•   
  •   

Monde Port du masque : la Suède fait de la résistance

11:50  30 août  2020
11:50  30 août  2020 Source:   lepoint.fr

Quotidien, TPMP, La France a un incroyable talent : le port du masque bientôt obligatoire sur les plateaux télé ?

  Quotidien, TPMP, La France a un incroyable talent : le port du masque bientôt obligatoire sur les plateaux télé ? Alors que la rentrée télé approche à grands pas, les chaînes et les sociétés de production tentent de s'organiser afin de conjuguer émission de télévision avec respect des gestes barrières. L'obligation de porter un masque sur les plateaux, évoquée par la ministre du Travail, pose notamment question. C'est une petite déclaration qui met en émoi le monde de la télévision. Interrogée mardi 18 août par BFMTV, Elisabeth Borne, la ministre du Travail, a laissé entendre que présentateurs, chroniqueurs, invités et membres du public pourraient être obligés de porter un masque à partir de la rentrée.

Après la demande de dispersion en début d'après-midi, les manifestants, dont beaucoup étaient assis sur la chaussée, sont restés sur place et ont crié « résistance Quelques centaines de manifestants à Paris contre le port obligatoire du masque (IMAGES). Suède : une vidéo montrant un Coran brûlé

Notre reporter a fait état de la dispersion du rassemblement au cours de l 'après-midi par les forces de l 'ordre. Dans ce contexte d'évolution inquiétante de l 'épidémie, le port du masque dans l'espace public est devenu Suède : une vidéo montrant un Coran brûlé déclenche des émeutes à Malmö.

  Port du masque : la Suède fait de la résistance © Fournis par Le Point

Pendant qu'en France, et dans le reste du monde, le port du masque se généralise jusque dans la rue, un pays d'Europe résiste encore et toujours à cette mesure pour lutter contre la pandémie : la Suède. Le pays scandinave s'était déjà fait remarquer au printemps en refusant de confiner sa population pour éviter une crise économique trop importante. Aujourd'hui, il continue de rejeter le port du masque, qui n'apparaît nulle part dans les recommandations sanitaires de l'agence de santé publique suédoise.

En Europe, un mouvement anti-masque alimenté par un "imaginaire anti-système"

  En Europe, un mouvement anti-masque alimenté par un Alors que l'épidémie de Covid-19 connaît un rebond en Europe en pleine période estivale, des manifestants se réunissent depuis quelques semaines à travers le continent pour protester contre le port du masque obligatoire. Selon des spécialistes, ce mouvement anti-masque illustre un sentiment de défiance envers l'État. Madrid, Bruxelles, Berlin… Dans plusieurs villes européennes, des manifestations rassemblent depuis quelques semaines des centaines d'opposants au port du masque. L'apparition de ces rassemblements coïncide avec la mise en place, dans plusieurs pays, du port du masque obligatoire face à la résurgence de l'épidémie de Covid-19.

En France, de plus en plus de ville mettent en place des mesures d'obligation du port du masque . C'est le cas par exemple à Lille dans certaines rues de la ville. Les pays du Nord font par exemple figure d'exception. La Suède avait refusé le confinement, ils refusent maintenant le port du masque .

Le risque d’infection est trop élevé) que la justice levait l’interdiction à condition que les 20 000 personnes attendues défilent en respectant les gestes barrières et la distance « Nous avons pesé le pour et le contre entre le respect du droit fondamental à manifester et la protection de la vie humaine.

Le bilan humain de la pandémie en Suède est pourtant loin d'être le meilleur : au 27 août, 5 820 personnes y sont mortes du Covid-19, soit 57 décès pour 100 000 habitants. Un chiffre, certes, loin des 86 morts pour 100 000 habitants en Belgique, ou des bilans espagnol et britannique (62), mais proche de celui des États-Unis (55) et de l'Italie (59), deux pays fortement touchés. En France, l'épidémie a fait 46 décès pour 100 000 habitants.

Lire aussi Coignard ? Covid-19 : le nouveau ministère de la peur

Distanciation physique

Mais le gouvernement suédois assume sa stratégie. Dans une vidéo publiée début juillet, la ministre de la Santé, Lena Hallengren, rappelle que « tous les pays font du mieux qu'ils le peuvent » mais estime que « personne ne sait quel est le meilleur comportement à adopter face à ce virus ». « Les pays agissent différemment en fonction de la manière dont se propage le virus et la façon dont est organisée la société. »

Victoria rayonnante pour sa rentrée aux multiples rendez-vous

  Victoria rayonnante pour sa rentrée aux multiples rendez-vous La princesse héritière Victoria de Suède a fait sa rentrée, ce jeudi, en enchaînant quatre engagements en compagnie de son époux, le prince consort Daniel. 1/10 DIAPOSITIVES © Dana Press / Bestilmage La princesse héritière Victoria de Suède à Stockholm, le 20 août 2020 La princesse héritière Victoria de Suède à Stockholm, le 20 août 2020 2/10 DIAPOSITIVES © Dana Press / Bestilmage La princesse héritière Victoria de Suède et son mari le prince consort Daniel à Stockholm, le 20 août 2020 La princesse héritière Victoria de Suède et son mari le prince consort Dani

