dont une section de la moelle épinière", ses reins et son foie ont été endommagés et ses blessures ont nécessité "l'ablation d'une partie de l'intestin", a précisé l'avocat Patrick Salvi, lui aussi sur le dossier. La famille de Jacob Blake va porter plainte au civil, a-t-il annoncé.

Adria-Joi Watkins et Jacob Blake . Des effets sur le vote ? Selon Godefroy Desrosiers-Lauzon, de l’UQAM, spécialiste de l’histoire des À quelques mois d’un vote crucial aux États-Unis, M. Jacob remarque par ailleurs que les débordements entourant les manifestations — et les deux morts qui

En réaction à l ’ affaire Jacob Blake l’équipe des Milwaukee Bucks a décidé ce mercredi 26 août au soir de boycotter un match de NBA, le championnat nord-américain de basketball, ce qui a provoqué un séisme aux États-Unis. Ce boycott a entraîné l’annulation de tous les matchs prévus mercredi soir

LIRE AUSSI>> États-Unis : un policier tire sept fois dans le dos d'un homme noir non armé

Trois mois après la mort de George Floyd, tué par un policier blanc à Minneapolis, les heurts entre manifestants et policiers reprennent de plus belle : "Pas de justice, pas de paix !", scandaient notamment les habitants de Kenosha, où a été arrêté Jacob Blake. Mais les violences continuent : dans la nuit de mardi à mercredi, deux autres personnes ont été tuées dans cette ville du Wisconsin. L'Express fait le point pour tout comprendre sur cette affaire.

  • Que s'est-il passé dimanche ?

C'est un nouveau drame qui s'est déroulé dans la ville de Kenosha, à quelques kilomètres de Milwaukee. Dimanche, la police a tiré à plusieurs reprises, à bout portant, sur Jacob Blake, un Afro-américain de 29 ans. La scène, filmée par un témoin, est brutale : vite devenues virales, les images montrent le jeune homme suivi par deux policiers blancs, ayant dégainé leurs armes alors qu'il contourne une voiture.

USA/Wisconsin: Jacob Blake "se bat pour sa vie", dit sa famille

  USA/Wisconsin: Jacob Blake USA/Wisconsin: Jacob Blake "se bat pour sa vie", dit sa familleKENOSHA, Wisconsin (Reuters) - Jacob Blake, l'homme noir sur lequel des officiers de police de Kenosha (Wisconsin) ont tiré dans le dos, est paralysé et "se bat pour sa vie", ont déclaré mardi sa famille et ses avocats, alors que les autorités de la ville située sur une rive du lac Michigan se préparaient à une nouvelle nuit de troubles.

Lire aussi Etats-Unis : l ’ affaire Jacob Blake déclenche un boycottage sans précédent dans le Autant de questions illustrant à quel point les heures qui viennent seront décisives pour le sort d’une « En tant que femme noire, j’ai l’impression qu’il y a des questions beaucoup plus importantes qui

L ' affaire Jacob Blake , un Afro-américain touché par plusieurs balles dans le dos tirées à bout portant par un policier blanc, a suscité une nouvelle onde de choc aux États-Unis et une mobilisation sans précédent des sportifs américains, enclenchée par l'équipe de basket-ball des Milwaukee Bucks.

Un agent attrape le débardeur blanc de la victime, au moment où ce dernier ouvre la portière et tente de s'installer sur le siège conducteur. Le policier fait alors feu - l'enregistrement laisse entendre sept tirs -, atteignant Jacob Blake de plusieurs balles dans le dos. L'homme les avait prévenus qu'il "était en possession d'un couteau", affirment ce jeudi les autorités locales. Les enquêteurs ont en effet retrouvé un couteau sur le plancher du véhicule, dans lequel ne se trouvait aucune autre arme, précise le ministère en révélant le nom du policier qui a tiré à sept reprises : Rusten Sheskey. Il a pour l'instant été mis à pied avec l'un de ses collègues.

LIRE AUSSI>> États-Unis : de l'interpellation aux émeutes, l'affaire George Floyd en quatre questions

Ben Crump, l'avocat de la famille de Jacob Blake, a affirmé que les trois fils de ce dernier se trouvaient dans la voiture, et que l'homme avait tenté de s'interposer dans une dispute entre deux femmes. "Alors qu'il s'éloignait pour aller voir ses enfants, la police a tiré à plusieurs reprises dans son dos à bout portant", a déclaré dans un communiqué l'avocat, qui représente aussi la famille de George Floyd. "Les trois fils (...) ont vu la police tirer sur leur père", a-t-il ajouté. "Ils seront traumatisés à vie."

