•   
  •   

Monde TikTok et WeChat : le ton monte encore entre la Chine et les Etats-Unis

21:25  19 septembre  2020
21:25  19 septembre  2020 Source:   msn.com

Microsoft jette l’éponge sur TikTok, Oracle sur les rangs

  Microsoft jette l’éponge sur TikTok, Oracle sur les rangs ByteDance, maison mère de la plateforme de vidéos légères TikTok, a rejeté l'offre de rachat de Microsoft, ouvrant la voie au géant des logiciels californien Oracle pour un partenariat. Coup de théâtre dans le dossier TikTok. Microsoft renonce finalement à mettre la main sur la plateforme de vidéos légères - joyau technologique de l'Empire du Milieu. Alors qu'il était en concurrent avec le géant de l'informatique, son compatriote Oracle peut se frotter les mains.

Tik Tok . D’après des sources médiatiques américaines, l’administration du président Donald Trumpa a décidé ce 18 septembre de bannir officiellement les applications chinoises WeChat et TikTok . Trump admin says threats posed by WeChat and TikTok are not identical, but are similar.

Les Etats - Unis ont annoncé vendredi l'interdiction, à partir de dimanche, du téléchargement des applications TikTok et WeChat . Derrière TikTok , c’est la bataille pour la domination technologique qui se joue entre les Etats - Unis et la Chine . Or, satisfaire les intérêts particuliers des deux

Un combat diplomatique et judiciaire. La Chine a instauré samedi un mécanisme lui permettant de restreindre les activités d'entreprises étrangères au lendemain de l'annonce par Washington de l'interdiction de télécharger à partir de dimanche TikTok et WeChat, nouvelle escalade dans le bras de fer avec Pékin sur le sort des deux applications.

La liste chinoise « d'entités non fiables » - dont les noms des sociétés étrangères visées n'ont pas été rendus publiques - comprend des sanctions potentielles allant d'amendes à la restriction d'activités ou d'entrée de matériel et de personnel en Chine.

TikTok : cette proposition qui pourrait mettre fin à la dispute

  TikTok : cette proposition qui pourrait mettre fin à la dispute La célèbre application confirme préparer un projet selon lequel elle créerait une nouvelle société impliquant Oracle en tant que partenaire technologique aux États-Unis et Walmart en tant que partenaire commercial. La saga est-elle proche de son dénouement ? La populaire application TikTok, menacée d'interdiction aux États-Unis au nom de la sécurité nationale, va pouvoir rester dans le pays : Donald Trump a donné samedi 19 septembre son feu vert à un projet impliquant Oracle et Walmart. "J'ai donné mon approbation à l'accord. S'ils le concrétisent tant mieux.

Les applications Tik Tok et WeChat seront indisponibles à partir de demain dimanche 20 septembre, sur les plateformes de téléchargement aux Etats - Unis . « La Chine appelle les Etats - Unis à mettre fin à leurs actes répréhensibles et à leurs intimidations et à respecter scrupuleusement les règles

Une interdiction des populaires applications mobiles chinoises Tik Tok et WeChat aux Etats - Unis "La fracture numérique entre la Chine et l 'Occident s'agrandit et des pays coincés entre les deux (en " Les Etats - Unis doivent faire attention en affirmant qu'il y a un risque pour la sécurité nationale

TikTok a de son côté demandé à un juge américain de bloquer l'interdiction de téléchargement, assurant présenter les garanties maximales pour respecter la sécurité et la vie privée des usagers américains. La décision de l'administration a été prise « pour des raisons politiques » et non en raison d'une quelconque menace pour la sécurité du pays, estiment TikTok et sa maison mère dans une plainte déposée tard vendredi auprès d'un tribunal de Washington.

Et si l'interdiction de téléchargement est maintenue, elle détruira « de façon irréversible » l'activité de TikTok aux Etats-Unis, où l'application compte 100 millions de membres, prévient la plainte.

TikTok accusé d'espionnage industriel pour le compte de Pékin

Aux Etats-Unis, les interdictions de téléchargement de TikTok et WeChat repoussées

  Aux Etats-Unis, les interdictions de téléchargement de TikTok et WeChat repoussées De nouveaux progrès dans le processus de rachat de TikTok et une décision de justice pour WeChat repoussent les bannissements des deux applications chinoises. © afp.com/Richard A. Brooks Le groupe chinois Tencent est un champion des jeux vidéos mobiles et l'opérateur de la populaire messagerie WeChat. Tout s'est joué rapidement. Un peu plus de 24 heures après l'annonce du département du commerce d'interdire le téléchargement de TikTok et WeChat ce dimanche, deux nouvelles décisions devraient retarder, voire annuler ces dispositions.