Si le port du masque s’impose donc en extérieur, une exception d’importance est mentionnée dans le protocole. Il n’est en effet pas obligatoire “lorsqu’il est incompatible avec l’activité”, stipule le document, citant notamment les pratiques sportives. De même, les repas pris à la cantine, tout comme les nuits

La ville a finalement obtenu gain de cause: le port du masque n’est plus exigé «s’agissant des personnes exerçant une activité physique au titre de la course à pied ou de D’autres ont entendu la nouvelle avant de partir et l’ont accueillie avec soulagement. Sarah, masque autour du cou, rejoint

La stratégie suédoise repose en fait quasi exclusivement sur la distanciation physique ? ainsi que sur l'hygiène ? quand, en France par exemple, elle est souvent assouplie et complétée par le port du masque. Les rassemblements de plus de 50 personnes y sont notamment toujours interdits, et le télétravail doit être favorisé jusqu'à la fin de l'année pour ne pas engorger les transports.

  Port du masque : la Suède fait de la résistance © Fournis par Le Point Dans les rues comme dans les transports, la Suède préfère miser sur la distanciation physique plutôt que sur le port du masque. © JEPPE GUSTAFSSON / TT NEWS AGENCY / TT News Agency via AFP

« Des effets pervers induits par le port du masque »

L'épidémiologiste en chef de l'agence de santé publique suédoise, Anders Tegnell, a estimé le 24 août sur LCI qu'il était « dangereux de voir les masques comme la solution à cette pandémie ». Dans Le Figaro, il se justifie et pointe « les études et les preuves scientifiques » sur l'efficacité du port du masque, qui, selon lui, « sont étonnamment faibles ».

Coronavirus : comment nos voisins européens s'en sortent-ils ?

  Coronavirus : comment nos voisins européens s'en sortent-ils ? Le Royaume-Uni a décidé d'imposer une quarantaine aux personnes venues de France en raison de la recrudescence de l'épidémie dans l'Hexagone. En Allemagne, en Belgique ou encore en Espagne, plusieurs indicateurs font craindre une deuxième vague de Covid-19. © Fournis par Franceinfo Nos voisins européens s'en sortent-ils mieux que la France sur le terrain épidémique ? Alors que le spectre d'une nouvelle vague de Covid-19 se dessine, la comparaison des gestions épidémiques nationales est tentante.

Des opposants au port du masque et aux mesures de restrictions contre la pandémie de Covid-19 ont de nouveau défilé à Berlin ce 29 août De nombreuses manifestations contre les mesures restrictives prises par les autorités pour lutter contre la pandémie de Covid-19 ont déjà eu lieu en Allemagne.

Faisons fi de nos clivages pour un temps, nous reprendrons nos chamailleries après cet épisode, cette tentative de putsch ploutocratique sur la démocratie et Pour le piège c’est une évidence : amendes, images pour propagande de la TV, marche du samedi hypocrite, ingénierie sociale manipulation

Lire aussi Masque obligatoire en entreprise : un casse-tête économique et juridique

Anders Tegnell estime surtout que le masque pourrait conduire à un relâchement de la distanciation et des gestes barrières. « Il peut y avoir des effets pervers induits par le port du masque, qui peut être contaminé et que l'on touche. » Un discours étonnant aujourd'hui, mais qui était celui de l'OMS ? et des autorités françaises ? il y a encore quelques mois, au début de la pandémie, avant que la connaissance scientifique sur la transmission du virus n'évolue.

Si, au début du mois, ses voisins étaient encore sur la même ligne, le Danemark, la Finlande et la Norvège ont finalement décidé, mi-août, d'imposer ou de recommander le port du masque dans les transports publics. Pas de quoi faire douter les autorités suédoises, qui mettent en avant le ralentissement des contaminations dans le pays depuis l'été. Au Figaro, Anders Tegnell assure ne pas être totalement fermé à l'idée des masques : « Si la contamination s'accélère, si nous avons des problèmes dans les bus et les trains, c'est bien sûr une solution que nous regarderons de près. »

Masque obligatoire à Strasbourg et Lyon : le Conseil d'État valide en partie les arrêtés .
Le Conseil d'État a entériné dimanche en grande partie des arrêtés préfectoraux imposant le port du masque généralisé notamment à Strasbourg, Lyon et Villeurbanne. © DENIS CHARLET / AFP Le Conseil d'Etat a entériné en partie des arrêtés préfectoraux imposant le port du masque généralisé, dont à Strasbourg. Un oui, mais sous conditions. Le Conseil d'Etat a entériné en grande partie dimanche des arrêtés préfectoraux imposant le port du masque généralisé à Strasbourg, douze autres villes du Bas-Rhin ainsi qu'à Lyon et Villeurbanne, selon des ordonnances transmises à la presse.

usr: 0
C'est intéressant!