•   
  •   

Monde Grèce: La police transfère les migrants de Lesbos après l'incendie du camp de Moria

15:40  17 septembre  2020
15:40  17 septembre  2020 Source:   fr.reuters.com

Coronavirus : Le gouvernement grec instaure un confinement total dans trois camps de migrants

  Coronavirus : Le gouvernement grec instaure un confinement total dans trois camps de migrants La semaine dernière, les autorités ont détecté un premier cas de coronavirus dans le camp de Moria sur l'île de Lesbos, le plus grand et le plus sordide d'EuropeTrois camps de migrants, situé près d’Athènes en Grèce, ont été placés en « confinement sanitaire total », ce mardi et jusqu’au 21 septembre, après l’apparition pour la première fois de cas de Covid-19 dans ces structures, a annoncé le gouvernement grec.

EUROPE-MIGRANTS-GRECE-LESBOS:Grèce: La police transfère les migrants de Lesbos après l'incendie du camp de Moria

GRÈCE: LA POLICE TRANSFÈRE LES MIGRANTS DE LESBOS APRÈS L'INCENDIE DU CAMP DE MORIA © Reuters/ELIAS MARCOU GRÈCE: LA POLICE TRANSFÈRE LES MIGRANTS DE LESBOS APRÈS L'INCENDIE DU CAMP DE MORIA

ATHEÈES (Reuters) - La police grecque a commencé jeudi à déplacer des centaines de migrants bloqués sur l'île de Lesbos vers un nouveau camp de tentes temporaire, plus d'une semaine après que le plus grand camp de migrants de Grèce est parti en fumée.

A Lesbos, la police évacue les réfugiés à la rue vers un nouveau camp

  A Lesbos, la police évacue les réfugiés à la rue vers un nouveau camp La police grecque a commencé jeudi à évacuer une partie des milliers de réfugiés jetés à la rue par l'incendie de Moria vers un nouveau camp, "provisoire" ont promis l'ONU et Athènes, qui ont évoqué Pâques comme date butoir pour transférer les exilés de l'île de Lesbos.En fin matinée, quelques centaines de personnes faisaient la queue devant le nouveau camp, a constaté une journaliste de l'AFP.Famille par famille, sacs à la main, certains avec une poussette, d'autres tirant des cageots plein d'affaires, les réfugiés entrent dans le camp, où ils doivent tous être testés pour le Covid-19.

Destinée à protéger la santé publique, l'opération a jusqu'à présent permis de reloger 450 migrants. Parmi eux, 250 ont été soumis à un dépistage rapide du COVID-19 et 200 autres attendent encore d'être testés.

L'incendie qui a ravagé le camp surpeuplé de Moria la semaine dernière a laissé plus de 12.000 personnes, originaires essentiellement d'Afghanistan, d'Afrique et de Syrie, sans toit ni accès à l'eau et à la nourriture.

Selon les autorités, l'incendie, qui n'a pas fait de blessés, a été déclenché par les migrants. Mardi, les forces de l'ordre grecques ont arrêté cinq migrants et étaient à la recherche d'une sixième personne. [nL8N2GC4SD]

Situé à Kara Tepe, près du port de Mytilène, le nouveau camp de tentes temporaire est prêt à accueillir au moins 5.000 personnes. Certains migrants hésitent néanmoins à accepter le transfert, alors qu'ils espéraient quitter l'île définitivement.

Incendie du camp de migrants de Moria: l'ONU veut que les départs s'accélèrent

  Incendie du camp de migrants de Moria: l'ONU veut que les départs s'accélèrent L'ONU a exhorté la Grèce à accélérer les procédures de demandes d'asile à Lesbos où 12 000 migrants sont toujours en errance depuis l'incendie apparemment criminel du camp de Moria. Le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a érigé un camp d'urgence sur Lesbos. Dans les tentes blanches destinées à accueillir 8 000 personnes, seuls 1 200 migrants se sont pour l'instant installés. Les autres hésitent. Ils considèrent ce nouveau camp comme une prison de laquelle ils ne pourront plus partir. Pourtant, c'est ici que les procédures pour quitter enfin l'île se poursuivront, a expliqué un responsable du HCR.

"L'opération se poursuivra jusqu'à ce que tous ceux qui sont dans la rue soient à l'abri", a commenté un responsable de la police sous couvert d'anonymat.

Plus tôt mercredi, seules 1.200 personnes avaient déménagé volontairement avant que ne commencent à affluer de grands groupes en fin de soirée.

Le camp de tentes de Kara Tepe abritait jeudi matin 1.800 migrants, dont 56 testés positifs au COVID-19, a déclaré un responsable du gouvernement, qui espère que la relocation sera terminée d'ici quelques jours.

(Vassilis Triantafyllou et Lefteris Papadimas; version française Juliette Portala, édité par Blandine Hénault)

Video


Vidéo: Police près des tentes des réfugiés venant du camp incendié de Moria à Lesbos (AFP)

Grèce: à Lesbos, après l’incendie du camp de Moria, l’évacuation des réfugiés s’accélère

  Grèce: à Lesbos, après l’incendie du camp de Moria, l’évacuation des réfugiés s’accélère En Grèce, sur l’île de Lesbos, plus d’une semaine après l’incendie qui a détruit le camp de demandeurs d’asile de Moria, l’évacuation des réfugiés vers un nouveau camp s’est accélérée depuis jeudi. Plusieurs milliers de demandeurs d’asile ont maintenant été enregistrés et ont pu intégrer le nouveau camp, constitué de centaines de tentes. L’opération pourrait prendre entre deux et trois jours au total. Avec notre correspondant à Athènes, Joël BronnerSur les images de la télévision grecque, ils étaient à présent des centaines de demandeurs d’asile du camp calciné de Moria à faire la queue devant les grilles du nouveau camp de l’île de Lesbos.

Grèce déplace les migrants vers un nouveau camp après l'incendie .
© Reuters Les migrants dorment dans la rue depuis une semaine depuis l'incendie de la Moria La police de l'île grecque de Lesbos déplace des milliers de migrants et de réfugiés du camp de Moria ravagé par le feu vers un nouvelle ville de tentes à proximité. Soixante-dix femmes officiers en tenue de protection ont été transportées par avion pour organiser le transfert des femmes et des enfants vers le camp temporaire de Kara Tepe.

usr: 0
C'est intéressant!