•   
  •   

Monde Etats-Unis : le mariage était un cluster, 177 personnes infectées par le covid, 7 morts

13:05  18 septembre  2020
13:05  18 septembre  2020 Source:   msn.com

Covid-19 : le cap des 900.000 morts a été dépassé dans le monde

  Covid-19 : le cap des 900.000 morts a été dépassé dans le monde 35 candidats vaccins sont au stade des essais cliniques à travers le monde, dont neuf sont testés à grande échelle sur des volontaires. Alors que le monde s'est lancé dans une course en avant pour trouver un vaccin au Covid-19, le seuil des 900.000 morts a été franchi dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon un comptage réalisé par l'Agence France-Presse mercredi à 21h30 GMT à partir de sources officielles, 900.052 décès ont été recensés dans le monde depuis l'apparition des premiers cas en Chine en décembre.

C’est dans cette auberge que la fête s’est déroulée, après la célébration à l’église baptiste. © AFP/Joseph Prezioso C’est dans cette auberge que la fête s’est déroulée, après la célébration à l’église baptiste.

À ce stade, ce n'est plus un foyer ni un cluster, mais un événement « ultra-propagateur ». Sept morts et au moins 177 personnes ont été infectées par le nouveau coronavirus après un mariage dans le Maine. Le petit Etat américain pensait l'épidémie derrière elle.

Le 7 août dernier, 65 personnes assistaient à un mariage dans une église baptiste puis à une réception à l'auberge « Big Moose Inn », dans la petite ville de Millinocket (4 400 habitants) que borde un joli lac à l'ombre du mont Katahdin. La limite était à cette date de 50 personnes, elle n'a pas été respectée. Avec les autres clients du Big Moose Inn, et le personnel, le nombre de personnes à l'intérieur a pu s'élever à une centaine ce vendredi-là. Selon des témoins, peu de gens portaient des masques et respectaient les distances.

EN DIRECT - Coronavirus : plus de 30 millions de cas recensés dans le monde

  EN DIRECT - Coronavirus : plus de 30 millions de cas recensés dans le monde Le nombre de cas recensés de coronavirus a dépassé jeudi soir la barre des 30 millions dans le monde. Dans de nombreux pays, les conditions sanitaires sont durcies. La France n’échappe pas à la règle, avec des décisions attendues concernant notamment Lyon et Nice. Suivez l’évolution de la situation en direct. Le chiffre est impressionnant, alors même qu’il est probablement fortement sous-évalué. Jeudi soir, la barre des 30 millions de cas de coronavirus officiellement recensés a été franchie à l’échelle mondiale. Et le rythme des nouvelles contaminations ne faiblit pas.

Aucune des personnes décédées n'avait assisté au mariage

Dix jours plus tard, 24 personnes étaient testées positives au Covid-19, et le Centre pour le contrôle des maladies (CDC) du Maine ouvrait une enquête. Jeudi, le directeur du CDC, Nirav Shah, a fourni un nouveau bilan : au moins 177 personnes infectées et sept personnes décédées. Parmi celles-ci, « aucune n'était physiquement présente » au mariage, a-t-il indiqué. Mais il a mis en garde : le Covid-19 peut devenir « l'invité qu'on n'avait pas souhaité à chaque mariage, chaque fête ou chaque événement dans le Maine ».

LIRE AUSSI> Dîner entre amis, anniversaire, mariage… comment ils s’adaptent avec le Covid-19

Le maillage des contacts a mis au jour plusieurs foyers à travers le Maine : plus de 80 cas dans une prison à 370 km de Millinocket, dont l'un des gardiens était au mariage, 10 cas dans une église baptiste de la même région, celle où exerce le révérend Todd Bell qui a officié au mariage, et 39 cas et six décès au Maplecrest Rehabilitation and Living Center de Madison, une maison de retraite à 160 km de là.

Les hôpitaux parisiens risquent d’être saturés « fin octobre », alerte le chef d’un service de réanimation

  Les hôpitaux parisiens risquent d’être saturés « fin octobre », alerte le chef d’un service de réanimation En France, sur les sept derniers jours, 3 223 patients ont été hospitalisés et 535 admis en réanimation. « Il est attendu que fin octobre, si les choses ne changeaient pas, on puisse aboutir à une saturation des lits réservés aux patients Covid dans les hôpitaux » de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), affirme sur Franceinfo Bruno Mégarbane, chef du service réanimation de l’hôpital Lariboisière à Paris.

