•   
  •   

Monde Qui est Khaled Drareni, le journaliste algérien condamné à trois ans de prison ?

03:00  09 septembre  2020
03:00  09 septembre  2020 Source:   nouvelobs.com

Algérie : deux ans de prison pour un ancien policier devenu une figure du « Hirak »

  Algérie : deux ans de prison pour un ancien policier devenu une figure du « Hirak » Algérie : deux ans de prison pour un ancien policier devenu une figure du « Hirak »Toufik Hassani est accusé de « menace sur des agents de police » et « divulgation de secrets professionnels sur Facebook », selon le Comité pour la libération des détenus (CNLD), association de soutien aux détenus d'opinion. Cet ancien policier avait notamment dénoncé la répression policière d'une marche étudiante en octobre 2019 à Alger.

Ryad kramdi / afp. Le journaliste algérien Khaled Drareni , en détention provisoire depuis la fin mars, a été condamné lundi 10 août à trois ans Plusieurs journalistes algériens sont en prison et des procès sont en cours. Abdelkrim Zeghileche, militant pro-Hirak et directeur d’une radio algérienne

Le journaliste algérien Khaled Drareni , en détention provisoire depuis la fin mars, a été condamné , lundi 10 août, à trois ans de prison ferme, a annoncé "Si Khaled Drareni n' est pas libéré et relaxé dans les prochaines semaines, nous nous emploierons à faire savoir à l'opinion publique la réalité de

  Qui est Khaled Drareni, le journaliste algérien condamné à trois ans de prison ? © Copyright 2020, L'Obs

En Algérie, il est devenu le symbole du combat pour la liberté de la presse. Ce mardi 8 septembre, le procès en appel du journaliste indépendant Khaled Drareni a débuté à Alger. Le 10 août dernier, il a été condamné à trois ans de prison ferme et à une amende de 50 000 dinars (330 euros) après avoir été jugé coupable d’« incitation à attroupement non armé » et « atteinte à l’unité nationale ».

En Algérie, le pouvoir profite de la pandémie pour réprimer toute contestation et museler les médias

L’objet de sa condamnation : avoir suivi et couvert une mobilisation du Hirak, ce mouvement de contestation qui protestait contre le 5e mandat du président Abdelaziz Bouteflika et appelait la classe politique algérienne à se renouveler. Sa condamnation suscite depuis une indignation et une mobilisation générale.

Pertes d'exploitation : Axa condamné à indemniser cinq restaurateurs

  Pertes d'exploitation : Axa condamné à indemniser cinq restaurateurs Le tribunal de commerce de Paris a condamné jeudi l'assureur Axa à indemniser cinq restaurateurs pour leurs pertes d'exploitation dues au confinement à cause de l'épidémie de Covid-19. Le montant total est de 240.000 euros. Le groupe a déjà annoncé qu’il allait faire appel. Plusieurs dizaines d'autres décisions de justice sont attendues, notamment à Marseille et à Bordeaux. Le tribunal de commerce de Paris a condamné jeudi l'assureur Axa à indemniser cinq restaurateurs pour leurs pertes d'exploitation dues au confinement à cause de l'épidémie de Covid-19, une décision pour laquelle le groupe entend faire appel.

Le journaliste algérien Khaled Drareni , en détention provisoire depuis la fin mars, a été condamné lundi 10 août à trois ans de prison ferme, une «Elle confirmerait que le pouvoir algérien a tourné le dos aux idéaux de l'indépendance du pays», estime RSF. Le verdict sera «un test majeur pour le

Le journaliste opposant au régime Khaled Drareni a été condamné ce lundi à trois ans de prison Lors de l'audience par visioconférence, au cours de laquelle il est apparu amaigri, Khaled Drareni a « La liberté des Algériens s' est considérablement élargie depuis le 16 février. Mais la courbe de la

Devenu un symbole du Hirak et de la liberté de la presse

Directeur du site d’information Casbah Tribune et correspondant pour Reporters sans Frontières (RSF) et TV5 Monde, le journaliste indépendant Khaled Drareni est devenu un véritable contre-pouvoir et un symbole du Hirak en Algérie.

En Algérie, la presse victime collatérale du Covid

Dans ses articles, il donne la parole aux manifestants et se fait la voix de leurs revendications. Il est aussi accusé par le gouvernement algérien d’avoir critiqué sur Facebook le système politique et d’avoir publié le communiqué d’une coalition de partis politiques en faveur d’une grève générale, selon RSF.

Un procès en appel très attendu

Khaled Drareni se trouve actuellement dans le collimateur du pouvoir algérien. Le président Abdelmadjid Tebboune lui-même avait laissé entendre, que Khaled Drareni était un « informateur pour le compte des ambassades étrangères ». De son côté, lejournaliste se défend en affirmant avoir fait son « travail en tant que journaliste indépendant ».

Affaire Ramadan : une confrontation tendue entre le théologien et la plaignante suisse

  Affaire Ramadan : une confrontation tendue entre le théologien et la plaignante suisse Au terme de huit heures d'interrogatoire, la confrontation a été suspendue à la demande de la plaignante et devrait reprendre dans plusieurs semaines. Il y aura un deuxième acte. Mais il n’est pas attendu avant plusieurs semaines. La confrontation entre l’intellectuel et théologien Tariq Ramadan et la plaignante suisse qui l’accuse de séquestration et de viols a été suspendue, mercredi soir au tribunal judiciaire de Paris, au terme de plus de huit heures d’interrogatoire.