États-Unis. Deux personnes tuées par balles lors d’une manifestation en soutien à Jacob Blake

  États-Unis. Deux personnes tuées par balles lors d’une manifestation en soutien à Jacob Blake Deux personnes ont été tués par balles ce mercredi 26 août lors d’une manifestation en soutien à Jacob Blake, à Kenosha, dans le Wisconsin. Cet Afro-Américain a été grièvement blessé par plusieurs tirs de la police dans cette ville, le 23 août. Deux personnes ont été tuées par balles dans la nuit du mardi 25 au mercredi 26 août, dans la ville américaine de Kenosha où des affrontements ont eu lieu lors de manifestations de colère, après qu’un policier blanc a grièvement blessé un Afro-américain, Jacob Blake, dimanche 23 août.

Jacob Blake , un père de famille de 29 ans, a été grièvement blessé lorsqu’un policier lui a tiré sept balles dans le dos dimanche à Kenosha, dans l’État du Wisconsin, alors qu’il résistait à son interpellation, dans un contexte encore flou. Selon un communiqué du ministère de la Justice du

Cinq questions sur l ' affaire Jacob Blake qui enflamme l ' Amérique . Trois mois après la mort de George Floyd, un Afro-américain asphyxié par un policier blanc le 25 mai à Minneapolis, l ' affaire Jacob Blake a relancé aux Etats-Unis un large mouvement de protestation contre le racisme et les violences

Le jeune homme a été opéré d'urgence dans un service de soins intensifs de la ville de Milwaukee, où son état reste critique mais en voie d'amélioration, selon des témoignages de proches à des médias locaux. "Le diagnostic médical pour le moment est qu'il est paralysé", a affirmé l'avocat de la famille, Ben Crump. Il a subi de "graves dommages corporels, dont une section de la moelle épinière", ses reins et son foie ont été endommagés et ses blessures ont nécessité "l'ablation d'une partie de l'intestin", a précisé l'avocat Patrick Salvi, lui aussi sur le dossier. La famille de Jacob Blake va porter plainte au civil, a-t-il annoncé.

Les deux policiers ont été suspendus de leurs fonctions et une enquête a été ouverte. Le gouverneur démocrate de l'Etat du Wisconsin Tony Evers a annoncé lundi la convocation d'une session extraordinaire du parlement local, la semaine prochaine, afin d'adopter une série de mesures sur "la responsabilité et la transparence" des forces de police. "Alors que Jacob Blake se bat pour sa vie, on nous rappelle une fois de plus que le racisme est une crise de santé publique. Il n'y a pas de temps à perdre", a-t-il écrit sur Twitter.

Trump mardi à Kenosha, théâtre de l'affaire Jacob Blake

  Trump mardi à Kenosha, théâtre de l'affaire Jacob Blake Le président Donald Trump ira mardi à Kenosha (Wisconsin) où l'Afro-Américain Jacob Blake a été grièvement blessé par un policier, une affaire qui a relancé les manifestations aux Etats-Unis contre les violences policières et le racisme. Jacob Blake, 29 ans, a été grièvement blessé le 23 août à Kenosha lorsque deux policiers ont essayé de l'interpeller.Judd Deere, porte-parole de la Maison Blanche, a annoncé samedi que M. Trump se rendrait mardi à Kenosha, dans le nord des Etats-Unis, pour s'entretenir avec des responsables locaux des forces de l'ordre et "examiner les dégâts causés par les émeutes" déclenchées par cette affaire.

En réaction à l ’ affaire Jacob Blake l’équipe des Milwaukee Bucks a décidé ce mercredi 26 août au soir de boycotter un match de NBA, le championnat nord-américain de basketball, ce qui a provoqué un séisme aux États-Unis. Ce boycott a entraîné l’annulation de tous les matchs prévus mercredi soir

«Une fois de plus, un homme noir - Jacob Blake - s'est fait tirer dessus par la police. Sous les yeux de ses enfants. Cela me rend malade», a écrit M. Biden dans un post Twitter accompagné d'un Deux personnes y ont par ailleurs été tuées dans la nuit de mardi à mercredi en marge des manifestations .

  • Comment se sont déroulées les manifestations ?

Ce drame, qui a eu lieu près de trois mois jours pour jours après la mort de George Floyd, asphyxié par un policier blanc le 25 mai dernier, a fortement ravivé les tensions sur le racisme et les violences policières aux États-Unis. Mais, depuis lundi, des débordements ont été observés à Kenosha, au point qu'un couvre-feu a été décrété pour la nuit de lundi à mardi, à partir de 20 heures. Une heure après son entrée en vigueur, les manifestants ont été visés par des tirs de gaz lacrymogène de la police, vers qui des bouteilles ont été lancées. Des grilles en fer avaient été installées à proximité d'un tribunal, où des voitures et un immeuble avaient été incendiés la veille. Des habitants de la ville sont venus armés, au milieu de plusieurs centaines de manifestants, pacifiques en début de soirée, afin d'empêcher de nouvelles dégradations. Appelant à manifester de façon pacifique, le gouverneur Tony Evers avait annoncé que 125 militaires de la Garde nationale seraient déployés dans la ville afin d'y faire respecter l'ordre.