« On a tout refermé en ville »

La première personne à mourir, vivait à Millinocket et n'avait assisté ni à la cérémonie religieuse ni à la réception. Quand elle est décédée, la ville n'avait pas enregistré un test positif depuis des semaines. Et Millinocket n'avait jamais eu, depuis l'apparition de la maladie aux Etats-Unis, d'habitant malade de ce coronavirus.

« Quand on a appris ce qui s'était passé, tout le monde s'est remis en confinement […] On a tout refermé en ville », a indiqué Cody McEwen, président du conseil municipal.

La licence de l'auberge a été suspendue à titre provisoire, en partie pour répondre à la colère de certains habitants. Son patron a embauché une entreprise de communication de crise, pour l'aider à passer ce moment. Le pasteur de l'église évangélique de Millinocket a, lui, embauché un avocat spécialisé dans la liberté de culte.

Le révérend remettait en cause l'efficacité des masques

Covid-19 : une quarantaine de cas confirmés à SciencesPo Paris, l'école ferme son campus

  Covid-19 : une quarantaine de cas confirmés à SciencesPo Paris, l'école ferme son campus SciencesPo annonce la fermeture de ses bâtiments parisiens pour 14 jours à compter de ce lundi 21 septembre. La continuité pédagogique est assurée grâce à des cours en ligne. © Fournis par Franceinfo Une quarantaine de cas de contamination au Covid-19 sont confirmés à SciencesPo Paris, a appris franceinfo vendredi 18 septembre auprès de la direction de l'école. L'Institut d'études politiques avait annoncé sur son site plus tôt dans la journée la fermeture de ses bâtiments parisiens pour 14 jours à compter de ce lundi 21 septembre en raison "d’un nombre significatif de cas positifs au Covid-19".

Cerise sur le gâteau : dans l'un de ses sermons, mis en ligne sur YouTube, le révérend Todd Bell exhortait ses fidèles à croire en Dieu plutôt qu'au gouvernement. Il remettait en question l'efficacité des masques, qu'il avait comparée à un grillage métallique pour faire barrage aux moustiques. La vidéo n'est plus publique sur la plateforme de partage, Bell estimant avoir été « vilipendé » à cause du mariage.

La gouverneure du Maine, Janet Mills, a mis en garde jeudi les 1,3 million d'habitants de ce petit Etat très rural, où le taux de contamination se limite actuellement à 0,6 %.

Depuis le début de l'épidémie, une série d'évènements super-propagateurs, à l'origine d'un nombre exponentiel de cas, ont été recensés dans le monde. Les premiers identifiés aux Etats-Unis furent une conférence d'une société de biotech à Boston en février, à laquelle participaient quelque 175 personnes, et un enterrement en Géorgie où plus de 100 personnes avaient attrapé le virus. Récemment, à l'université publique d'Oneonta, au nord de l'Etat de New York, plus de 670 cas ont été détectés en un mois. Chaque pays ou presque a connu son « super-cluster », un rassemblement religieux à Mulhouse en France, un match de foot en Italie, des courses hippiques en Angleterre … Mais c'était au début de la pandémie, lorsque l'on ignorait encore presque tout du virus.

Iran: Washington proclame unilatéralement le retour des sanctions de l'ONU .
Les Etats-Unis ont unilatéralement proclamé dans la nuit de samedi à dimanche que les sanctions des Nations unies contre l'Iran sont à nouveau en vigueur et ont promis de punir ceux qui les violent, dans un geste qui risque d'accroître leur isolement mais aussi les tensions internationales. View on euronews © AP / Mike Segar L'Iran a raillé dimanche "l'isolement maximal" des Etats-Unis après leur proclamation unilatérale d'un retour des sanctions de l'ONU contre Téhéran, une démarche américaine rejetée par Moscou et les pays européens parties prenantes de l'accord sur le nucléaire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!