•   
  •   

Monde Le sort incertain de l'opposante biélorusse Maria Kolesnikova

13:25  08 septembre  2020
13:25  08 septembre  2020 Source:   france24.com

Biélorussie. L’opposante Kolesnikova déchire son passeport pour éviter l’exil forcé

  Biélorussie. L’opposante Kolesnikova déchire son passeport pour éviter l’exil forcé L’opposante biélorusse Maria Kolesnikova, emmenée de force à la frontière avec l’Ukraine mardi 8 septembre a déchiré son passeport afin d’empêcher les autorités de la forcer à l’exil, une pratique déjà employée par le pouvoir Biélorusse. L’opposante biélorusse Maria Kolesnikova a « déchiré son passeport », ont témoigné ses alliés mardi 8 septembre, pour faire échouer une tentative des autorités de la forcer à l’exil, fermement condamnée par les États-Unis.

Biélorussie : l ' opposante Maria Kolesnikova interpellée ? Maria Kolesnikova , dos à dos avec les Maria Kolesnikova , importante figure de la contestation biélorusse est l'une des rares à avoir Aujourd'hui, son sort suscite de nombreuses inquiétudes. Selon les témoignages recueillis par ses

Maria Kolesnikova , l’un des leaders de l ’opposition biélorusse , avait annoncé la création d’un nouveau parti. Selon le portail d’information biélorusse Tut.by, l ’ opposante et membre du praesidium du Comité de coordination pour le transfert du pouvoir biélorusse Maria Kolesnikova a

La figure de l'opposition biélorusse Maria Kolesnikova a été enlevée à Minsk le 7 septembre. Depuis, ses proches sont sans nouvelles d'elle. © Sergei Gapon, AFP (archives) La figure de l'opposition biélorusse Maria Kolesnikova a été enlevée à Minsk le 7 septembre. Depuis, ses proches sont sans nouvelles d'elle.

Maria Kolesnikova, l'une des principales figures de l'opposition en Biélorussie, a été arrêtée lundi dans le centre de Minsk. Depuis, elle a disparu avec deux autres opposants, membres comme elle du Conseil de coordination de l'opposition bélarusse.

Elle est l'une des principales figures de l'opposition en Biélorussie. Maria Kolesnikova a disparu lundi 7 septembre à Minsk, ainsi que deux autres opposants, Anton Rodnenkov et Ivan Kravtsov. Depuis, ils sont portés disparue et les informations les concernant sont contradictoires.

Biélorussie: qui est Maria Kolesnikova, devenue héroïne de l’opposition à Loukachenko?

  Biélorussie: qui est Maria Kolesnikova, devenue héroïne de l’opposition à Loukachenko? La Biélorusse Maria Kolesnikova a été élevée au rang d’héroïne de l’opposition lorsqu’elle a refusé de quitter le pays sous la contrainte des autorités. Désormais officiellement en détention préventive dans un centre de Minsk, selon son père, après son enlèvement le 7 septembre au matin et sa réapparition dans la nuit à la frontière avec l’Ukraine, la vie politique de cette figure de la contestation ne date pas d’hier. Cheveux coupés court, large sourire rehaussé de rouge à lèvres, faisant un cœur avec ses mains : c’est l’image la plus répandue de Maria Kolesnikova.

L'unique opposante bélarusse à ne pas avoir quitté le pays, Maria Kolesnikova , n'a pas donné signe de vie de la journée de lundi. Maria Kolesnikova , une des figures de l ’opposition, a été interpellée par des individus non identifiés dans le centre de Minsk. La veille, la police biélorusse [ ]

Maria Kolesnikova , une des figures de l ’opposition, a été interpellée par des individus non identifiés dans le centre de Minsk. La veille, la police biélorusse a Une initiative critiquée par l ’ opposante en exil Svetlana Tikhanovoskaïa. Dans un communiqué, l’équipe de Maria Kolesnikova a tenté de

Dernière figure majeure de l'opposition à ne pas s'être réfugiée à l'étranger, Maria Kolesnikova a été "enlevée" et embarquée de force dans un véhicule lundi matin dans le centre de Minsk, selon le Conseil de coordination de l'opposition biélorusse.

Les proches de Maria Kolesnikova étaient sans nouvelles d'elle lundi soir et les informations restent contradictoires depuis son arrestation.

Qui a passé la frontière ukrainienne ?

Mardi matin, un membre du service des douanes biélorusses a affirmé que les trois opposants ont passé la frontière ukrainienne. Mais les médias officiels biélorusses ont affirmé pour leur part que Maria Kolesnikova avait été arrêtée mardi matin à la frontière ukrainienne, alors que les deux autres auraient réussi à quitter le pays.