LIRE AUSSI>> Affaire Jacob Blake : colère et violences dans plusieurs villes américaines

Et la colère a également gagné d'autres villes américaines. À Minneapolis, où George Floyd a été tué, des manifestants ont brûlé un drapeau américain. Environ 200 personnes, certaines le poing levé, ont aussi défilé à New York en criant le nom de Jacob Blake. La mère de Jacob Blake, de son côté, a appelé au calme mardi, les autorités redoutant de nouvelles manifestations tendues à travers les États-Unis. "Mon fils se bat pour sa vie", a déclaré Julia Jackson, lors d'une conférence de presse à Kenosha. "Si Jacob savait ce qu'il se passait, la violence et la destruction, il serait très mécontent (...) Nous avons besoin de guérir", a-t-elle ajouté alors que son fils était à nouveau au bloc opératoire.

La mère de Jacob Blake supplie de `` guérir '' alors qu'il se bat pour sa vie

 La mère de Jacob Blake supplie de `` guérir '' alors qu'il se bat pour sa vie © Fourni par The Daily Beast KEREM YUCEL Alors que Kenosha, Wisconsin, se prépare pour une troisième nuit de manifestations contre le meurtre de Jacob Blake, le 29 ans - La famille de l'ancien a dénoncé mardi l'injustice raciale tout en appelant à la paix et à la «guérison de notre pays». «Mon fils s'est battu pour sa vie et nous avons vraiment besoin de prières. Alors que je roulais ici, à travers la ville, j'ai remarqué beaucoup de dégâts.

  • Que s'est-il passé dans la nuit de mardi à mercredi ?

Mais dans la nuit de mardi à mercredi, deux personnes ont été tuées par balles dans la ville, lors de manifestations. "Les tirs ont entraîné la mort de deux personnes et une troisième personne a été hospitalisée pour des blessures graves mais qui ne mettent pas sa vie en danger", a annoncé la police de Kenosha sur Twitter.

La police de Kenosha a précisé avoir été alertée sur des informations faisant état de coups de feu et de plusieurs victimes, ajoutant qu'une enquête "active était en cours". Plus tôt, des vidéos, mises en ligne, ont montré des gens courant dans les rues de Kenosha, alors que des coups de feu retentissaient. Dans d'autres, on peut voir des hommes blessés, au sol.

EN IMAGES>> L'Amérique enterre George Floyd, érigé en martyr des violences policières

Un adolescent de 17 ans, Kyle Rittenhouse, habitant le village voisin d'Antioch, dans l'État de l'Illinois, est soupçonné d'être l'auteur des tirs. Ce jeune supporter de Donald Trump et du mouvement pro-police "Blue lives matter" a été interpellé en vue de son inculpation pour meurtre, a annoncé la police locale. Facebook a indiqué avoir "retiré la page du tireur de Facebook et Instagram". La plateforme a également banni le compte et un événement de "Kenosha Guard", qui appelait à prendre les armes avant la manifestation, d'après le site spécialisé The Verge.

"À ce stade, nous n'avons trouvé aucune preuve sur Facebook suggérant que le tireur suivait la page de Kenosha Guard ou qu'il ait été invité à leur événement. Cependant, cette page et cet événement enfreignaient notre nouvelle règle sur les organisations d'autodéfense et ont été retirés pour cette raison", a détaillé un porte-parole du réseau social.

Joe Biden rencontre la famille de Jacob Blake, au cœur des manifestations à Kenosha

  Joe Biden rencontre la famille de Jacob Blake, au cœur des manifestations à Kenosha Se présentant en rassembleur dans une Amérique meurtrie, Joe Biden a rencontré jeudi en privé la famille de Jacob Blake, un homme noir grièvement blessé par la police fin août, dès son arrivée dans l'État-clé du Wisconsin, qui marque une accélération de sa campagne. Alors que Donald Trump a parlé de "terrorisme intérieur" à Kenosha, Joe Biden a rencontré en privé jeudi 3 septembre la famille de Jacob Blake, l'homme noir dont l'interpellationAlors que Donald Trump a parlé de "terrorisme intérieur" à Kenosha, Joe Biden a rencontré en privé jeudi 3 septembre la famille de Jacob Blake, l'homme noir dont l'interpellation controversée a lancé des nuits d'émeutes dans cette ville du Wisconsin.

  • Comment les politiques américains ont-il réagi ?

