•   
  •   

Monde Régionales en Italie: une élection test pour la Ligue de Matteo Salvini

03:25  20 septembre  2020
03:25  20 septembre  2020 Source:   rfi.fr

Comment la violence d’extrême droite a ressurgi en Europe

  Comment la violence d’extrême droite a ressurgi en Europe Elle s’exprime dans la rue ou contre les lieux dédiés aux minorités. Elle s’étale aussi dans les médias par la voix de ses représentants politiques ou des personnalités qui la soutiennent. Elle hante enfin la police ou la justice de nombre de pays européens. La violence de l’extrême-droite est désormais omniprésente en Europe, au point qu’en Allemagne par exemple, on n’hésite plus à parler de terrorisme. Retour sur les racines de cette réémergence de l’extrême droite en Europe. Nous vous proposons également en bas de page une série de contenus pour approfondir cette thématique.

Matteo Salvini , chef du parti d'extrême droite de la Ligue , en campagne à Florence, en Toscane, le 18 septembre 2020. REUTERS/Alberto Lingria. Les Italiens iront voter ce dimanche et lundi pour élire des administrations locales, régionales et dire par référendum s’ils veulent ou pas réduire d’un tiers

Élections régionales en Émilie-Romagne, à Ravenne, en Italie , le 26 janvier 2020. (Photo d'illustration) REUTERS / Flavio Lo Scalzo. La Toscane est le lieu d’affrontement symbolique entre le chef de la Ligue , Matteo Salvini , connu pour ses positions anti-migrants.

Matteo Salvini, chef du parti d'extrême droite de la Ligue, en campagne à Florence, en Toscane, le 18 septembre 2020. © REUTERS/Alberto Lingria Matteo Salvini, chef du parti d'extrême droite de la Ligue, en campagne à Florence, en Toscane, le 18 septembre 2020.

Les Italiens iront voter ce dimanche et lundi pour élire des administrations locales, régionales et dire par référendum s’ils veulent ou pas réduire d’un tiers le nombre de leurs parlementaires. Mais c’est surtout la désignation des nouveaux gouverneurs de six grandes régions qui est considérée un test national pour juger la solidité de la coalition 5 Étoiles – parti démocrate, au gouvernement – et l’avancé de la Ligue de Salvini. État des lieux à la veille du scrutin.

Les Italiens appelés aux urnes malgré la progression du coronavirus

  Les Italiens appelés aux urnes malgré la progression du coronavirus Les Italiens sont appelés dimanche à défier la progression du coronavirus et aller voter, tout particulièrement aux élections régionales en Toscane, un bastion de gauche depuis un demi-siècle dont rêve de s'emparer l'extrême droite.Sept régions - plus de 20 millions d'habitants - doivent élire leurs présidents. Dans trois d'entre elles, une possible victoire de la droite serait une rebuffade pour le gouvernement de Giuseppe Conte, coalition formée voici un an entre le Mouvement 5 Etoiles (M5S) et le Parti démocrate (PD, centre-gauche).

Le chef du parti d'extrême droite de la Ligue italienne, Matteo Salvini , sur le point de s'adresser aux médias sur les résultats des élections régionales , à Milan, le 21 Les bureaux de vote sont clos en Toscane, en Italie , où se sont déroulées des élections régionales . La gauche revendique la victoire.

En Italie , la Ligue (extrême droite) dirigée par Matteo Salvini n'est pas parvenue dimanche à s'emparer de l'Émilie-Romagne, bastion du nord de l' Italie aux Elections régionales en Italie : L'extrême droite de Matteo Salvini battue en Emilie-Romagne - Продолжительность: 1:08 FRANCE

Avec notre correspondante à Rome, Anne Tréca

C’est bien un rapport de force pour l’avenir qui se jouera lundi soir, avec la proclamation des résultats. Le centre gauche tient actuellement quatre des six régions appelées aux urnes. Le centre droit seulement deux.

Et à en croire les sondages, la coalition menée par la Ligue pourrait bien gagner du terrain. Le premier parti du pays, aujourd’hui dans l’opposition, lorgne en particulier un bastion symbolique de la gauche : la Toscane.

Région centrale, prospère, historiquement rouge, moins touchée que le Nord par la pandémie du Covid, et pourtant prête à basculer dans le camp des souverainistes anti-européens ralliés à Matteo Salvini. Les deux candidats y sont au coude à coude. Si la mouvance de droite l’emporte en Toscane, ce serait un tremblement de terre dans le camp démocrate.

L’autre test se joue à l’intérieur même de cette Ligue, en Vénétie. Là, Salvini est en compétition avec le gouverneur régional vénète, plus pragmatique, consensuel et moins xénophobe que l’ancien ministre de l’Intérieur. S’il est battu par l’homme en place, Salvini sait qu’il n’échappera pas à un règlement de compte au sein de la famille léguiste.

Italie : bastion de gauche, la Toscane ne bascule pas à l'extrême droite .
Le candidat de la gauche Eugenio Giani est crédité d'environ 47% des votes, contre quelque 40% à Susanna Ceccardi, la candidate de la Ligue de Matteo Salvini. © Piero CRUCIATTI / AFP Le chef de la Ligue Matteo Salvini, le 21 septembre 2020 lors d'une conférence de presse après les élections régionales. L'extrême droite italienne espérait en faire un symbole triomphant de ses ambitions nationales. Mais elle a échoué lundi à conquérir la Toscane, un bastion de gauche depuis cinquante ans.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 0
C'est intéressant!