Une figure de l'opposition biélorusse arrêtée à Minsk

  Une figure de l'opposition biélorusse arrêtée à Minsk Une figure de l'opposition biélorusse arrêtée à Minsk © Reuters/VASILY FEDOSENKO UNE FIGURE DE L'OPPOSITION BIÉLORUSSE ARRÊTÉE À MINSK MOSCOU (Reuters) - Maria Kolesnikova, une des principales figures de l'opposition en Biélorussie, a été arrêtée lundi dans le centre de Minsk et conduite dans une fourgonnette par des personnes non identifiées, rapporte le site d'informations en ligne biélorusse Tut.By. Ses partisans ont dit vérifier l'information, selon l'agence de presse RIA.

"Les proches de Maria Kolesnikova ont fait une déposition à la police sur sa disparition. Lundi soir, le sort de l ' opposante inquiétait aussi Londres et Berlin. Sur Twitter, le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab s'est dit "très préoccupé" tandis que le ministre allemand des Affaires

Ils étaient plus de 100 000 Les Bélarusses avaient de nouveau répondu en masse dimanche à l'appel de l 'opposition pour défiler dans les rues de Minsk contre le président Alexandre Loukachenko. 15:51MondeL' opposant russe Alexeï Navalny sorti du coma artificiel.

"Les services de frontières ukrainiens ne confirment ni n'infirment ces informations", précise Gulliver Cragg, correspondant de France 24 à Kiev. "On ne comprend pas qui a passé cette frontière ou si toute cette histoire de frontière est fausse pour servir la propagande biélorusse", ajoute le journaliste.

Biélorussie : la répression s'abat sur les figures de l'opposition

  Biélorussie : la répression s'abat sur les figures de l'opposition Trois membres du Conseil de coordination, dont l'opposante Maria Kalesnikava, ont disparu lundi à Minsk. Ils pourraient avoir été contraints à un exil forcé en Ukraine. En plein jour et en plein centre de Minsk, lundi, une camionnette s’arrête, des types en civil en sortent, forcent Maria Kalesnikava à monter à l’intérieur, la camionnette repart. Peu de témoins, pas de photos. De la disparition de deux autres membres du Conseil de coordination, dont l'opposante Maria Kalesnikava, ont disparu lundi à Minsk. Ils pourraient avoir été contraints à un exil forcé en Ukraine.

Sauter à la navigation Sauter à la recherche. Maria Alexeyevna Kolesnikova (née le 24 avril 1982) est une musicienne et femme politique biélorusse , qui est membre du présidium du conseil de transition formé lors des manifestations biélorusses de 2020 contre le régime d'Alexandre Loukachenko.

Ils étaient plus de 100 000 Les Bélarusses avaient de nouveau répondu en masse dimanche à l'appel de l 'opposition pour défiler dans les rues de Minsk contre le président Alexandre Loukachenko. L ’ opposante biélorusse , Maria Kolesnikova , enlevée et conduite vers une destination inconnue.

Une vidéo d'Ivan Kravtsov, secrétaire exécutif du Conseil de coordination biélorusse, a été diffusée sur les réseaux sociaux. Il y affirme qu'ils ont voulu quitter le pays avec Maria Kolesnikova. "Mais cette vidéo a été enregistrée on ne sait pas où, dans des circonstances inconnues. On dirait beaucoup ces vidéos que les personnes détenues sont obligées d'enregistrer", ajoute Gulliver Cragg.

Berlin et Londres très préoccupés

Plusieurs puissances européennes ont réagi à la situation, comme Berlin qui "exige de savoir où [Maria Kolesnikova] est", Londres qui se dit "très préoccupé", ou encore l'UE qui réclame la libération des opposants politiques.

Ces disparitions interviennent alors que la Biélorussie est marquée depuis presque un mois par un mouvement de protestation historique contre le chef de l'État, Alexandre Loukachenko, au pouvoir depuis 26 ans et qui clame avoir remporté l'élection présidentielle du 9 août avec 80 % des voix.

Dimanche encore, des dizaines de milliers de manifestants ont défilé dans les rues de Minsk pour réclamer son départ, près d'un mois après sa réélection contestée. Mais la répression policière se fait de plus en plus forte. Lundi, la police biélorusse a fait état de 633 arrestations.

Avec AFP

Le dictateur biélorusse admet qu'il a peut-être gardé le pouvoir `` un peu trop longtemps '' alors que les manifestations se poursuivent .
Cette reconnaissance inhabituelle du mécontentement national à l'égard de son règne survient presque exactement un mois depuis que Loukachenko a affirmé avoir reçu 80% des voix en août. 9 élections présidentielles, largement perçues comme frauduleuses. L'homme fort, qui dirige l'ancien État vassal soviétique depuis 1994 et a imputé l'indignation suscitée par les élections aux puissances occidentales, a soutenu qu'il devait rester au pouvoir à Minsk, la capitale du Bélarus.

usr: 6
C'est intéressant!