Depuis dimanche, de nombreuses personnalités politiques ont réagi à cette bavure et aux manifestations qui ont suivi. Le candidat démocrate à la présidentielle Joe Biden a indiqué mercredi avoir parlé et promis "justice" à la famille de Jacob Blake.

"Une fois de plus, un homme noir - Jacob Blake - s'est fait tirer dessus par la police. Sous les yeux de ses enfants. Cela me rend malade", a écrit Joe Biden dans un post Twitter, accompagné d'un message vidéo. "J'ai parlé un peu plus tôt à la mère et au père de Jacob, à sa soeur et à d'autres membres de la famille et je leur ai dit que justice devait être rendue et qu'elle le sera", assure-t-il. "Nos pensées vont à sa famille, notamment ses enfants. Ce qu'ils ont vu est horrible : leur père se faire tirer dessus", ajoute-t-il.

"S'élever contre la brutalité est un droit et une nécessité absolue. Mais incendier des biens publics n'est pas manifester, c'est de la violence inutile", juge en revanche Joe Biden.

L'ancien vice-président de Barack Obama, qui jouit d'une bonne cote de popularité au sein de l'électorat afro-américain, a également évoqué les manifestations antiracisme, parfois émaillées de violences, qui ont repris de plus belle ces derniers jours dans plusieurs villes américaines, trois mois après la mort de George Floyd.

Le discours est différent chez Donald Trump, qui avait annoncé un peu plus tôt mercredi l'envoi de renforts policiers et de soldats de la Garde nationale pour lutter contre "les pillages" et "l'anarchie" à Kenosha. "Nous ne tolérerons pas les pillages, les incendies criminels, la violence et l'anarchie dans les rues américaines", a indiqué le président sur Twitter mercredi.

Donald Trump a par ailleurs fait savoir que le gouverneur démocrate de l'État du Wisconsin Tony Evers avait accepté l'envoi dès mercredi de renforts fédéraux dans la ville du Wisconsin. "J'enverrai des policiers fédéraux et la Garde nationale à Kenosha pour rétablir la LOI et l'ORDRE!", a insisté le milliardaire républicain, qui en a fait l'un des thèmes de sa campagne de réélection pour la présidentielle du 3 novembre.

Jacob Elordi et Zendaya ne sortent plus ensemble, et maintenant il est «intéressé» par Kaia Gerber

 Jacob Elordi et Zendaya ne sortent plus ensemble, et maintenant il est «intéressé» par Kaia Gerber © Getty Images Jacob Elordi et Zendaya semblent avoir rompu. Jacob a été aperçu en train de dîner avec Kaia Gerber le soir du 24e anniversaire de Zendaya. Jacob Elordi et Zendaya semblent avoir rompu. Jacob a été aperçu en train de dîner avec Kaia Gerber le soir de l'anniversaire de Zendaya.

  • Comment ont été décidés les boycotts dans le monde du sport ?

Le monde sportif américain, basketteurs de la NBA en tête, a de son côté démarré mercredi un mouvement de boycott des compétitions sans précédent en réaction à l'affaire Jacob Blake. Enclenché par l'équipe de basket-ball des Milwaukee Bucks, qui a boycotté un match et contraint la NBA à reporter plusieurs autres rencontres mercredi, le mouvement s'est propagé à grande vitesse.

"NOUS DEMANDONS LE CHANGEMENT. ON EN A MARRE", a tweeté la superstar des Los Angeles Lakers, LeBron James.

Selon plusieurs médias, les Lakers et les Los Angeles Clippers ont voté pour l'abandon de la saison NBA. La joueuse de tennis japonaise Naomi Osaka a quant à elle refusé de disputer la demi-finale du tournoi de Cincinnnati, dont les organisateurs ont reporté d'un jour tous les matches prévus jeudi. Des matches de football et de baseball ont également été reportés en raison d'un boycott des joueurs.

"En tant que femme noire, j'ai l'impression qu'il y a des questions beaucoup plus importantes qui nécessitent une attention immédiate, plutôt que de me regarder jouer au tennis", a justifié Naomi Osaka, 22 ans, dont la mère est japonaise et le père haïtien, et qui a souvent pris la parole ces derniers mois pour dénoncer l'injustice raciale.


Vidéo: Violences policières aux États-Unis : troisième nuit d'émeutes à Kenosha, deux morts par balles (France 24)

Jacob Elordi et Zendaya ne sortent plus ensemble, et maintenant il est «intéressé» par Kaia Gerber .
© Getty Images Jacob Elordi et Zendaya semblent avoir rompu. Jacob a été aperçu en train de dîner avec Kaia Gerber le soir du 24e anniversaire de Zendaya. Jacob Elordi et Zendaya semblent avoir rompu. Jacob a été aperçu en train de dîner avec Kaia Gerber le soir de l'anniversaire de Zendaya.

usr: 1
C'est intéressant!