Au-delà de Khaled Drareni , c' est toute une profession qu'on veut faire taire. Il a ainsi réagi à la condamnation à trois ans de prison ferme assénée au journaliste algérien Khaled Drareni Pour rappel, Khaled Drareni a été condamné pour « atteinte à l'unité nationale », après avoir couvert une

Cela relève du travail de journaliste , a estimé Me Benissad, qui est également le président de la Ligue algérienne des droits de l'homme (LADDH). Lors de son procès par visioconférence, au cours duquel il est apparu amaigri, Khaled Drareni , âgé de 40 ans, avait rejeté les accusations portées

« J’ai vu Khaled Drareni il y a deux jours, il a le moral, il est confiant. Si la cour d’Alger applique la loi, elle ne peut que prononcer sa relaxe »

, a dit lundi à l’AFP un de ses avocats, Mustapha Bouchachi.

Ce procès en appel, très attendu,se déroule ce mardi dans un climat délétère de répression à l’encontre des médias indépendants. 45 autres journalistes sont actuellement derrière les barreaux pour des faits liés au Hirak, selon le Comité national de libération des détenus (CNPD), une association de soutien.

Un soutien massif

Les manifestations de solidarité et les appels à libérer Khaled Drareni se sont multipliés depuis sa condamnation, début août. Lundi 7 septembre, journalistes et militants des droits humains se sont rassemblés à Paris, Alger et Tunis en scandant « Libérez Khaled ! ».

Ils dénoncent notamment le traitement que subit le journaliste: « il s’agit de la peine de prison la plus lourde prononcée depuis l’Indépendance contre un journaliste pour son travail » ont affirmé les signataires de la pétition en ligne appelant à sa libération.

Melrose Place L'actrice Amy Locane condamnée à 8 ans de prison pour un accident mortel avec DWI

 Melrose Place L'actrice Amy Locane condamnée à 8 ans de prison pour un accident mortel avec DWI © Fourni par People Patti Sapone / AP / Shutterstock Amy Locane Amy Locane retourne derrière les barreaux bien qu'elle ait déjà purgé une peine de prison pour son implication dans un accident de voiture fatal DWI dans le New Jersey. L'ancienne de Melrose Place, 48 ans, a été condamnée à huit ans de prison par la juge de la Cour supérieure Angela Borkowski jeudi après qu'une ancienne décision ait déclaré que sa précédente peine de prison était trop clémente, a rapporté Associated Press .

Le journaliste Khaled Drareni , correspondant de TV5 Monde à Alger, incarcéré depuis quatre mois, était jugé pour "atteinte à "Je ne suis pas un politicien ou une figure du Hirak, je suis un journaliste libre qui couvre les marches pour montrer aux Algériens et au monde cette révolution exceptionnelle"

Peine très sévère prononcée à l'encontre de ce journaliste indépendant, notamment correspondant de TV5 monde en Algérie. Accusé "d'atteinte à l'unité nationale", il a toujours clamé son innocence.

Dans ce clip diffusé par TV5 Monde, journalistes français et étrangers s’expriment en faveur de la libération de leur confrère.

« Le pouvoir algérien a voulu faire un exemple pour intimider tous les journalistes en Algérie », a commenté le secrétaire général de RSF, Christophe Deloire. Dans le même ton, le romancier algérien Yasmina Khadra voit dans la libération de Khaled Drareni une occasion de se battre pour la liberté d’expression de manière générale en Algérie.

L’affaire Khaled Drareni est remontée jusqu’à l’ONU, l’Union européenne et l’Union africaine (UA) qui ont pour l’heure exprimé leur « préoccupation ».


Vidéo: Algérie: manifestation de soutien au journaliste emprisonné Khaled Drareni, jugé en appel (AFP)

Un membre de gang et rappeur condamné Tekashi 6iХ- $ ine dit qu'il voterait pour Trump lors de sa première interview depuis sa sortie de prison

 Un membre de gang et rappeur condamné Tekashi 6iХ- $ ine dit qu'il voterait pour Trump lors de sa première interview depuis sa sortie de prison © New York Daily News / Jefferson Siegal via Getty Images Daniel Hernandez, alias Tekashi 69, alias 6iХ - $ ine, comparaît à sa mise en accusation devant le tribunal pénal de Manhattan le mercredi 11 juillet 2018. New York Daily News / Jefferson Siegal via Getty Images Rapper Tekashi 6iХ- $ ine, de son vrai nom Daniel Hernandez, a donné son premier message- entretien de prison au New York Times. Il a déclaré dans l'interview qu'il était régulièrement comparé au président Donald Trump.

Devant l’ambassade d’Algérie à Paris, des journalistes de la télévision française se sont Et c’ est ce qu’on lui a fait payer, et c’ est pourquoi le pouvoir algérien a voulu faire de lui un Mobilisation à Tunis. Depuis la condamnation de Khaled Drareni , une campagne internationale de soutien et Et ce à travers Khaled Drareni qui est devenu le symbole de la lutte pour la liberté de l’information et de la

Khaled Drareni est rejugé en appel mardi 8 septembre. Condamné à trois ans de prison et emprisonné depuis la fin mars, le journaliste indépendant algérien de 40 ans doit comparaître en milieu de matinée en « visioconférence » depuis le centre pénitentiaire de Koléa, près d’Alger

Colombie : l'ombre du retour de l'ex-paramilitaire Salvatore Mancuso fait trembler le pouvoir .
Accusé de centaines de crimes dans les années 2000, cet ancien milicien pourrait être extradé des Etats-Unis vers Bogotá, où des associations de victimes espèrent qu'il racontera les dessous de la sale guerre colombienne. Au risque de mouiller les autorités. Reviendra-t-il ? Parlera-t-il ? Salvatore Mancuso, ex-chef paramilitaire, accusé de centaines de crimes, qui vient de finir de purger une peine de prison aux Etats-Unis, est grandement attendu en Colombie par les associations de victimes du long conflit colombien et les partisans de la paix.

usr: 0
C'est intéressant!