•   
  •   

Monde Des centaines de primates affamés rejouent "La Planète des singes" en plein centre-ville

02:05  18 septembre  2020
02:05  18 septembre  2020 Source:   gentside.com

Sur le Golan, la vie est Druze

  Sur le Golan, la vie est Druze Chaque mardi, instantanés d’Israël et de Palestine, à la découverte des bulles géographiques et mentales d’un territoire aussi petit que disputé. Aujourd’hui, Majdal Sham, «capitale» des Druzes syriens dans le Golan occupé. C’était le temps des cerises dans le Golan. C’était avant le reconfinement en Israël, mais, pandémie oblige, les frontières étaient déjà bouclées, les cieux fermés. En quête de dépaysement, on avait roulé le plus au nord possible, s’élevant jusqu’à ce que les barbelés sortent de terre, 1 130 mètres au-dessus de la mer. La route s’arrête à Majdal Sham, à 60 kilomètres de Damas.

Des centaines de primates affamés rejouent © Fournis par Gentside Des centaines de primates affamés rejouent "La Planète des singes" en plein centre-ville

Les habitants de Lopburi, en Thaïlande, ont assisté à une scène surréaliste le 11 mars dernier. Des centaines de singes ont envahi le centre-ville et se sont battus au milieu de la rue.

Un remix de "La Planète des singes"

Plusieurs vidéos et photos ont été partagées sur les réseaux sociaux et sont rapidement devenues virales. Un certain Sasaluk Rattanachai en a partagé plusieurs sur son compte Facebook.

Des centaines de milliers d'oiseaux tombent soudainement morts. Personne ne sait pourquoi.

 Des centaines de milliers d'oiseaux tombent soudainement morts. Personne ne sait pourquoi. © Fernando Trabanco Fotografía - Getty Images Des centaines de milliers d'oiseaux tombent soudainement morts dans le sud-ouest des États-Unis, et personne ne sait pourquoi. Des feux de forêt? Vagues de chaleur? Les scientifiques sont perplexes et effrayés. Les scientifiques ont trouvé des milliers d'oiseaux morts représentant une mortalité estimée à des centaines de milliers ou plus.

Comme vous pouvez le voir sur ces deux vidéos, les singes ont tout bonnement envahi le centre-ville de Lopburi. Certains habitants choqués ont fui la place. D'autres, comme Sasaluk Rattanachai, ont semblé amusés par cette reprise de "La Planète des singes".

Des singes affamés à cause du coronavirus ?

Lopburi attire les touristes car elle concentre plusieurs groupes de milliers singes dans ses environs. Certains expliquent même qu'ils sont partagés en plusieurs "gangs rivaux" : celui des singes du temple et celui des singes de la ville.

Pour de nombreux habitants de Lopburi, si les singes se sont ainsi réunis et battus en centre-ville, ce serait à cause du coronavirus. Ils expliquent qu'à cause de la pandémie actuelle, il y a de moins en moins de touristes qui viennent.

Or, les touristes nourrissaient constamment les singes. Sans cet apport de nourriture, les singes, affamés, ont donc fait un tour en ville pour se procureur de quoi manger. Ce qui aurait donné lieu à ces impressionnants affrontements.

Une théorie plausible bien qu'il soit difficile de comprendre exactement ce qui a provoqué ces scènes de chaos. D'autres estiment que c'est à cause de la chaleur insoutenable qui les rend coléreux.

L'aventure de la démocratie en Afrique: histoire et état des lieux .
L’Afrique est souvent présentée comme un bastion de régimes autoritaires et dictatoriaux. Pourtant, depuis au moins trente ans, sous l’effet des bouleversements mondiaux, les pays africains se sont massivement dotés de culture électorale et les élections ont largement remplacé les coups d’État comme moyens de changement de régime. Mais la persistance de pouvoirs autoritaires ou semi-autoritaires ainsi que le dernier coup de force au Mali montrent que ces évolutions restent fragiles.

usr: 0
C'est intéressant!