La lutte entre la CIA et la NSA est un stratagème de l’art de la guerre. Pour les militaires US, les choses semblent simples : la Chine est facile à terrasser, surtout avec la probable mise en service de nouveaux chasseurs et bombardiers de Mots clés:censure Chine Etats - Unis Russie tiktok WeChat .

Ni WeChat ni TikTok ne devraient être installés sur les téléphones de responsables américains ou de L’administration américaine « a été très claire quand elle a dit qu’on allait concurrencer la Chine et que nous Sur Tik Tok , on retrouve de tout. Certes, il y a un important bassin de choses inutiles.

Washington a cependant laissé une porte ouverte à TikTok, application très populaire auprès des jeunes permettant de produire de courtes vidéos, en lui laissant jusqu'au 12 novembre avant de lui interdire complètement d'opérer sur son sol. Ses usagers actuels ne pourront simplement plus faire de mise à jour.

LIRE AUSSI> Trump déclare la guerre à TikTok : trois questions sur une possible interdiction

Les tensions entre les deux géants économiques sont allées crescendo depuis le mois d'août quand l'hôte de la Maison Blanche a posé un ultimatum à TikTok, qu'il accuse d'espionnage industriel pour le compte de Pékin, sans toutefois avoir rendu de preuves tangibles publiques.

Il a donné à ByteDance jusqu'au 20 septembre, soit dimanche, pour céder ses activités TikTok sur le sol américain à une entreprise « made in US ». Mais les négociations n'ont toujours pas abouti.

L’interdiction d’utiliser WeChat aux Etats-Unis suspendue par une juge

  L’interdiction d’utiliser WeChat aux Etats-Unis suspendue par une juge Cette application, l’une des plus populaires en Chine, est utilisée par quelque 19 millions d’utilisateurs sur le sol américain.Le département du Commerce avait annoncé vendredi qu’il interdirait, au nom de la sécurité nationale, le téléchargement dans le pays d’une des applications les plus populaires en Chine. Il avait aussi proscrit l’utilisation de l’application, utilisée par quelque 19 millions d’utilisateurs sur le sol américain pour la messagerie, les achats, les paiements et d’autres services, pour tout transfert financier et empêché tout service de support technique à WeChat.

Si l’attaque contre TikTok était annoncée depuis des semaines, les Etats - Unis font monter la pression sur Pékin en ciblant WeChat , qui revendique plus d’un De fait, la Chine dispose de peu d’arguments pour s’en prendre aux Etats - Unis sur ce sujet puisqu’elle censure les principaux sites et applications

Aux Etats - Unis , TikTok aurait été téléchargée 140 millions de fois et compterait 26,5 Certains voient cependant un fossé difficile à combler entre la culture corporate rigide de Microsoft et les Bien sûr, WeChat est étroitement surveillé et soumis à la censure du régime. Et comme il offre une grande

« Nous avons donc d'excellentes options »

Un premier projet impliquant Microsoft et le géant de la distribution Walmart avait été retoqué par la Chine le week-end dernier. Lundi, le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, avait officialisé le nom d'un autre nouveau potentiel partenaire : Oracle, basé en Californie.

Certains médias évoquent une prise de participation minoritaire (jusqu'à 20 %, selon CNBC) par Oracle, spécialisé dans les logiciels et services à destination des entreprises. La maison mère chinoise ByteDance conserverait une participation majoritaire. Le géant des supermarchés Walmart a en outre fait savoir qu'il pourrait faire partie du nouveau projet. « Nous avons donc d'excellentes options », a réagi vendredi le président américain.

Un comité de sécurité nationale du gouvernement américain est chargé d'examiner l'offre sur la table tandis que les législateurs républicains ont mis en garde contre le feu vert à un accord qui laisserait l'entreprise sous contrôle chinois.

VIDÉO. « Donald Trump ne comprend pas très bien ce qu'est TikTok »

Judge bloque l'interdiction américaine des téléchargements d'applications WeChat .
TikTok n'est pas le seul dans à éviter une interdiction américaine , du moins pour le moment. Reuters rapporte à que le juge Laurel Beeler a émis une injonction préliminaire bloquant une ordonnance du département du Commerce qui retirerait WeChat des magasins d'applications américains d'ici la fin du 20 septembre.

usr: 0
C'est intéressant!