•   
  •   

Monde Incendie du camp de migrants de Moria: l'ONU veut que les départs s'accélèrent

18:15  17 septembre  2020
18:15  17 septembre  2020 Source:   rfi.fr

Coronavirus : Le gouvernement grec instaure un confinement total dans trois camps de migrants

  Coronavirus : Le gouvernement grec instaure un confinement total dans trois camps de migrants La semaine dernière, les autorités ont détecté un premier cas de coronavirus dans le camp de Moria sur l'île de Lesbos, le plus grand et le plus sordide d'EuropeTrois camps de migrants, situé près d’Athènes en Grèce, ont été placés en « confinement sanitaire total », ce mardi et jusqu’au 21 septembre, après l’apparition pour la première fois de cas de Covid-19 dans ces structures, a annoncé le gouvernement grec.

Des réfugiés observent le nouveau camp temporaire de l'île de Lesbos après l'incendie qui a détruit le camp de Moria. © AP Photo/Petros Giannakouris Des réfugiés observent le nouveau camp temporaire de l'île de Lesbos après l'incendie qui a détruit le camp de Moria.

L'ONU a exhorté la Grèce à accélérer les procédures de demandes d'asile à Lesbos où 12 000 migrants sont toujours en errance depuis l'incendie apparemment criminel du camp de Moria.

Le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a érigé un camp d'urgence sur Lesbos. Dans les tentes blanches destinées à accueillir 8 000 personnes, seuls 1 200 migrants se sont pour l'instant installés.

Le principal camp de migrants de Grèce vidé après un énorme incendie

 Le principal camp de migrants de Grèce vidé après un énorme incendie Le plus grand camp de migrants de Grèce sur l'île de Lesbos a été ravagé par un énorme incendie mercredi matin, laissant plus de 12000 demandeurs d'asile en fuite sans abri, avec des informations selon lesquelles l'incendie a été déclenché par des migrants se révoltant contre l'isolement du coronavirus règles.

Les autres hésitent. Ils considèrent ce nouveau camp comme une prison de laquelle ils ne pourront plus partir. Pourtant, c'est ici que les procédures pour quitter enfin l'île se poursuivront, a expliqué un responsable du HCR.

Après le drame de Moria, l'ONU met le gouvernement d'Athènes sous pression pour accélérer les départs. Le camp d'urgence doit, comme son nom l’indique, rester une solution d'urgence et ne pas se transformer en camp pérenne. Mais le ministre grec de la Protection civile se montre plus prudent. Selon lui, la moitié des exilés pourront quitter Lesbos d'ici Noël, les autres d'ici Pâques.

Opération de police en cours

Une opération de police était en cours ce jeudi matin afin de transférer des milliers de migrants à la rue depuis l'incendie vers le nouveau camp d'urgence bâti pour l'occasion. Vers 7h00 locales (04Hh0 GMT) la police est passée de tente en tente, réveillant les exilés endormis pour les emmener vers ce camp érigé à la hâte après l'incendie, il y a une semaine.

Grèce: La police transfère les migrants de Lesbos après l'incendie du camp de Moria

  Grèce: La police transfère les migrants de Lesbos après l'incendie du camp de Moria Grèce: La police transfère les migrants de Lesbos après l'incendie du camp de MoriaATHEÈES (Reuters) - La police grecque a commencé jeudi à déplacer des centaines de migrants bloqués sur l'île de Lesbos vers un nouveau camp de tentes temporaire, plus d'une semaine après que le plus grand camp de migrants de Grèce est parti en fumée.

Dans le calme, avec seulement les pleurs d'enfants, et alors qu'un camion de police était garé en travers de la route, plusieurs réfugiés pliaient leurs couvertures, apportaient des sacs contenant leurs affaires sauvées des flammes la semaine dernière, ou se mettaient à démonter les tentes de bric et de broc installées sur l'asphalte.

Des six jeunes Afghans soupçonnés d'être impliqués dans les feux qui ont ravagé le camp de Moria, quatre ont été arrêtés sur l'île et mis en examen mercredi 16 septembre pour « incendie volontaire » et « constitution de bande criminelle ». Les quatre suspects ont clamé leur innocence.

Grèce déplace les migrants vers un nouveau camp après l'incendie .
© Reuters Les migrants dorment dans la rue depuis une semaine depuis l'incendie de la Moria La police de l'île grecque de Lesbos déplace des milliers de migrants et de réfugiés du camp de Moria ravagé par le feu vers un nouvelle ville de tentes à proximité. Soixante-dix femmes officiers en tenue de protection ont été transportées par avion pour organiser le transfert des femmes et des enfants vers le camp temporaire de Kara Tepe.

usr: 0
C'est intéressant!